Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 02:45

Des Etats américains refusent les réfugiés syriens

Attentats de Paris

Près de 25 Etats américains ont annoncé qu'ils n'accueilleraient plus de réfugiés Syriens. Barack Obama refuse l'amalgame.

Mis à jour à 03h47

 

Près de la moitié des Etats américains, de l'Ohio au Texas, ont annoncé qu'ils refusaient désormais d'accueillir des réfugiés syriens, dans l'espoir d'éviter des attentats similaires à ceux de Paris.

Le président Barack Obama a mis en garde contre l'amalgame.

 

 

Plus de vingt gouverneurs, presque tous républicains, mais aussi des candidats à la Maison-Blanche et d'influents membres du Congrès ont annoncé ne plus vouloir accueillir de réfugiés syriens, de crainte qu'un éventuel terroriste ne se cache parmi eux.

Le président de la commission de la sécurité intérieure de la chambre des représentants, Michael McCaul, a appelé lundi Barack Obama à suspendre l'accueil de réfugiés syriens, organisé «sans respecter la sécurité des Américains».

Danger mortel

Un appel auquel s'est notamment joint le Texas. Dans un courrier au président américain daté de lundi, le gouverneur Greg Abbott l'informe que son Etat «n'acceptera pas de réfugiés de Syrie, suite à l'attaque terroriste mortelle de Paris».

«Un 'réfugié' syrien semble avoir participé aux attaques terroristes de Paris. La compassion humanitaire américaine pourrait être exploitée pour exposer les Américains à un danger mortel similaire», explique le dirigeant de cet Etat du sud du pays, frontalier du Mexique.

«Cela n'est pas américain»

Mais le président Barack Obama a appelé depuis la Turquie à ne pas faire l'amalgame entre «réfugiés» et «terrorisme».

«Les gens qui fuient la Syrie sont ceux qui souffrent le plus du terrorisme. Ce sont les plus vulnérables. Il est très important que nous ne fermions pas nos coeurs aux victimes d'une telle violence (...) cela commence par ne pas faire de lien entre la question des réfugiés et celle du terrorisme», a déclaré Barack Obama.

«C'est honteux» quand «j'entends des gens dire que nous pourrions juste accueillir les chrétiens et pas les musulmans», a-t-il noté. «Cela n'est pas américain. Ce n'est pas ce que nous sommes».

Montrés du doigt pour leur manque de réactivité face à la crise migratoire déclenchée par le conflit en Syrie, les Etats-Unis ont annoncé au début septembre qu'ils allaient accueillir 10'000 réfugiés syriens d'ici octobre 2016, contre 1800 seulement depuis 2011.

Ici, une carte interactive de Reuters sur le nombre de réfugiés Syriens acceptés au 30 septembre 2015 dans chaque Etat. 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée