Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 00:19

L’acteur syrien Jamal Soliman dans un plaidoyer pour la démocratie : C’est une culture, un mode de vie, non une solution magique

 

Dans une interview télévisée diffusée sur Al-Jazeera, l’acteur syrien Jamal Soliman évoque le rôle de la culture et de l’éducation dans la prévention du terrorisme et de l’extrémisme, affirmant que les mesures de sécurité, si elles sont nécessaires, ne sont pas suffisantes. « C’est une question d’éducation et de culture », estime-t-il. La rupture de la relation citoyen-État crée une « situation dangereuse », dit-il encore. Selon lui, si la démocratie n’est pas une solution magique et ne se résume pas aux urnes, « nous devons commencer à l’instituer demain, afin que dans 20 ans, nous puissions vivre dans un vrai pays ». L’interview a été diffusée le 5 janvier 2017. Extraits :

Jamal Soliman : Nous parlons d’un complot contre la région arabe. Monsieur, je crois dans les théories du complot et je sais que de tels complots existent. Mais à mon avis, personne ne complote plus contre nous que nous-mêmes. Nous aidons les complots à prospérer. Nous leur déroulons le tapis rouge. C’est comme si quelqu’un voulait brûler ma maison et que je lui préparais un tas de bois sec devant ma porte, afin que le feu se répande vite et soit mortel.

Je pense que la culture joue un rôle déterminant dans ce qui est arrivé et ce qui arrive dans le monde arabe. Le discours qu’on y entend aujourd’hui mentionne le combat contre l’extrémisme et l’idéologie extrémiste, qui mènent à la violence, aux meurtres, au takfir, etc. Comment lutter contre l’extrémisme et la violence ? Allons-nous combattre l’extrémisme par le seul moyen des agences de renseignements ? Je comprends très bien que lorsqu’une cellule terroriste projette de faire exploser un endroit et de tuer des innocents, il faille sans nul doute les attaquer et les arrêter, et leur tirer dessus si nécessaire. C’est incontestable, car c’est le devoir de l’Etat. Mais comment allons-nous empêcher l’émergence de nouveaux terroristes et extrémistes ?

C’est une affaire d’éducation et de culture. Le développement social dans le monde arabe est quasi-inexistant, car les gens n’ont pas les moyens de devenir éclairés. Même la relation entre le citoyen arabe et l’Etat s’est déformée et brisée, au point de sembler hostile. C’est une situation dangereuse. Il est vrai qu’ici la justice, la bienséance, la vie dans des conditions économiques et humaines raisonnables, la dignité humaine, entrent en ligne de compte, mais aussi la culture, le fait que ce soit là mon pays, ma patrie, que j’en suis un partenaire et que je la défends, tout comme je la critique quand elle a tort.

Je crois que même la démocratie à laquelle nous aspirons dans notre bien-aimée et précieuse Syrie… Beaucoup me demandent si la démocratie résoudra les problèmes. Non. Nous devons commencer à instituer la démocratie demain, afin que dans 20 ans, nous puissions vivre dans un vrai pays. La démocratie n’est pas une recette magique, et elle ne se résume pas aux urnes – parce que [si c’était le cas], je pourrais acheter des votes au prix d’un shawarma. Les gens voteraient selon leur affiliation communautaire, tribale ou géographique, et ce serait mortel pour la démocratie. C’est pourquoi [les élections] peuvent être mortelles, et c’est là qu’on se met à languir l’époque de la dictature.

La démocratie est une culture, un mode de vie. Nous devons renforcer ces aspects, à travers des livres, des pièces de théâtre, des films et des séries télévisées – particulièrement des séries télévisées, car ce sont elles qui ont le plus d’influence sur le téléspectateur arabe.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée