La France va plus en plus mal et ce n’est pas par les divisions qu’on va la sauver

« Toi le sale étranger tu n’es pas là pour nous dicter la conduite à tenir ». Ca coûte cher de critiquer Marine Le Pen et quoi que tu fasses pour ce pays qui vit en moi et dont le sol est irrigué par le sang des miens tu restes toujours l’étranger, ce sale métèque qui devrait aller polluer ailleurs que notre si belle France que mon père a défendue comme s’il était le fruit de ses entrailles.

J’ai pris des risques au péril de ma vie pour les mettre en garde contre l’extrême dangerosité de ce déchet radioactif importé par leurs dirigeants politiques sous la pression de leurs chefs d’entreprises pour leur confort et avec leur plein consentement.

J’aurais aimé que l’on me demande les vraies raisons rendues déjà publiques sur Dreuz de mes réticences à l’égard de leur idole. Mais au lieu d’en discuter certains d’entre eux préfèrent m’abreuver d’injures qui en disent long sur le QI de leurs auteurs..

En réalité je ne suis pas un maso pour les chercher, j’utilise  souvent la critique comme moyen aussi pour évaluer les mécanismes de défense chez les sympathisants d’un parti politique et me faire ainsi une idée de leur personnalité afin de savoir ce qu’ils ont vraiment dans le ventre.

C’est une sorte de leurre que je jette afin de mesurer leurs capacités à débattre et accepter les avis divergents. Toute critique est vécue par eux comme un outrage à sa sainteté la Madone des âmes perdues et incapables de prendre leur destin en mains.

Beaucoup d’entre eux perdent vite pieds et révèlent leurs vrais visages racistes, antisémites, homophobes, xénophobes et ethnocentriques;.

Je sais bien qu’il fut un temps où j’avais bonne presse auprès des marinistes mais j’ai constaté depuis les dernières élections régionales qu’à chaque fois que j’égratigne leur idole Marine c’est l’hystérie générale.
Le même comportement que chez les musulmans pour les caricatures de Mahomet. Ce qui n’est pas rassurant quant à leur esprit de tolérance et leur sens du dialogue.

Je peux comprendre leur désarroi de voir la France sans capitaine digne de ce nom depuis de Gaulle pourtant chassé par ceux-là-mêmes auxquels il avait rendu leur honneur, mais ce que je ne comprends pas est leur idéalisation maladive de Marine Le Pen au point qu’ils en perdent la raison.

On ne sauve jamais un pays de son naufrage en s’agitant comme des forcenés. La France a besoin de tous ses enfants de gauche comme de droite et des extrêmes pour renflouer son navire. Si la majorité n’est pas impliquée ou exclue de l’opération on ne fera que l’enfoncer davantage.

Le FN doit plus que jamais apprendre à travailler avec tous les Français voire les étrangers loyaux à la France et ça existe.

Il y a bien des Français soumis à l’islam et dont le patriotisme est plus que douteux. On n’établit pas une hiérarchie entre les François en raison de leurs origines ni encore décréter qui sont les plus binationaux que d’autres.

Ceux qui doivent renoncer à leur nationalité d’origine et ceux qui peuvent la garder et juger ainsi que le Juif franco-israélien doit cesser de jouir de sa double nationalité comme si on l’amputait de sa moelle épinière comme si la France n’est pas son souffle de vie alors que le Franco-roumain par exemple est en droit de la conserver car il a le privilège d’être européen. Drôle de manière pour juger du patriotisme des Français « greffés ».

Point de projet rassembleur et fédérateur.

On ne lutte pas contre l’intégrisme religieux pour lui substituer l’intégrisme mariniste au motif qu’il ne faut pas compromettre la seule et unique chance pour sauver la France. Alors que pour l’instant je ne vois guère de projet qui va dans ce sens

J’avais toujours dit que si au fond le gros handicap de Marine Le Pen est ses partisans.