Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 04:02

LES LUMIÈRES DE HANOUCCAH, PAR THÉRÈSE ZRIHEN-DVIR

 
 

LES LUMIÈRES DE HANOUCCAH, PAR THÉRÈSE ZRIHEN-DVIR

 

La légende nous raconte que sous les décombres laissés par les envahisseurs séleucides dans le temple juif de Jérusalem, les macabéens avaient découvert une fiole d’huile sainte servant à allumer les sept branches du chandelier, suffisante pour une seule fois. Or, il y eut un miracle, et elle servit pour allumer ce chandelier pendant huit jours…

Le miracle le plus impressionnant était sans doute, la réinauguration du temple, sa purification et la victoire des macabéens, célébrée durant ces huit jours. Pourquoi, se demande-t-on, l’accent n’avait pas été mis sur la lutte des macabéens, leur sacrifice, leurs martyrs et leur victoire ? Seul le miracle de la lumière est glorifié, prisé…

Parce que cette victoire n’était pas celle de l’homme contre son semblable, mais bien la victoire de la lumière sur les ténèbres… C’était aussi la victoire de la vie sur la mort… La victoire du bien contre le mal, de la sagesse contre l’absurdité, de la justice contre l’arbitraire … Et c’est ainsi qu’une victoire doit être commémorée.

La présence de l’homme, du guerrier s’éclipse, remplacée par l’acte ineffable divin, par l’élément indéniable de notre réalité et de notre temporalité. Le soldat reprend sa place qui est celle de l’outil servant à ouvrir la brèche à la lumière céleste afin qu’elle pénètre les cœurs et baigne les âmes….

Les luttes entre les hommes sont soudain vaines devant cette fiole d’huile sainte dont le muet message, est un message de paix et de lumière… Et elle dura plus que toute personne ne pouvait l’anticiper…

C’est là l’authentique fonction du miracle…

Les juifs l’avaient déjà intercepté et c’est pourquoi ils ont choisi des enfants dont l’innocence et la candeur sont indéniables, pour fêter Hanouccah, pour jouer avec leurs toupies et chanter à tue-tête Sevivone Sove sove sove…

La toupie tourne, tourne et tourne comme le monde et ses peuples dans leur infinité, vicissitudes et conflits, pour se répéter et répéter leurs erreurs inlassablement… Devant les yeux médusés de l’enfant.

Retournons à l’enfance en ces huit jours sublimes, et partageons avec allégresse la clarté de la lumière en priant pour qu’elle ne cesse jamais d’inonder nos vies et de réchauffer nos cœurs…

 

JOYEUX HANOUCCAH A TOUS

Thérèse Zrihen-Dvir

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans La Libellule
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée