Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 06:36

Jihad Alawneh : « Il est extrêmement urgent de combattre l’islam ! »

Publié le 9 mars 2016 - par

 

IslametfilialesLes lecteurs de RL connaissent déjà l’écrivain libéral jordanien, Jihad Alawneh, et son franc-parler. Nous avons déjà présenté ce grand contestataire bien connu dans le monde arabo-musulman lors de sa révolte contre la corruption et l’hypocrisie qui dominent la société musulmane et la gangrènent.

http://ripostelaique.com/la-revolte-dun-ecrivain-jordanien-contre-la-societe-arabo-musulmane.html

Alawneh a également lancé un cri d’angoisse pour fustiger le comportement paradoxal des musulmans face aux chrétiens et vice versa. Il s’est indigné de voir les chrétiens venir au secours des musulmans partout dans le monde, alors que ces derniers les persécutent en Syrie, en Irak et ailleurs. Ils tuent leurs hommes, violent leurs femmes, leurs mères et leurs sœurs, pillent leurs biens et enterrent les survivants dans des fosses communes, comme c’est le cas à Mossoul, à Raqqa et ailleurs.

http://ripostelaique.com/les-chretiens-nourrissent-les-musulmans-et-les-musulmans-les-tuent.html

Le 4 de ce mois, quatre sœurs missionnaires de la Charité (Sœurs de Mère Térésa), viennent d’être assassinées à Aden, Yémen. Par qui ? Par des extra terrestres ? Non, mais par des MUSULMANS. Ces pauvres missionnaires ont tenu à rester au service des plus pauvres dans un hospice de personnes âgées et handicapées abandonnées par leurs familles, par l’État, par l’islam, cette prétendue secte de clémence, de paix, d’amour, de miséricorde. Voilà comment les musulmans remercient leurs bienfaiteurs. Est-ce que les Européens sont-ils conscients de quelle manière les migrants qu’ils accueillent à bras ouvert vont les traiter un jour ? Le comportement de ces nouveaux « envahisseurs » sera-t-il différent de celui de leurs coreligionnaires du Yémen.

Aujourd’hui, ce même écrivain, Jihad Alawneh, urge, avec une audace inouïe, le monde entier à décréter l’état d’urgence contre l’islam et à se mobiliser sérieusement pour le combattre dans l’intérêt des musulmans eux-mêmes et de l’humanité tout entière. Il a lancé cet appel dans une intervention très récente sur son blog en arabe http://www. ahewar.org/m.asp?i=161, datée du 28 février 2016. En voici en français quelques extraits :

« Moi, natif et vivant dans une communauté arabo-musulmane, écrit-il, je l’annonce sans réserve aucune, et je persiste à dire : Nous en avons marre de cette prétendue religion qui engendre des monstres et génère des problèmes pour le monde entier.

« Il est donc impérativement urgent de combattre l’islam, exactement comme on combat les mouvements racistes et extrémistes, si on veut éviter les crimes les plus odieux et les conflits sanglants entre les différentes croyances religieuses ou ethniques. Il faut mobiliser des agents de circulation et des forces de dissuasion partout dans le monde pour verrouiller l’expansion de l’islam et empêcher son transfert ou son infiltration d’un pays à l’autre.

« Moi, natif et vivant dans une communauté arabo-musulmane, je voudrais que les musulmans soient des gens humanisés, civilisés et cultivés comme tous les peuples occidentaux ! Je voudrais les voir réclamer la liberté de la femme et son égalité avec l’homme, militer pour la liberté d’expression, et exercer les libertés publiques dans les maisons comme dans les rues !

« Je voudrais voir des parcs, des boîtes de nuit, des lieux de loisirs, partout dans le monde arabo-musulman, à la place même de toutes ces mosquées qui noircissent notre existence et empoisonnent notre vie privée et publique.

« Je voudrais voir dans nos rues des statues, des sculptures, des œuvres d’art qui suscitent chez l’être humain l’admiration, l’appréciation, l’esprit et l’amour de la créativité individuelle et collective.

« Je voudrais voir des clubs et des cercles culturels se multiplier partout dans ce monde arabo-musulman pour inciter nos peuples à s’intégrer harmonieusement dans le cortège du progrès et de la modernité, au lieu de s’engouffrer dans l’écoute permanente de ce slogan musulman meurtrier : ‘Toute idée nouvelle est hérésie, et tout innovateur est un égaré ou un hérétique.’

« Tout au long de son histoire, l’islam n’a jamais occupé ou conquis un pays sans le coloniser militairement et culturellement, sans anéantir son identité, sa culture, ses valeurs et ses monuments historiques. Il transforme les lieux de culte des autres en mosquées, leurs écoles en « madrassa » coraniques. Il déshabille le soumis ou le dhimmi et l’oblige à porter le vêtement traditionnel des bédouins, sous prétexte qu’il est plus frais en été et plus chaud en hiver que celui des peuples assujettis.

« Il faut combattre l’islam comme on combat le tabagisme, car il nuit mortellement à la santé mentale des êtres humains, notamment celle des jeunes. Il faut interdire son exercice dans les moyens du transport, les administrations, les lieux de loisirs, les entreprises, les lieux publics, sur le chemin entre le domicile et le lieu de travail.

« Il faut combattre l’islam comme on combat le nazisme. Ce sont deux idéologies jumelles quasi identiques, qui constituent deux faces d’une même pièce.

« Si nous sommes soucieux de la fraternité, de l’égalité et de la paix dans le monde, chacun d’entre nous devra prendre un marteau-piqueur et creuser dans le mur de l’islam jusqu’à sa disparition totale, comme les Allemands ont fait avec le mur de la honte à Berlin.

« Loin d’être anti religieux, comme certains musulmans me le reprochent, je ne trouve nulle part dans le monde, en dehors de l’islam, une religion qui appelle à tuer l’autre. Seul l’islam s’acharne violemment contre tout individu qui ose s’opposer, dénoncer ou critiquer la barbarie de ses préceptes.

« Je ne suis pas contre l’islam modéré, à condition qu’on parvienne réellement à me montrer sa ùodération ou à le créer, en publiant un nouveau coran dans une édition désinfectée de tous les versets malsains et malveillants qui incitent à la haine, au meurtre, à la crucifixion, une édition expurgée de tous les aspects attentatoires à la liberté humaine, à la dignité, et nettoyée de tous les enseignements barbares de l’islam classique.

« Au début de ce vingt et unième siècle, nous croyons à un monde civilisé qui devrait nous permettre d’élargir et de faciliter le dialogue et la communication avec tous les peuples sans exception et de jouir de toutes les libertés religieuses et idéologiques.

« Cependant, l’islam demeure une exception, un obstacle majeur. Il empêche l’exercice de ces libertés, car il n’acceptera jamais, dans sa conception actuelle, le pluralisme intellectuel, culturel ou religieux. Même au niveau de la famille nucléaire ou du groupe familial, on refuse toujours qu’un de ses membres puisse croire ou avoir une autre conception du monde ou de Dieu que la sienne.

« Le monde entier doit être conscient que les musulmans n’ont jamais cessé de s’entretuer entre eux, ‘Mes adeptes, dit leur prophète, vont se diviser en 73 groupes dont un seul sortira indemne’. Ces 73 groupes vivent toujours parmi nous. Chacun se croit le groupe sauvé, privilégié, choisi par Allah et Mahomet, une raison de plus qui conduit toujours les musulmans à se déchirer, à se combattre nuit et jour, publiquement et secrètement.

« Là où l’islam s’installe, c’est la pratique licite de l’égorgement, du meurtre, des attentats, des émeutes sanglantes qui s’institutionnalise et s’impose.

« L’islam est néfaste. C’est un facteur de nuisance tant pour la santé mentale que physique des humains. Il est donc du devoir des l’Organisation des Nations Unies qui combat le Nazisme, de voter une loi urgente pour réprimer de la même manière l’islam, combattre tous ses activistes dans le monde, interdire leurs actions, arrêter la construction des mosquées qui ne sont que des nids de terrorisme. L’Interpol doit être saisi et chargé de poursuivre l’islam en tant qu’idéologie extrémiste. L’ONU doit consigner sur une liste noire les pays islamiques qui appliquent la charia, et interdire l’islam en tant que religion terroriste.

« Les médecins du monde entier doivent décréter les cellules islamistes comme cancérigènes, qui doivent être décimées par toutes les armes, y compris, en cas de besoin, par celles qui sont internationalement prohibées.

« En vertu de ce constat ahurissant, je réitère ma conviction et mon total attachement à la liberté religieuse et à la liberté d’expression… J’accepte sans réserve que mon fils, ma fille, mon épouse ou n’importe quel membre de ma famille embrasse le bouddhisme, le sikhisme, le christianisme, le judaïsme ou l’athéisme. En revanche, je ne cesserai de dénoncer, de combattre tout esprit extrémiste ou toute idéologie qui appelle à tuer l’autre, à le décapiter, à le crucifier, à l’amputer ou à l’incarcérer, s’il est différent de lui. C’est là où se trouve le fond du problème entre l’islam et le monde civilisé.

« Oui, l’islam n’accepte pas l’autre, ni les autres, ni la liberté religieuse ou intellectuelle. Il appelle uniquement à dominer, à asservir, à combattre tout ce qui n’est pas musulman. Et c’est la honte de l’islam.

« Oui, l’islam est incompatible avec notre temps. Il est urgent de le combattre comme on combat le nazisme, le tabagisme, l’addiction aux stupéfiants et les dictatures. »

Qui croire et qui ment ?

– Jihad Alawni, cet écrivain né dans l’islam, qui vit dans la société musulmane, connaît à fond cette religion, ses enseignements et son idéologie meurtrière de A à Z, milite sans cesse par sa plume pour sensibiliser ses concitoyens, réveiller les esprits et ouvrir les yeux sur le danger mortel de l’islam qui menace l’humanité ?

– Ou les charlatans, les gourous de l’islam, ces grands spécialistes de la magouille (comme les frères Ramadan, les Chibel, les Oubrou, les Bidar, et consorts) qui utilisent la manipulation rhétorique, la démagogie verbale, la taqiya coranique et les mensonges hallal sans limites, pour enfumer les lecteurs et les spectateurs européens par une vision idyllique, mais totalement mensongère, d’un islam de lumières ?

Il est temps que les masques de l’islam tombent !

Malek Sibali

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée