Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 04:57

Des maisons arabes détruites par les Kurdes

Irak

D'après Amnesty International, les forces kurdes organiseraient le déplacement forcé de populations.

Mis à jour le 20.01.2016Les tensions sont très fortes depuis de nombreux mois dans le Kurdistan irakien. Ici à Sulaimaniyah, le 10 octobre 2015.

Les tensions sont très fortes depuis de nombreux mois dans le Kurdistan irakien. Ici à Sulaimaniyah, le 10 octobre 2015.
Image: AFP

 

Les forces kurdes ont détruit des milliers de maisons dans le nord de l'Irak dans une tentative apparente de déplacer les populations arabes, affirme mercredi Amnesty International dans un communiqué.

PUBLICITÉ
 
 
 

L'ONG affirme que ces destructions ont eu lieu après la reprise par les forces kurdes de zones contrôlées par le groupe djihadiste, Etat islamique (EI) qui s'est emparé de vastes pans du territoire irakien au nord et à l'ouest de Bagdad en 2014.

La destruction et le vol de biens sont devenues une pratique courante dans le cadre de la guerre contre l'EI, entraînant la colère des habitants.

Campagne délibérée

«Les forces peshmergas du gouvernement régional du Kurdistan et des milices kurdes ont détruit des milliers de maisons au bulldozer, en les faisant exploser ou en les brûlant pour se venger du soutien supposé» de leurs propriétaires à l'EI, soutient Amnesty.

«Les forces (de la région autonome du Kurdistan) semblent mener une campagne délibérée pour déplacer de force les populations arabes», a affirmé Donatella Rovera, conseillère pour les situations de crise à Amnesty.

«Le fait de déplacer des civils par la force et détruire délibérément leurs maisons et leurs biens sans justification militaire peut équivaloir à des crimes de guerre», a-t-elle dit.

Les populations civiles qui ont fui les conflits ont également été empêchées de retourner chez elles.

Déplacements forcés

L'ONG a rassemblé des preuves de «déplacements forcés et destructions de maisons à grande échelle» par les forces kurdes dans les provinces de Ninive, Kirkouk et Diyala.

Ces provinces se trouvent à l'extérieur du Kurdistan mais les forces kurdes y ont pris ou renforcé leur contrôle dans certaines zones après la fuite des troupes irakiennes lors de l'offensive dévastatrice de l'EI en 2014.

Les responsables kurdes souhaiteraient élargir leur région autonome en dépeuplant certaines zones de leurs habitants arabes mais Bagdad s'y oppose fermement, sans être en réelle mesure d'empêcher les Kurdes d'agir. 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée