Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 02:58

Par leur silence les musulmans sont complices du carnage parisien

Publié le 16 novembre 2015 - par

 

 Afficher l'image d'origine

De nombreux amis s’inquiètent de mon silence surtout dans le contexte tragique que nous vivons aujourd’hui. Je suis victime d’une fatwa facebookienne qui m’interdit toute publication sur FB pendant 30 jours. Ce n’est pas pour autant que je suis réduit au silence, je continue à publier sur Riposte Laïque et à alimenter mon blog :https://salembenammar.wordpress.com/wp-admin/post-new.php

Ce qui est pénalisant aujourd’hui pour moi est le fait que je suis privé de mes petits posts quotidiens, un exercice que j’affectionne particulièrement.

Les musulmans n’auront jamais fini de m’entendre même après ma mort. Ils s’effarouchent de mes écrits mais ne compatissent jamais pour les victimes de la barbarie musulmane.

Plutôt que d’engager un débat loyal avec leurs contradicteurs, ils usent comme tous les lâches de basses manoeuvres et d’entourloupes  pour se faire passer pour des victimes. Quand on a le courage chevillé au corps, on ne joue pas au pleurnicheur et au délateur-inquisiteur.

C’est bien beau de se plaindre de mes écrits qui ont le don de les ébranler dans leur mauvaise foi mais on ne les voit jamais dénoncer et condamner les crimes abominables des leurs si ce n’est pas pour nous rebattre les oreilles avec leur litanie indécente et abjecte ce n’est pas ça l’islam ou encore « not in my name ». Comme si les musulmans avaient leur mot à dire sur ce qu’Allah et son prophète auto proclamé leur commandent de faire. Ils sont des simples pions sur l’échiquier mahométan. Dépourvus de volonté propre et n’ayant pas le droit d’exercer leur libre-arbitre, ils doivent se soumettre totalement à la dictature de leurs 2 gourous tout au long de leur triste existence et même dans l’au-delà, si jamais ce lieu existe. Un musulman qui exprime son indignation est un apostat de l’islam.
Aucun d’entre eux n’osera commettre un tel sacrilège de peur de servir de combustible aux feux ardents de sa géhenne. Ils n’ont guère de salut que dans la soumission totale et absolue la seule voie qui leur ouvre les portes de leur grand bordel diabolique.

Pendant que leurs activistes sèment la mort partout où ils passent, la majorité taiseuse musulmane se réjouit chez elle à l’abri des regards de leurs performances macabres et cherche à faire passer l’islam pour la vraie victime de leurs prétendus excès de violence. Elle remplit à merveille son rôle de manipulatrice et d’enfumeuse de l’opinion publique.

A chaque fois que l’islam plonge le monde dans l’horreur, elle se met sur les devants de la scène grâce aux islamo-collabos et tous les médias aux ordres pour plaider l’innocence de l’islam, occultant ainsi scandaleusement le débat sur la culpabilité directe de l’islam.

On aurait pensé qu’ils allaient sortir comme un seul homme dans les rues de Paris dès le lendemain des attentats du Bataclan et du Stade de France, mais ils ont préféré briller par leur absence. Après tout, leurs frères n’ont pas enfreint les prescrits coraniques. Morts en shahid, martyrs, ils n’ont fait qu’appliquer leur devoir de bons musulmans et vont désormais enrichir le sinistre Panthéon des djihadistes tombés dans le sentier d’Allah. 7 « héros » dont les noms vont désormais faire la gloire de l’islam au même titre que Ben Laden, Merah, Coulibaly, les frères Kouachi, Nemmouche et tant d’autres ignobles figures du programme de la Solution finale de la question des « infidèles ».

La majorité musulmane taiseuse n’est pas prête de faire tomber le masque de l’islam, elle doit continuer à le draper dans sa vertu et camoufler son visage hideux et démoniaque en lui faisant arborer le masque de la belle au bois dormant.

Par son silence, elle souscrit et encourage. Elle ne va pas non plus désapprouver ce que le Coran ordonne et récompense. C’est pourquoi la majorité taiseuse musulmane ne sortira jamais dans la rue pour témoigner massivement et inconditionnellement de son rejet sans équivoque du terrorisme qui vient d’ensanglanter ce pays que nous aimons tant et dont elle est la premiere à profiter des  bienfaits.

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée