Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 03:15

Une vidéo de l’EI en français appelle les musulmans en Occident et en Russie à poursuivre les attaques

attacks

Le 26 novembre 2016, l’Etat islamique (EI) a posté une vidéo en français intitulée « Sur leurs traces ». La vidéo, d’une durée de 16 minutes et accompagnée de sous-titres en arabe, a été diffusée par l’organe de diffusion Furat via Telegram, Twitter, Google Plus et Facebook. Elle loue les terroristes qui ont perpétré des attentats en Occident au nom de l’EI, et appelle les musulmans qui s’y trouvent, et ceux de Russie, à suivre leur exemple. Le message entend présenter les objectifs de l’organisation aux recrues potentielles et reflète le désir de ses dirigeants de maintenir la pression sur le front intérieur occidental.

Notons que, à l’instar d’autres vidéos produites ces derniers mois, celle-ci n’appelle pas à la migration vers les territoires de l’EI en Irak et en Syrie. Cela reflète un changement dans la politique de l’EI, peut-être du aux revers subis sur le champ de bataille et à la fermeture des routes.

La vidéo montre des images de terroristes de l’EI, louant leurs vertus et leurs succès.

La vidéo est principalement composée de séquences d’émissions occidentales et d’anciennes vidéos de l’EI. Elle appelle les musulmans à rejoindre la guerre contre les ennemis de l’EI, les membres de la coalition internationale dirigée par les États-Unis, conformément aux instructions du porte-parole de l’EI, Abou Mohamed Al-Adnani. Elle souligne que tous ceux qui commettent ces attentats en Occident sont des « soldats du califat », renforçant ainsi le sentiment d’appartenance des terroristes potentiels.

La vidéo est presque exclusivement un montage de séquences d’archives.

Notons qu’une autre vidéo de l’EI, de la province de Raqqa, fournit des instructions opérationnelles quant au type d’attaques recommandées dans la vidéo en français. [2] La vidéo en français contient également deux chants islamiques en français, qui louent le martyre pour Allah et exaltent le djihad comme moyen de combattre l’injustice et de rétablir l’honneur de l’islam et des musulmans.

Une séquence d’animation montre la disparition des frontières Sykes-Picot.

La première partie de la vidéo raconte et met en scène l’État islamique. La destruction des « frontières coloniales de Sykes-Picot » est décrite comme « la fin de l’hégémonie de l’Occident croisé sur le monde musulman » et le califat de l’EI est présenté comme doté du pouvoir d’unifier tous les musulmans sous un seul drapeau.

La vidéo glorifie ensuite les principales attaques de l’EI intervenues en Occident depuis 2015, les présentant comme des réponses immédiates à l’agression occidentale contre les musulmans. Elle mentionne les attentats perpétrés en France, en Belgique, en Allemagne et aux États-Unis, en louant les auteurs et appelant à suivre leur exemple.

Amedy Coulibaly, auteur de l’attentat de janvier 2015 contre le supermarché Hypercacher à Paris, est salué comme étant « le soldat du califat » qui a « mené la première opération contre la France haineuse » et comme le premier à avoir importé le combat sur le sol occidental. La vidéo comprend un long extrait de la vidéo postée par Coulibaly avant son attentat, où il appelle les autres musulmans à s’engager dans l’EI et à mener des attaques contre les mécréants [3] jusqu’à ce que la charia soit appliquée partout.

Les services de sécurité français et européens sont raillés pour leur incapacité à contrecarrer les plans d’opérateurs isolés. Pour illustrer leur incompétence, la vidéo montre ce qu’elle présente comme des messages échangés entre un agent de l’EI et les auteurs de l’attaque de juillet 2016 contre l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray, où un prêtre a été assassiné.

La vidéo montre ce qu’elle présente comme des messages échangés entre un agent de l’EI et les auteurs de l’attentat de juillet 2016 contre l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Pour renforcer le message selon lequel les attaques en Occident sont une réaction à l’agression occidentale, la vidéo montre des images choquantes de femmes et d’enfants prétendument tués lors d’attaques occidentales sur les territoires de l’EI, ainsi que l’interview d’un vieil homme qui témoigne que 22 membres de sa famille ont été tués par les frappes aériennes à Mossoul, dont ses huit enfants. Suit une séquence mise en scène montrant un homme contemplant des images d’attaques contre des musulmans qui, plein de rage et d’indignation, s’arme et se ceint d’une ceinture suicide pour mener sa vengeance. Un narrateur clame : « Ô soldats du califat, ô défenseurs de la religion partout dans le monde, Suivez l’exemple de vos frères et n’hésitez plus, car la guerre se joue chez l’ennemi. Ô soldats du califat au Caucase et en Russie, allez-vous laisser la Russie criminelle massacrer vos frères et sœurs dans l’Etat islamique ? Ô soldats du califat au Royaume-Uni, qu’attendez-vous pour secourir votre religion ? Allez-vous hésiter à tuer des Britanniques mécréants alors que la Première ministre Theresa May n’hésiterait pas une seconde à tuer des milliers de musulmans innocents pour défendre son pays ? »

Des séquences mises en scène illustrant le message sont fréquentes dans les vidéos de l’EI.

Nashid :

Face aux injustices tu as défendu

L’honneur de nos frères et sœurs abattus

Pour ton Seigneur ton sang s’est répandu

Sans te retourner tu as combattu.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée