Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 05:43

Est-ce vraiment Marine Le Pen qui pose problème aux Juifs de France ?

Publié le 26 février 2017 - par  

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/02/Marinejuifs2.jpg

Ça ne date pas d’aujourd’hui et à l’époque Marine n’y était pas.

Résumé de l’épisode précédent :

Il existe de nombreuses versions de ce que nous appelons “la bible” et plus précisément l’Ancien Testament et selon Mauro Biglino (spécialiste de l’hébreux antique) deux façons différentes de la lire

1- canaliser vers l’étayage d’une vision religieuse monothéiste.

2- considérer que ce texte relate des faits historiques réels comme Schliemann l’a fait avec l’Iliade pour retrouver Troie et Mycènes.

Dans l’optique monothéisante, les El, Elohim et autres Yahvé deviennent un seul et même dieu unique, éternel et créateur du ciel et de la terre.

Mais, dans l’hébreux antique les mots «dieu», «créer», «éternité» n’existent pas.

Dans l’optique « livre d’histoires vraies » ce texte raconte que la région a été envahie par une “race” supérieure de colonisateurs qui s’appellent des Elohim dont le chef s’appelle Elyon et en dessous duquel d’autres Elohim ont une fonction de législateurs, ministres et juges. Ces colonisateurs se sont partagé le territoire et des régions leur ont été attribuées : les Israélites sont confiés à la garde de l’Elohim qui s’appelle Yahvé, les Moabites à Kemosh, les Ammonites à Milkom et les Edomites à Qosh.

Ces Elohim sont mortels et quelquefois s’accouplent avec les femelles Adam qui sont les indigènes et il en naît des ghibborim qui sont des sur-hommes.

Pour comprendre aujourd’hui, il faut remonter à l’histoire d’Abram.

Si on lit le texte littéralement, Abram a épousé sa demi-sœur Saraï… pas étonnant dès lors que, suite à la consanguinité, ils ne puissent pas avoir d’enfants. Par contre Abram a un fils, Ismaël, avec Agar, la servante égyptienne de sa femme Saraï.

Là commence le gros problème car Ismaël est donc le premier fils d’Abram seulement voilà, Yahvé, leur Elohim “rend visite” à Saraï et ensuite elle aussi a un fils : Isaac. Si Abram peut procréer avec Agar et Saraï avec Yahvé c’est qu’il y a bien incompatibilité biologique entre Abram et sa demi-sœur Saraï.

Isaac est donc le deuxième fils d’Abram, donc les droits d’aînesse appartiennent à Ismaël, mais puisque Isaac est en réalité fils de l’Elohim Yahvé… il est un ghibborim c.-à-d, un être supérieur aux simples humains Adam…

En plus, Saraï, jalouse d’Agar et, justement, prévoyant des problèmes de succession, obtient de Abram qu’il exile Agar et son fils Ismaël au fin fond de l’Arabie… Là, Ismaël va devenir le père des Arabes qui depuis lors sont les frères ennemis des Israéliens… (Isaac va devenir le père de Jacob qui va changer son nom en Israël) car, bien avant la création de l’état d’Israël en 1948, “Israël a spolié Ismaël de son droit d’aînesse”…

La rivalité entre frères ennemis est un classique: dès le début Caïn et Abel, ensuite Ismaël et Isaac, mais aussi Jacob et Esaü… etc. voire même Remus et Romulus et tant d’autres.

A l’époque il y avait une curieuse coutume : offrir ce qu’on a de plus cher en holocauste à son Elohim, cela signifie. le brûler sur un autel… et entre autres ce qu’on a de plus cher c’est son fils aîné… Notre Abram veut sacrifier son fils Isaac à son Elohim Yahvé, (en fait Isaac n’est pas le fils d’Abram mais celui de Yahvé…) alors, au dernier moment Yahvé lui dit que non, un mouton fera l’affaire. Action qui va peser sur le destin de tous les moutons à venir et qui vont être égorgés lors de la fête de l’égorgement du mouton… (histoire qui ne devrait pas concerner les arabo-musulmans puisqu’il ne s’agit pas de Ismaël mais d’Isaac) Oh la la…

Mais, c’est alors que l’Elohim Yahvé dit à son sujet Abram de se couper le prépuce comme signe d’allégeance/fidélité…

Pourquoi ? à l’époque ils n’avaient pas de carte d’identité, ni de microcip, alors pour marquer l’appartenance aux partisans/sujets de Yahvé, voilà un signe indélébile…

Exemple : à Sodome et Gomorrhe il y a mutinerie à bord et ils veulent se détacher de leur Elohim pour en suivre un autre. «Ils ont abandonné l’alliance avec Yahvé»… Alors un soir il y a trois individus qui arrivent et qu’Abram reconnait comme appartenant aux Elohim et qui viennent exterminer les habitants de Sodome et Gomorrhe qui sont des traîtres… On se souviendra du plaidoyer d’Abram pour sauver les villes si on y découvre des “justes”… Alors on va compter le nombre des “justes”… qui ne sont pas des “modèles de sagesse” mais, très terre à terre, des “ajustés” par… la circoncision… Voilà : (toujours selon Biglino) la circoncision sert à reconnaître les “justes”… à une époque où on ne disposait pas de carte à puce. Et, puisqu’on n’y trouve pas d’ajustés, cela signifie qu’il ne font pas partie de l’écurie de l’Elohim Yahvé et sont donc éliminés par le feu.

«Depuis l’empereur Justinien en 543 cet épisode a été utilisé pour justifier la répression de l’homosexualité. Une telle interprétation est présente à partir du IV° siècle mais n’est pas fidèle au texte» wiki.

On pourrait ajouter que ce signe d’alliance entre Yahvé et son sujet Abram concerne plus les descendants d’Ismaël puisqu’ Ismaël est le vrai fils d’Abram et moins les descendants d’Isaac puisque celui-ci est en fait fils de l’Elohim Yahvé. Mais, ça c’est encore une autre discussion qui mène très loin car cela signifierait que les «arabo-musulmans» sont des descendants de l’humain Abram tandis que les «israëlo-juifs» ne sont pas des descendants de l’humain Abram mais de l’Elohim Yahvé et qu’ils sont donc descendants de ghibborim qui sont des sur-hommes… d’où la «jalousie» des fils d’Ismaël envers les fils d’Israël.

Israël = fils d’Elohim = ghibborim = peuple élu = supérieur… aussi dans les domaines des arts, sciences et Prix Nobel… ? Oh la la…

Et nous là-dedans ? Qui ne sommes fils de personne, toute cette affaire nous concerne-t-elle ?

Quid de la circoncision sur le psychisme du bébé qui subit un acte aussi violent ou sur le vécu sexuel ?

Aujourd’hui, alors que la fessée est interdite au titre de violence sur mineurs, faut-il interdire la circoncision ? Non, à condition qu’elle soit pratiquée sur des adultes consentants comme cela a été le cas d’Abram qui avait 90 ans lors de son geste.

Aujourd’hui cette affaire de frères ennemis entre descendants de Ismaël, père des Arabes et Israël, père des Juifs, continue à empoisonner non seulement leurs relations entre eux mais aussi le reste du monde.

Si les musulmans se battent entre chiites et sunnites, ils se battent aussi entre musulmans et juifs, Philistins/Palestiniens et Israéliens, ça n’en finit pas, non seulement depuis 1948 mais ça remonte à la nuit des temps… regardez sur Wikipédia : le problème de Gaza existait déjà en 830 avant Jésus Christ…

Cette diatribe entre «circoncis» du Moyen Orient regarde-t-elle les «non-circoncis» de l’Europe ?

Donc, si aujourd’hui on dit que ce n’est pas «la droite européenne» qui constitue un « problème » pour les « Israëlo-juifs», mais bien les « Arabo-musulmans», il ne s’agit pas d’antisémitisme, ni d’islamophobie, il s’agit d’Histoire, vraiment trèèèès ancienne… puisque depuis Abram, c’est comme ça.

Est-ce donc Marine Le Pen qui constitue un « problème » pour les Juifs de France ?

L’Ancien Testament écrit en hébreu concerne le Moyen Orient tandis que le Nouveau Testament écrit en grec est plus conforme à l’Europe.

Risquons-nous des frictions entre «circoncis» et «non-circoncis» ? «Ancien Testament» vs «Nouveau Testament» ? «halal/kasher» vs «gaulois» ? «Moyen Orient» vs «Europe» ? «homme du désert» vs «homme de la forêt» ? «religiosité» vs «laïcité» etc.

Cette dualité est le contraire du vivre ensemble multikulti dans lequel nous avions tant d’espoir et d’illusions. Ce n’est pas du charabia vieillot sans intérêt, c’est un héritage génétique qui depuis la nuit des temps est inscrit dans notre subconscient et dont on se passerait bien.

N’est-il donc pas grand temps de dire que :

«Hé, les gars, on n’est plus en 2000 avant Jésus Christ, on est en 2000 après Jésus Christ… ça ne nous concerne pas ; nous, on n’est pas preneur. » mais aussi: “Qu’est-ce que Marine Le Pen a à voir dans l’héritage d’Abram?”

Anne Lauwaert

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée