Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 12:11

Il faut se préparer à une guerre civile qui devient imminente

Publié le 31 octobre 2016 - par

ChariaFrance
Au cours de mon cheminement spirituel – 46 ans de ministère de Pasteur-évangéliste, il m’arriva parfois de « voir » en esprit des choses qui s’accomplirent par la suite.

Récemment, au retour d’un voyage en pays lointain, sans connections internet, ni médias dés-informateurs durant 15 jours, concernant la situation qui prévalait en France, j’eus un songe le 22 octobre dernier me rappelant les atrocités de toutes guerres. Des paroles de la bible, telles celles de Joseph en Genèse 37-5, de Job 33-15; de Daniel 1-17 m’incitèrent à en témoigner. (1)

Comme beaucoup de ceux qui l’ont vécue, je vais évoquer avec le regard de l’enfant que j’étais, ce que signifie une guerre telle que je la vis quatre années durant, ainsi que son après-guerre… jusqu’en 1950. Qu’elle soit mondiale, révolutionnaire, civile, ethnique, insurrectionnelle, toutes montrent les mêmes atrocités dont est capable et coupable la barbarie humaine. Cependant, il y en a une qui s’en distingue par sa dimension métaphysique. Je la nommerai la « mère » des guerres de religions.

Trans-historique, elle se déroule à toutes les époques, sous le regard de l’Eternel, pour ceux qui, d’une manière ou d’une autre, croient en lui.

L’origine du songe qui saisit mon esprit me venait des images de ma propre traversée de la 2e guerre mondiale. Dès ma prime enfance, de 39 à 45 où, harcelés par la faim et la peur, ma mère (réfugiée d’Espagne) et moi, fuyions incessamment de villages et hameaux bombardés, de routes encombrées de réfugiés diarrhéiques et hébétés, dans lesquelles il m’arriva d’enjamber des cadavres abandonnés; d’observer un corbeau picorant deux globes oculaires, un autre celui d’un crâne éclaté; relent de chair brûlée, ventre d’une femme aux entrailles en bouillie, son foetus dévoré par un chien famélique; un blessé gémissant dans lequel je crus percevoir le cri de « maman, maman ». Nous nous cachions parfois dans des bois, en compagnie de résistants, eux-mêmes traqués par les boches, leurs chiens et leurs indics collabos français.

Aussi, ma première comptine fut le chant des partisans qu’ils fredonnaient pour se donner du courage.

Ce fut durant ce songe du 22 octobre 2016, que je pris conscience à quel point la barbaresque mahométane déversait des fleuves de sang sur la route de l’humanité.

Je compris combien toutes les guerres, notamment celle de la cruauté nazi était inscrite dans une diabolique alliance avec la postérité d’Ismaël, fils frustré et revanchard d’Abraham… En effet, pour quelle autre raison Adolf Hitler s’acoquina-t-il avec le sinistre Mufti Amin Al-Husseini et ses légions d’arabes nazis qui jouèrent un rôle d’exemplarité de la cruauté barbare dans la Shoah (2), si ce n’était pour appliquer sa propre haine mystique envers la postérité de Jacob-Israël ?

De nos jours en Europe, des leaders de l’Islam, tels Hassan Al-Banna, fondateur de l’organisation des Frères musulmans, qui généra la matrice de l’islamisme actuel à laquelle se rattachent l’OLP, le Hamas palestinien et indirectement, la nébuleuse Al-Qaida et Daesch et autres fléaux  mahométans, pour conquérir le monde des mécréants « incivilisés », selon leur manuel de guerre coranique.

En mai 1959, je fus mobilisé 28 mois au 66ème RIMA pour faire une guerre aberrante en Algérie, de laquelle je fus libéré le 26 novembre 1962. Là encore, je dus voir et subir les horreurs d’une guerre révolutionnaire et constater la violence irrationnelle des fellaghas que nous combattions. Certains de mes compagnons d’armes en perdirent plus ou moins la raison, où se tirèrent une balle dans le genou pour se faire rapatrier en métropole… Ma seule échappatoire fut celle de me réfugier dans des livres philosophiques ou poétiques. De là me vint l’amour des mots, puis mon métier d’écrivain. A 33 ans, ma conversion à la foi en Jésus-le-juif, mon amour pour Jérusalem m’engagèrent à porter des paroles d’espoir à travers le monde.

Aussi, dirais-je à mes compatriotes d’aujourd’hui, qu’entrer en guerre civile active, telle qu’elle se présente pour 2017, c’est s’attendre à des rivières de sang, de larmes et de dévouement extrême. Mais elle est le prix à payer pour sauver notre liberté de conscience, notre honneur et l’avenir de nos enfants.

Combien sont nos adversaires ? Comment sont-ils militairement structurés ?

De nos jours, par pusillanimité et total désarroi, le gouvernement français nous ment et nous trompe (les précédents agissaient de même) : les arabo-musulmans ne sont pas 5 millions en France mais entre 15 et 20 millions », selon Azouz Begag, Chercheur au CNRS, Université Paris IV. Personnellement, je pencherai sur près de 15 millions, autrement dit, leur quota de rapport des forces pour entrer en guerre.

Beaucoup d’entre-eux, aguerris dans les Printemps arabes, l’Irak, la Syrie, la Libye, Daech », sont détenteurs d’armes de guerre cachées. Le problème de notre résistance sont les armes de guerre dont nous avons besoin (et non de seuls fusils de chasse).

La France qui fut jadis un des leaders de l’Europe des 28 est en pleine déconfiture : Politique piteuse ou collaboratrice, Armée neutralisée, Police et Gendarmerie (qui se ressaisissent à peine), Politique confuse, Education nationale déstructurée, favorisant l’islamisation, Médias serviles et complices de collaboration, Hôpitaux désemparés, y compris les RG plus moins infiltrés.

Ce qui ne fut qu’une hypothèse de ”guerre civile ethnique” devient réalité.

En France  et, par contagion, en Europe, notamment au Royaume–Uni, en Belgique, en Allemagne, Italie… sont des nations dépassées. Affronter l’islam envahisseur ? Serait-ce trop tard ? Les autorités musulmanes radicales ayant déjà, tests après tests, mesuré la réactivité molle et confuse des falots mécréants que nous serions, ont élaboré une stratégie de tension progressive devant déboucher en 2017 en guerre civile ethnique. D’autant que la partition du territoire français serait déjà prévue avec des zones islamiques soumises à la Charia (3)

Je crois que cette guerre civile est imminente. A moins d’être insensé, il faut s’y préparer. Mon espoir et ma prière demeurent dans la parole de Dieu qui nous avertit encore et encore : « Approchez, nations, pour entendre ! Peuples, soyez attentifs ! Que la terre écoute, elle et ce qui la remplit : la colère de l’Eternel va fondre sur toutes les nations… » Esaïe 34.

François Celier

Pasteur iconoclaste. Conseiller National de pilotage,

Chargé de Relations Internationales des « Volontaires Pour la France ».

  1. La Bible et ses prophètes. Livre de Job 33-15 : « Dieu parle par des songes ».

Livre de la Genèse 37-5 : « Joseph eut un songe et il le raconta »

Livre de Daniel 1-17 : « Daniel expliquait tous ses songes ».

(2) Barry Rubbin and Wolfgang C; Schwanitz : “Nazis, islamits and the making of the modern middle east » 2014.

(3) L’ancien ministre Philippe de Villiers nous avise qu’un rapport des services de renseignement indique que les politiciens français ont déjà préparé la partition du territoire hexagonal au profit de l’islam.

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée