Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 01:57

La gauche française veut tuer l’Etat d’Israël

Publié le 27 février 2017 - par 

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2015/05/hollande-au-qatar.png François Hollande terminant son triste mandat présidentiel dans trois petits mois, des élus, très très majoritairement de gauche, veulent lui faire reconnaître un état de « Palestine » avant son départ pour l’oubli. C’est, apparemment, le seul problème actuel que rencontrent les Français !

Dans une énième lettre publique, cent cinquante-trois parlementaires de l’Assemblée parlementaire et du Sénat affirment que « La France doit reconnaître l’Etat de Palestine » (1). L’Etat d’Israël n’étant pas prêt à vivre sous une menace perpétuelle d’une ‘’Palestine’’ gouvernée par le Hamas et l’Iran, chacun imaginera aisément l’exigence suivante de ces cent cinquante-trois hommes d’état et de ‘’grandes valeurs morales’’ !

Deux ‘’amis’’ de l’Etat d’Israël.

Le risible de leur demande est conforté par leur texte !

Ainsi, ils dénoncent le président américain qui « a fait connaître sa volonté de revenir sur le statu quo observé jusqu’alors par les pays occidentaux en transférant l’ambassade américaine en Israël de Tel- Aviv à Jérusalem ».

Un statu quo qui, cependant, les dérange dès lors que rien ne bouge et nuit gravement à leur cause anti-israélienne.

« Forte de ce soutien, la Knesset vient de voter la légalisation des colonies sauvages de Cisjordanie (…) ». Une approximation que personne dans leurs rangs ne relèvera ! Il s’agit d’une loi imposant un dédommagement aux éventuels propriétaires ‘’palestiniens’’ plutôt que la démolition du bâtiment construit.

Ces signataires étant pour un état judenrein, chacun comprendra leur émoi.

« La France doit marquer sa volonté de sortir de l’impasse sur ce conflit en réaffirmant solennellement, au nom du droit inaliénable à l’autodétermination, que le peuple palestinien est fondé à se doter d’un État. Il en va du respect du droit international comme de la sécurité d’Israël ».

Que nul ne rie !

– Si impasse il y a, elle est due notamment à la France qui autorise l’Autorité palestinienne à refuser toutes négociations directes et à attendre qu’Israël plie aux diktats internationaux pour être servie.

– Pour ce qui est du « droit international », quel est l’alinéa de ce droit qui indiquerait l’obligation d’un état de « Palestine » ?

– Quant à la « sécurité d’Israël »… Le Hamas et l’Iran rient encore de ces idiots très utiles à leur cause antisémite commune.

D’autres élus, de valeurs morales beaucoup plus respectables, auraient d’abord exigé que le ‘’peuple palestinien’’ se débarrasse de ses dictateurs, extirpe la haine du Juif de ses tripes et commence à construire une société véritablement démocratique.

Mais la France a les élus qu’elle mérite !

« Vous l’avez dit vous- même, Monsieur le Président, « seules les négociations bilatérales peuvent aboutir ». Il est donc temps que ces négociations se déroulentsur un pied d’égalité, d’État à État. La France ne peut prôner dans ses expressions officielles la solution à deux États et n’en reconnaître qu’un seul ».

Connaissant les frontières internationales et le nettoyage ethnique imposés par ces élus, que restera t-il donc à négocier ?

Le seul « droit de retour » au sein même de l’Etat d’Israël de centaines de milliers de « réfugiés » héritant de ce titre de père en fils. Rien d’autre ! L’état du peuple juif le récusant, chacun pourra compter sur le Hamas & Co pour poursuivre le conflit, mais cette fois-ci à partir d’un état obtenu par la grâce de cette France nauséeuse.

Ceux qui doutaient que l’antisémitisme n’était qu’à l’extrême droite sont servis. Ainsi, ces cent cinquante-trois élus démontrent leur hostilité de l’état juif dès lors qu’ils refusent d’imaginer les conséquences néfastes de leur demande pour cet état.

Mais l’important n’est-il pas, d’abord, de drainer le vote musulman pour leurs réélections ?

Victor PEREZ

Rien d’autre ! L’état du peuple juif le récusant, chacun pourra compter sur le Hamas & Co pour poursuivre le conflit, mais cette fois-ci à partir d’un état obtenu par la grâce de cette France nauséeuse.

Ceux qui doutaient que l’antisémitisme n’était qu’à l’extrême droite sont servis. Ainsi, ces cent cinquante-trois élus démontrent leur hostilité de l’état juif dès lors qu’ils refusent d’imaginer les conséquences néfastes de leur demande pour cet état.

Mais l’important n’est-il pas, d’abord, de drainer le vote musulman pour leurs réélections ?

Victor PEREZ 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée