Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 06:46

Envol de tasse et de chaise lors d’un débat télévisé houleux sur les rapports chiites-sunnites en Egypte

A la question de savoir si les livres chiites devraient être interdits à la Foire internationale du livre du Caire, les réponses ont été houleuses : le cheikh salafiste Mohammed Al-Mallah a traité son adversaire de « fou débile » qui « excelle dans l’art de la stupidité, de l’idiotie et de la défense de superstitions » et a menacé de « le frapper au visage avec une chaussure ». Le chercheur chiite Yasser Farawila a répondu qu’il riposterait « avec 30 chaussures ». Les menaces ont finalement fait place aux actes, avec projection de tasse et de chaise sur le plateau. Le modérateur, essayant de séparer les adversaires, a présenté ses excuses et remercié les téléspectateurs, pendant que le générique défilait. Le débat a été diffusé sur la chaîne égyptienne Alhadath Alyoum le 2 février 2017. Extraits :

Animateur : Une guerre des mots a été déclenchée entre les cheikhs salafistes, ou les personnes opposées à la multiplication des ouvrages chiites, et celles qui défendent la vente de ces livres à la Foire internationale du livre du Caire.

Cheikh salafiste Mohammed Al-Mallah : Quelques livres ont été confisqués, et quelques éditeurs ont été arrêtés à la Foire internationale du livre du Caire. […] Ces livres sont achetés et vendus, ce qui propage l’idéologie terroriste chiite pourrie à la Foire, et vous me dites qu’il y a du terrorisme en Egypte ! D’abord débarrassez-vous de ce terrorisme à la Foire internationale du livre du Caire, et ensuite venez me parler du terrorisme [sunnite].

Animateur : Ces livres menacent-ils l’identité religieuse égyptienne ?

Mohammed Al-Mallah : Bien sûr. Ils sont remplis de terrorisme, de bêtise et de mythes.

Chercheur islamique Yasser Farawila : Puisque ces livres ne renferment que bêtise et mythes, et qu’il y a des personnes pour défendre la foi puissante et véritable, en quoi cela vous dérange-t-il que [les chiites] croient en leurs idées et en leurs livres ? […] Il y a de vrais érudits à Al-Azhar, des érudits dont les livres ne parlent pas d’allaiter des adultes, de relations sexuelles avec des morts et de décapitations. […]

Mohammed Al-Mallah : Yasser excelle dans l’art de la stupidité, de l’idiotie et de la défense de superstitions.

Yasser Farawila : Vous êtes un vaurien insolent. Arrêtez ces âneries.

Mohammed Al-Mallah : Moi ? Un vaurien ?

Yasser Farawila : Bien sûr. Vous m’avez traité d’idiot.

Mohammed Al-Mallah : Vous êtes soutenu par l’Iran. Vous êtes un voleur chiite qui opère en Egypte, qui traite sous la table. […]

Yasser Farawila : Vous êtes un insolent sans honneur.

Mohammed Al-Mallah : Vous m’avez amené un fou débile.

Animateur : Je ne l’ai pas « amené », cheikh Mohammed. Je modère un débat, là.

Mohammed Al-Mallah : Par Allah, toutes les accusations que vous me lancez… Si je n’étais pas un homme respectable, je vous frapperais au visage avec ma chaussure…

Yasser Farawila : Et je vous frapperais au visage avec 30 chaussures.

Animateur : Répondez-lui, cheikh Mohammed. Il vous a accusé de recevoir de l’argent étranger.

Mohammed Al-Mallah : Je lui répondrai avec une chaussure à la figure et à la figure de celui qui l’a fait naître.

Yasser Farawila : Je vais vous frapper avec 30 chaussures pour votre insolence.

Mohammed Al-Mallah : Vous êtes impudent et n’avez pas d’honneur. Taisez-vous ou je vous démolis le plateau dessus.

Yasser Farawila : Ô, taisez-vous.

Mohammed Al-Mallah : Vous feriez mieux de vous taire et de ne pas inciter à la haine contre l’Etat égyptien.

Yasser Farawila : Vous mettez en œuvre un programme étranger.

Mohammed Al-Mallah : Un programme étranger ! Taisez-vous. Arrêtez avec cette stupidité. [Il jette sa tasse]

Animateur : Messieurs, nous ne pouvons continuer comme cela. Non, non, non… Messieurs, je vous en supplie.

Mohammed Al-Mallah : Qui est cet idiot stupide que vous m’avez amené ?

Animateur : Messieurs, cela ne peut pas continuer. Je dois interrompre l’émission ici. Je présente mes excuses aux téléspectateurs pour ce qui vient de se passer. C’est inacceptable, Dr Yasser. Ce n’est pas bien, Dr Yasser. Chers téléspectateurs… Dr Yasser… Non, ce n’est pas bien… Dr Yasser !!! Cheikh Mohammed !!! [chaise lancée] C’est pas bien, Messieurs ! Je remercie nos téléspectateurs…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée