Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 15:57

L’ancien ministre des Affaires étrangères égyptien Ahmed Aboul-Gheit : Le Printemps arabe est la Destruction arabe

 

L’ancien ministre des Affaires étrangères égyptien Ahmed Aboul-Gheit a qualifié le Printemps arabe de « destruction arabe ». « Une grande catastrophe menace la frontière égyptienne à l’ouest », a-t-il déclaré lors d’une interview diffusée le 17 février 2017 sur la chaîne télévisée égyptienne Sada Al-Balad. Aboul-Gheit a également évoqué la promesse préélectorale du président américain Trump de transférer l’ambassade américaine à Jérusalem, affirmant qu’elle « ouvrirait les portes de Enfer ». Extraits :

Journaliste : La principale déclaration de Trump avant son arrivée à la Maison Blanche fut pour exprimer son intention de transférer l’ambassade des États-Unis à Jérusalem…

Ahmed Aboul-Gheit : Il ouvrira les portes de l’Enfer.

Journaliste : Pouvez-vous répeter cela ?

Ahmed Aboul-Gheit : Il ouvrira les portes de l’Enfer. 1,3 à 1,5 milliard de musulmans accordent à Jérusalem et à la Mosquée [Al-Aqsa] une place prépondérante dans leur vie. Pour 300 à 350 millions d’Arabes, Jérusalem est très importante. […]

Mme Condoleezza Rice a écrit, et le président Bush Jr. a dit : « Commencez à changer et développer l’Egypte. L’Égypte est le leader du monde arabe. Si l’Égypte se réveille, tous les Arabes se réveilleront. Développez l’Egypte. Que l’Égypte s’ouvre à la démocratie et aux droits de l’Homme. » Ce sont là de merveilleuses déclarations, mais comment peuvent-elles être mises en œuvre dans une société où 60 % des femmes et 40 % des hommes sont analphabètes ? […]

Journaliste : Dans le contexte du Printemps arabe…

Ahmed Aboul-Gheit : Je ne l’ai pas appelé « Printemps ».

Journaliste : Comment l’avez-vous appelé ?

Ahmed Aboul-Gheit : Certains m’en ont voulu, mais la vérité était là devant nous. Je l’ai appelé « Destruction arabe », car 350 000 personnes en Syrie – certains disent 400 000 ou 500 000 – sont mortes. 9 à 11 millions de Syriens ont été chassés de leurs foyers ; ils sont réfugiés en Europe, en Syrie ou au Liban. En outre, 5,5 millions de Syriens sont déplacés à l’intérieur même de la Syrie. Après l’apparition de l’Etat islamique, des dizaines de milliers d’Irakiens… Depuis juin 2014… Ce fut la suite du Printemps arabe, car la frontière syro-irakienne a été violée. Où se trouve Racca, la capitale de l’Etat islamique ? En territoire syrien. Une grande catastrophe menace la frontière égyptienne à l’ouest. L’Etat libyen n’est plus. N’est-ce pas une destruction ? Voulons-nous encore l’appeler « Printemps » arabe ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée