Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 06:10

TRUMP – NETANYAHU : UN SOMMET BIEN DÉROUTANT

PAR

THÉRÈSE ZRIHEN-DVIR

media

Le sommet entre Donald Trump et Bibi Netanyahu a laissé tous les concernés sur leur faim. Rien n’a été réellement déclaré, hormis une évidente communion des deux leaders et leur enthousiasme.

Si en apparence rien n’a été conclu, cela ne signifie certainement pas que des discussions plus édifiantes et plus instructives n’aient pas été menées derrière les coulisses.

Une stratégie confidentielle est toujours meilleure que celle que nous avons récemment connue avec l’Administration d’Obama, laquelle avait beaucoup de mal à cacher son animosité envers Israël et son empathie pour les palestiniens. Ce qui culmina en un antisémitisme virulent même aux USA, sans mentionner les pays d’Europe qui n’attendaient que ce signal pour laisser leur haine du juif s’épanouir.

Trump aura besoin d’une politique plus rassérénée face aux palestiniens et au sang chaud des moyen-orientaux. Opter pour une stratégie sans coups médiatiques époustouflants a été recommandée apparemment par Netanyahu, et elle se résume par la phrase simple de Trump : « Si les deux côtés sont satisfaits, je le suis tout autant ». Nous savons tous que les palestiniens ne seront jamais satisfaits, à moins, bien entendu, de leur offrir sur un plateau d’argent tout l’État d’Israël… Alors quelle serait l’alternative que Netanyahu a déposée sur la table de Trump ?

Les pays arabes avoisinants sont beaucoup plus préoccupés par l’évolution de l’Iran dans toute la région que des caprices palestiniens, et ont besoin d’un vétéran pour les guider - Israël est toute désignée pour ce rôle – En outre, l’Iran représente aussi pour Israël une menace évidente. Cependant, pour mener à bien une mission de cette envergure, Israël aura besoin de résoudre un vieux problème créé par ces pays qui aujourd’hui réclament son implication : Le conflit palestinien.

Ce n’est plus un secret que les palestiniens ont été abandonnés par les pays du Golfe et l’Égypte d’où ils sont principalement issus. Nous avons appris récemment que les palestiniens se sont tournés vers l’Iran, leur unique bouée de sauvetage. Nous savons aussi que le Hamas s’est doté d’un nouveau dirigeant affilié à la Confrérie Musulmane, ennemi numéro 1 de l’Égypte.  Aucun de tous les pays du Golfe ne voudrait voir l’Iran s’implanter à Gaza et en Judée et Samarie, encore moins Israël.

Il en découle que le problème palestinien sera résolu en connivence avec les pays du Golfe et les USA qui vont s’atteler à démanteler l’UNWRA et fermer le robinet de la finance. Netanyahu a bien précisé « que les terroristes palestiniens inculpés recevaient des salaires et leurs familles aussi ».  Cela va devoir cesser.

Que fait CIA chez Abbas, et pourquoi CIA et pas le Secrétaire d’État américain ? Il lui étale les cartes sur la table… c’est-à-dire que tout ce qui s’est tramé jusque-là va devoir finir : Corruption, terrorisme et chantage… Et c’est apparemment le contenu des discussions menées derrière les paravents.

Allons-nous jouir d’un reversement de politique bienfaisant ? Nous l’espérons tous pour le bien-être du monde.

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans La Libellule
commenter cet article

commentaires

Rosa Carmon 17/02/2017 06:07

J'ai aussi écouté la retransmission de la rencontre entre les deux hommes, et comme vous, j'ai été interpelée sur deux, trois choses.
Celle que vous soulignez (« Si les deux côtés sont satisfaits, je le suis tout autant », et effectivement, c'est une erreur et une grande naïveté que de croire que les palestiniens seront un jour contents vu que leur schéma de vie repose sur la haine du monde, d'autrui et de soi), mais aussi l'espèce de délai par rapport au transfert de l'ambassade, qui semblait pourtant imminente et surtout le fait qu'Israël devait faire des compromis. Là quand même, j'ai un peu bondi, tant il me semble que ce n'est pas à Israël de faire des compromis. Oui, peut-être s'agit-il d'une stratégie, et qu'en privé, ils se disent autre chose ... A voir ...

Mais bref, effectivement, l'enthousiasme était de la mise, ce qui change un peu, et surtout, la rupture radicale avec les discours précédents demeure quand même très encourageante.
En attendant que des dirigeants sur ce modèle émergent en Europe, il s'agit d'une base quand même sérieuse sur laquelle avancer.

Bonne journée!

PIMPRENELLE POURPRÉE 17/02/2017 07:20

Bonne journee Rosa, Je suis de votre avis - trop tot pour savoir ce que les deux ont mijote en prive, ce qui est certain, ce que l'attitude des deux chefs d'etat a retabli un certain equilibre aux yeux de la communaute mondiale - Ceux ne sont plus les coups de pied aux fesses d'Obama, mais un partenaire qui prete l;oreille et agira en consequence. Amities.

Richard C. 16/02/2017 11:45

Ce n'est pas gagné! On entend, de ci de là, "la solution à deux états" qui revient comme le parfum d'un vomi récurrent, et ce, y compris dans la bouche de "sionistes" avérés!

PIMPRENELLE POURPRÉE 16/02/2017 11:52

C'est vrai Richard - C'est Netanyahu qui prefere la solution a deux etats - il veut se debarrasser des palestiniens - il n'en veut pas en Israel...

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée