Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 07:56

CANADA FUSILLADE MORTELLE DANS UNE MOSQUÉE DE QUÉBEC

Plusieurs agresseurs ont tiré sur les fidèles, tuant au moins six personnes. Les autorités parlent d'un «attentat terroriste».

 


 

 

Deux hommes ont tiré sur des fidèles rassemblés pour la prière du soir dimanche au Centre culturel islamique de Québec, dans le sud-est du Canada, faisant six morts et une dizaine de blessés, selon des sources concordantes.

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a condamné un «attentat terroriste dirigé contre des musulmans». «La diversité est notre force et, en tant que Canadiens, la tolérance religieuse est une valeur qui nous est chère», a poursuivi le dirigeant canadien dans un communiqué. «Les musulmans canadiens constituent un élément important de notre tissu national, et des gestes insensés comme celui-là n'ont pas leur place dans nos communautés, nos villes et notre pays», a-t-il ajouté

 

Deux hommes aux visages masqués se sont introduits dans l'enceinte du centre culturel vers 19h15 dimanche (lundi 00h15 GMT), ont raconté des témoins sur les télévisions. Un important dispositif policier s'est mis rapidement en place aux alentours, et les premiers blessés étaient soignés dans des ambulances sur place.

«La situation est sous contrôle», a indiqué la police de la ville sur son compte Twitter, précisant que les occupants de la mosquée avaient été évacués.

 

La situation est sous contrôle, les lieux sont sécurisés et les occupants ont été évacués. L'enquête se poursuit.

«On me dit qu'il y a au moins cinq morts», a déclaré Mohammed Yangi, président du Centre culturel islamique de la capitale québécoise. Un porte-parole de la police de Québec a confirmé sur les chaînes de télévision qu'il y avait des morts, mais sans préciser le nombre des victimes. Un peu avant 7 heures du matin en Suisse, on apprenait toutefois que le bilan se montait à six morts et non cinq.

 

"Il y a des caméras à l'intérieur et à l'extérieur. On va tout donner" dit Ben Abdallah, fondateur mosquée 

 

 

Deux suspects interpellés

Une vaste opération policière a été lancée après la fusillade et deux suspects ont été interpellés, dont un à quelques kilomètres de Québec après avoir pris la fuite.

«Les Canadiens pleurent les victimes de l'attaque lâche dans une mosquée de Québec. Mes pensées sont avec les victimes et leurs familles», a indiqué le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur son compte Twitter. Il avait la veille promis d'accueillir les réfugiés «indépendamment de leur foi», au lendemain de la décision controversée de la Maison Blanche d'interdire l'entrée des Etats-Unis aux ressortissants de sept pays musulmans.

 

Ce soir, les Cdns pleurent les victimes de l'attaque lâche dans une mosquée de Québec. Mes pensées sont avec les victimes et leurs familles.

 

«Violence barbare»

Le chef du gouvernement de la province francophone Philippe Couillard a également condamné cette attaque contre des musulmans. «Le Québec rejette catégoriquement cette violence barbare. Unissons-nous contre la violence et solidarité avec les Québécois de confession musulmane», a-t-il écrit sur Twitter.​​​​​​​

Unissons-nous contre la violence. Solidarité avec les Québécois de confession musulmane.

 

«Je condamne ce geste insensé», a aussi déclaré le maire de Québec Régis Labeaume. Difficile dans la confusion de déterminer combien de personnes étaient rassemblées pour la dernière prière dimanche. Généralement, selon Mohammed Yangi, ce sont 60 à 100 personnes qui assistent à ces prières à la mosquée.

Incompréhension

Les témoins avouaient leur incompréhension après cette fusillade. «Je ne comprends pas pourquoi ici, c'est une petite mosquée et Québec, ce n'est ni Montréal, ni Toronto» (sud-est), a déclaré un homme qui était à l'intérieur du centre au moment de l'attaque, sans vouloir donner son identité.

«On s'y préparait (à une attaque de ce type), car ça se passe dans le monde entier», a confié à l'AFP un policier chargé du périmètre de sécurité.

 

 

Le Centre culturel islamique de Québec, qui est également connu sous le nom de grande mosquée de Québec, avait déjà été la cible d'un geste à caractère haineux, mais beaucoup moins grave: une tête de porc avait été déposée devant l'une de ses portes l'été dernier. D'autres mosquées au Canada ont également été la cible de graffitis à caractère raciste au cours des derniers mois. (ats/nxp)

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée