Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 02:22
« Comment Jésus fut créé »  De Thérèse Zrihen-Dvir  Revue de David Bentata

« Comment Jésus fut créé »

De Thérèse Zrihen-Dvir

Revue de David Bentata

 

Déjà, Dr Simon Lévy avait présenté ce livre étonnant le 2-1-2015. Qu'ai-je à ajouter sinon circonscrire à ses commentaires et compliments ?

J’aimerai aussi rappeler que Jules Isaac (1877-1967 historien et auteur de livres scolaires, un des co-fondateurs de l’Amitié judéo-chrétienne. Durant la Shoah, il perd sa femme et sa fille, ce qui l’amène à écrire Jésus et Israël, un ouvrage sur l’antisémitisme et ses racines chrétiennes. Il y énonce une charte qui inspire les Dix points de Seelisberg.) « révélait » déjà en 1948 aux chrétiens que Jésus était avant tout un bon Juif. Il faut croire que cette dénonciation faite aux peuples qui avaient adopté la religion catholique depuis près de 2000 ans, a fait fuir un bon nombre de catholiques de leur religion : Comment proférer régulièrement les malédictions régulières dans les prières quotidiennes envers les Juifs si Jésus, leur prétendue divinité, est juif ?

Et ainsi, le nouveau livre de Thérèse vient apporter des détails et des précisions qui sont le « dernier clou au cercueil » de la religion catholique. Son agenda a été repris aujourd'hui sous forme d'islamisme : Un autre nom, le même soin de cacher la vérité et la même cruauté.

Ces deux religions ont trahi le but même qu'une religion se doit de proposer. Est-ce dû en partie au caractère d'Essav, (fils d’Isaac et frère jumeau de Jacob - pour plus de détails http://www.torah-box.com/paracha/berechit-genese/toledot/paracha-toledot-qui-est-essav_151.html) excellent chasseur de gibier et d'Ismaël (présumé père des musulmans selon le Coran, fils d’Abraham et demi-frère d’Isaac), et en partie à leur jalousie face à Jacob/Israël, qui était un homme pieu ?

Ces deux « religions » ont deux points communs :

- Il existe dans le Nouveau testament 4 Évangiles qui nous décrivent chacun la vie de Jésus : Si les Evangiles de Marc, Mathieu et Luc (les synoptiques) se ressemblent et présentent des variations déjà inacceptables, l'Évangile de Jean les contredit : Par exemple l'activité de Jésus qui s'étale sur une année dans les synoptiques passe à trois ans chez Jean. D'autre part les Commandements du Nouveau Testament contredisent ceux de l'Ancien Testament, inclus dans les livres saints des Chrétiens : La Bible.

- Dans le Coran, Muhammad répète plusieurs fois les mêmes histoires... Et se contredit : Muhammad admet la naissance miraculeuse de Jésus mais il faut comparer les versets des Sourates : 3-42-:-47 et 19-16-:-21 qui présentent des circonstances différentes de cette naissance. Il ne lui reconnait cependant, qu'une position de prophète et accuse d’hérésie, ceux qui en ont fait le Fils de Dieu. D'autre part, il identifie le Dieu d'Israël avec Allah par le verset de la Sourate 29-46. Comment alors expliquer les contradictions des Commandements énoncés dans la Tora et dans le Coran ? Ainsi le troisième Commandement à propos des serments (Exode XX-16) devient dans le Coran : « … Il [Allah] vous considèrera responsables de tout engagement pris par serment. »

Les juifs sont dans une position difficile entre ces deux religions-filles nées de livres dont la sainteté et fiabilité sont douteuses. L'Auteur Thérèse Zrihen-Dvir, met en relief les origines païennes de la religion chrétienne. L'Islamisme réutilise les pratiques courantes d'avant l'Islam à l'époque de la Djahilyiah (païenne également) : Allah était avant l'Islam le nom du dieu créateur et dominateur du monde et il avait trois filles. L'Islam les a simplement supprimées ! Allah était considéré comme le Seigneur de la Ka'abah, contenant la Pierre Noire sacrée. L'Islam a perpétué sa sainteté et chaque année, des pèlerinages ont lieu et le pèlerin devient Hadj…

Thérèse Zrihen-Dvir souligne fort bien la crise que vivent ces deux religions (notamment la religion catholique) face à leurs problèmes et crédibilité, et nous devons l'en remercier.

Mais ne critiquons pas pour autant tous les Chrétiens et tous les Musulmans :

- Les Chrétiens qui rejettent les théories de substitution (du peuple Juif par les nouveaux chrétiens/catholiques en particulier) et qui acceptent la position du judaïsme en respectant les sept Commandements de Noah, appartiennent à une religion que les Juifs respectent.

 - De même pour les Musulmans qui rejettent une partie du Coran désignée comme Coran de Médine.

Le mépris et la haine doivent faire place à la tolérance et à la reconnaissance des droits des Juifs.

Les Juifs se basent sur le Principe édicté par le Prophète Michée IV-5 : « Que les autres peuples marchent chacun au nom de leur dieu ; nous, nous marcherons au nom de l'Eternel, toujours et toujours ».

C'est cette même tolérance et compréhension que les juifs souhaitent des autres à leur égard. Aux temps actuels, il est devenu nécessaire que de nombreux athées, anciens chrétiens ou musulmans, aient le courage de se pencher sur la religion juive (en époussetant la haine qui leur fut injectée à leur naissance envers le judaïsme) car l'homme a besoin de croire en Dieu : Voltaire, athée, disait (à peu près) : « Je ne peux concevoir l'existence d'une montre sans horloger ».

L'ex nihilo n'existe pas à l'échelle de l'homme ! Seul Dieu a créé.

Merci à Thérèse Zrihen-Dvir pour son ouvrage qui a apporté une lumière complémentaire sur Jésus et la chrétienté, ouvrage auquel je souhaite un grand succès.

 

David Bentata

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Bentata David
commenter cet article

commentaires

aviva 10/02/2015 17:01

Bonjour très chère Libellule,

J'avais apprécié l'intervention du Dr Lévy sur votre blog concernant votre livre et je dois dire que je suis de nouveau "aux anges" après la lecture de l'intervention de David Bentata bien enrichissante elle aussi.

Comme j'ai pu vous le dire après avoir lu votre livre, j'ai été fort impressionnée par son contenu parce qu'il m'apportait énormément au niveau de la compréhension de ce que je pouvais simplement ressentir "instinctivement" ; n'ayant pas plus vos connaissances approfondies que celles de vos commentateurs concernant les textes sacrés à la base des 3 religions monothéistes, c'est essentiellement au travers des actes et comportements de leurs tenantes à travers les siècles que j'ai pu me forger une idée personnelle de ce qu'elles avaient apporté et apportaient aujourd'hui à l'Homme ; je dois avouer être incapable de comprendre comment, parties des bases de la 1ère religion monothéiste mise au monde par les "Juifs", les 2 dissidentes qui ont suivi -chrétienne puis musulmane- ont pu s'en éloigner et s'en dévoyer au point de devenir chacune à leur tour aussi barbares et sanguinaires.

On ne peut en aucune façon nier le passé du christianisme et ses conséquences dramatiques dont il a semblé un temps qu'elles avaient au moins servi à leurs autorités à prendre conscience de ses responsabilités mais ses racines profondes n'ont pas été extirpées et elles semblent vouloir se réactiver sous de nouvelles formes. Quant à l'islam (+ ou = isme) tout a été dit et bien plus grave, tout se vit aujourd'hui de la manière la plus sauvage, la plus inhumaine imaginable. Pourtant en effet, christianisme et islam sont filles du judaïsme ; se retourner contre sa propre mère n'est-il pas un signe d'autodestruction ?

Un immense remerciement à vous Thérèse de m'avoir permis, alors même que je n'ai aucune connaissance approfondie (euphémisme) du sujet "Jésus" ou des écritures religieuses, de trouver des explications à mes interrogations grâce à l'ensemble des éléments précis que vous avez réunis dans cet excellent livre que chacun peut aborder pour réfléchir sincèrement aux conséquences de l'exploitation construite et dévoyée d'une existence qui n'a, en son court temps de vie réelle, rien demandé et surtout pas d'être prise en otage et en esclavage à des fins aussi basses que barbares. J'ai vraiment tiré grand profit de ma lecture.

Je vous embrasse chère Libellule. aviva

PIMPRENELLE POURPRÉE 11/02/2015 11:34

Bonjour a ma tres grande Aviva,
Votre commentaire m'a emue comme vous devez le deviner. Cela a mis du temps avant que ces lecteurs ne se decident de s'attaquer directement a la plaie au lieu de jouer a l'autruche et l'ignorer. Car au fait, personne ne peut affirmer ni prouver que Jesus avait eu une part dans tout cet echaffaudage... Jesus est ne juif, a ete circoncis comme tous les juifs, a suivi ses etudes de la bible et meme a approfondi la Kabbale qui lui a enseigne comment faire certains dits miracles...
Cet homme, le jour de sa pendaison (parce que crucifixion n'y etait pas... avait pour dernieres paroles dit : Mon DIEU, pourquoi m'avoir induit en erreur... Il a bien dit MON DIEU, il n'a pas dit mon pere, ou quelque autre chose... mais bien sa reconnaissance du DIEU des Hebreux,.. pas celui invente de toutes pieces par l'eglise et Mahomet...
Enfin, tout cela n'aurait pas pese bien lourd, si les adeptes des deux religions n'avaient pas fait usage de leur dite foi pour commettre les crimes les plus odieux contre un peuple innocent qui ne demandait qu'a vivre.
Merci ma tres Aviva pour votre commentaire et votre appreciation.
Je vous embrasse tres fort chere amie... la libellule.

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée