Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 12:26

Depuis 1958, tous les présidents français roulent pour l’islam

Publié le 31 octobre 2016 - par

40-ans-d-alternanceC’est l’histoire de politiciens français vendus aux arabes depuis l’avènement de la Vème République.

Chacun de ceux qui ont eu à gouverner notre pays a, d’une manière ou d’une autre, favorisé les pays arabes avec lesquels il a traité, privilégiant « sa » politique au détriment de l’intérêt des Français.

Bien entendu, comme les Français ne sont pas des idiots, ils ont compris aussi que ce « président » recevait en retour, personnellement ou, des fois, pour le pays, des compensations non négligeables.

Par exemple, de Gaulle qui a abandonné, aux Algériens, le Sahara regorgeant de gaz et de pétrole, privant la France d’être un des acteurs incontournables dans le secteur énergétique mondial. En retour, il a obtenu l’autorisation de poursuivre les essais de « sa » bombe atomique parce qu’il se voulait être au même niveau que les USA et l’URSS. « Sa Grandeur », pour cela, n’a pas hésité à condamner les Français à recevoir, héberger et nationaliser des millions d’Algériens qui continuent, 54 ans plus tard, à envahir notre pays, selon des « accords » qu’il a signés avec les rebelles algériens.

Celui-là de président, est celui qui aura fait le plus de tort aux Français. Parce que ce que l’on appelle aujourd’hui, « la politique arabe de la France » est la sienne et la France ne fait que suivre ce qu’il a initié dès 1958.

De sept ans en sept ans et en cinq ans, aujourd’hui, aucun d’eux n’a cherché à redresser la courbe de cette invasion qui n’a fait que se surmultiplier.
Pire, encore, ils se sont mis à rechercher l’appui et la complicité, de ces pays arabo-musulmans moyennant des millions de pétrodollars qui les aideraient, non pas à grandir la France sur la scène internationale mais, simplement, leur permettraient de s’enrichir.
Cet enrichissement pouvait être personnel ou favoriser des marchés internationaux dont les seuls bénéficiaires étaient leurs proches ou leur parti politique ou, encore, les industries qu’ils dirigeaient en sous-main ou dont ils possédaient des actions.

DE GAULLE
Ne s’est pas enrichi personnellement mais sa folie des grandeurs n’a pas épargné les milliers de vies humaines de Français patriotes. Et, surtout, il est l’instigateur et le plus grand responsable de cette immigration diabolique venant des pays nord-africains, autrefois colonies françaises.

POMPIDOU
Travaillait pour le trust Rotschild. Il est à l’origine de cette mondialisation qu’il a initiée avec les grands financiers et qui a détruit peu à peu, la France, ses ressources, son industrie, son agriculture. Il n’a rien changé aux accords de libre circulation avec les Algériens.

GISCARD
Ha ! Giscard et Bokassa, ce « grand ami et membre de la famille » comme il se plaisait à l’appeler ! Pourra-t-on oublier, un jour, Bokassa, ses diamants et son sacre d’Empereur, entièrement organisé par la France, qui a précipité ce Centrafrique dans l’horreur de la dictature et la violence, toujours actuelle, qui divise musulmans et non musulmans de ses différentes ethnies ?

Mais si l’uranium Centrafricain avait de l’importance pour le nucléaire français,  il va sans dire que la plus grande traitrise de Giscard fut le regroupement familial qu’il n’a pas eu le courage de refuser aux Algériens et aux gaullistes.

Dans un premier temps, le chômage grandissant en France, il choisit la préférence nationale en procédant au « retour forcé » des immigrés algériens qui bénéficient de la libre circulation depuis 1962, selon les accords signés avec De Gaulle.
Mais les Algériens, se refusent catégoriquement à reprendre tout immigré qui ne retournerait pas de sa propre volonté en Algérie. Le gouvernement algérien dénonce le non-respect, par la France, des accords d’Evian.
Confronté à tous les gaullistes et les gauchistes qui lui intiment de conserver en France TOUS les immigrés algériens, Giscard avec Durafour et Chirac vont, en 1976, voter et institutionnaliser le regroupement familial qui entamera la mort lente et inexorable de la France chrétienne.

MITTERRAND
Le plus menteur, le plus rusé président de la Vème république. Tous ses coups, il les fera en douce mais, toujours, avec le calme apparent de l’homme sûr de lui. Et, vendu, il l’est bien plus que tous les autres.

Comme l’a fait ce président Hollande, socialiste aussi, dès 2012, Mitterrand va faire l’exact contraire de la politique d’immigration souhaitée par Giscard.
La même année de son arrivée au pouvoir, il va régulariser 130.000 étrangers et il ne sera plus question de cette aide au retour qu’il ne souhaite pas. Pendant 10 années, la France va recevoir et héberger tous les migrants et leurs familles, surtout venant d’Algérie, avec l’accord de tous les partis politiques y compris l’opposition RPR et UDF.

Le ton est donné. Cette vidéo, très courte, donne un aperçu de ce qui nous a été réservé de 1962 à nos jours.

CHIRAC
Que pouvons-nous ajouter sur Chirac qui ne soit pas encore dans nos mémoires ? Il n’a jamais essayé de juguler cette hémorragie invasive. Pire, il s’est soumis totalement aux diktats des gauchistes bienpensants en autorisant la nouvelle génération issue de l’immigration à contrevenir à la loi. Ces « sauvageons » qui avaient le droit de s’attaquer à nos forces de l’ordre sans que celles-ci puissent réagir sous peine d’être traduites en justice.

Oublierons-nous la révolte des banlieues en 2005 ?
Sans nous tromper, nous pouvons dire que l’interdiction qui a été faite, alors, à nos policiers, de réprimer rapidement ces émeutes de musulmans enragés nous vaut, aujourd’hui, la situation de la France minée par l’islamisation et le terrorisme.

SARKOZY
Avec Sarkozy, c’est une nouvelle ère pro arabe qui s’ouvre. Elle survole l’Afrique du Nord et l’Algérie en particulier, pour s’installer dans les pays du Golfe. L’Arabie Séoudite, le Qatar, les Emirats, deviennent les associés incontournables de la France sarkozyste.

Tous les arrangements sont permis. Ces gens-là, richissimes, achètent la France dans un gigantesque paquet-cadeau qui englobe ses hommes politiques, son patrimoine immobilier et, aussi, sa « politique arabe gaulliste » dépassée, qui deviendra « leur » politique arabe imposée à la France.

Avec Sarkozy et ses nouveaux amis inconditionnels, la France pense arabe, La France parle arabe, la France négocie arabe, la France guerroie arabe…. Bref, la France est devenue un pays qui ne s’exprime plus en son nom propre sur la scène internationale mais dont la voix se fait entendre pour dire ce que ces magnats du pétrole et du sunnisme souhaitent.

ET HOLLANDE
Qui n’a fait que poursuivre la route déjà tracée par ses prédécesseurs et les potentats du pétrole. Avec en plus, la volonté, l’exigence de ceux-là, de faire de notre pays un état islamique où, seul, le sunnisme pourra exister. Et la charia imposée.

Nous ajouterons que, sous Hollande – et pour la première fois dans l’histoire de la dhimmitude de nos présidents – la France a été le seul pays occidental à voter favorablement, avec tous les autres pays arabo-musulmans, une résolution de l’UNESCO qui nie tout lien de Jérusalem avec le peuple Juif.

Pendant que, dans tous les pays occidentaux, des lois sont votées pour punir le négationnisme, cette organisation maléfique a décidé, pour plaire aux pays musulmans qui le réclamaient, de réviser l’histoire plurimillénaire des Chrétiens et des Juifs en Palestine.

Avec Hollande, nous ne sommes plus gaulois. Pire, nous ne sommes plus chrétiens. Avec lui, cette année, nous avons perdu nos racines chrétiennes, nos Rois de France. Nos Croisés chrétiens, ne sont jamais allés à Jérusalem pour bouter les Arabes qui l’avaient envahie.
Les Romains ne sont jamais allés à Jérusalem et Titus n’a jamais détruit le Temple d’Hérode.
Le Temple de Jérusalem, détruit et rebâti, pour la troisième fois, 2000 ans avant Jésus-Christ, lui-même né dans le Pays Juif, était le cœur de la Nation Juive depuis vingt siècles. Mais non !

Non. Hollande ne peut concevoir que cette France-là, la nôtre, ait un rapport historique avec le peuple Juif du Pays d’Israël. Il nie que les musulmans n’ont existé que 630 ans après Jésus-Christ.

Tout ça, ce sont des bobards. Les musulmans ont raison. Ils sont chez eux, chez nous ! Et en Israël, aussi.

Ces chrétiens et ces juifs ne vont pas nous emmerder avec leur religion quand les musulmans en réclament la primeur ?

Votons ! Votons ! La France se grandira aux yeux des pays arabes.

Danièle Lopez

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée