Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 08:42

L’IRAN INVITE L’APOCALYPSE

PAR

THÉRÈSE ZRIHEN-DVIR

Le ministre de la Défense iranien : Nous devons surprendre l’ennemi, l’Amérique, et le frapper là où cela fait le plus mal

L’attitude belliqueuse de l’Iran n’est pas un secret. Depuis la prise du pouvoir iranien par les Mollah, l’Iran adopte toutes les stratégies qui mènent vers une catastrophe mondiale.

Elle étend son hégémonie dans presque tout le Moyen-Orient, depuis le Liban jusqu’au Yémen. Elle créé des conflits et se prépare à se confronter avec les puissances comme les USA. Elle ne le cache pas. Il suffit d’observer son arrogance, ces tactiques, ses défis pour comprendre que rien ne l’arrêtera. Épaulée par la Russie, la Corée du Nord et la Chine, l’Iran a le vent en poupe vers un monde où elle entend imposer sa voix et ses désirs. Elle a été magistralement aidée par Obama et ses accords sur le nucléaire qui se révèlent aujourd’hui, n’être qu’une couverture sur tout ce qui se concocte derrière les coulisses. Tous ceux qui croient que l’Iran n’est pas intéressé par l’arme nucléaire sont soit idiots, soit aveugles. Les centrifuges fonctionnent comme à l’accoutumée et continueront peu importe les jérémiades de l’Occident.

Extrait d’une entrevue sur le nucléaire iranien :

VL : Mais quand même, l’Iran est-il oui ou non en mesure de créer un armement nucléaire ?

Viktor Mikhaïlov : Oui, évidemment. Tout pays hautement développé en est capable aujourd’hui. Même en surfant sur Internet. Pour cela il faut seulement beaucoup d’argent et de temps. Combien de temps ? Pour moi ils devraient pouvoir y parvenir dans cinq ou dix ans. Ils peuvent créer la bombe. Bien sûr, elle ne sera pas aussi sophistiquée que la nôtre ou celle des États-Unis, mais cela importe peu. Les Américains en ont peur. Aussi impénétrable soit leur défense antimissile. A Washington on est pleinement conscient qu’une charge nucléaire peut être acheminée autrement que par un missile balistique. Ils redoutent même une seule explosion sur leur territoire.

VL : L’Occident ne fait pas confiance à l’Iran. Par contre, la Russie vend à ce dernier des technologies nucléaires. Dans quels buts ?

Viktor Mikhaïlov : La Russie n’a jamais vendu de technologies nucléaires. De plus, je vous dis que la Russie, depuis l’époque de l’URSS, veille avec la plus grande rigueur à la non-prolifération des technologies nucléaires. Seul l’Occident, disposant d’une économie de marché, peut se permettre cette chose. Ce qui prime pour le marché, c’est le profit. Tout ce que les Iraniens possèdent aujourd’hui, c’est l’Occident qui le leur a fourni. Quoi que vous me disiez, rien de russe ne se trouve dans les centres nucléaires de là-bas. Même le combustible que nous livrerons pour la centrale nucléaire, il sera ensuite rapatrié et transformé et seulement ensuite remplacé. Pas uniquement moi, mais d’autres spécialistes russes ont depuis longtemps proposé aux Américains de créer un système de leasing de combustible. Le pays paye le combustible, nous le livrons et le récupérons une fois brûlé.

Fin de citation.

De toute manière, la voie se précise. Il y a la formation d’un bloc antioccidental composé par la Russie, la Corée du Nord, la Chine et l’Iran. Combattre l’Iran, aura des répercussions très violentes sur les intérêts russes, chinois et nord coréens, ayant donc un potentiel polyptique.

C’était prévisible surtout face à l’aide russe offerte à Bachar Assad qui ouvre ses portes tant à la Russie qu’à L’Iran. En fin de compte, il faut comprendre que la Syrie n’existe plus. Elle ne possède ni armée et ni gouvernement. Sa population est dispersée sur la face du globe et tous ceux qui s’y trouvent n’y sont que pour se la partager. Bachar Assad le sait, Trump le sait, Israël aussi. Si Trump ne se débarrasse de toute urgence de sa lessive sale de maison, pour s’adonner à une évaluation très précise des conséquences internationales, il perdra complètement le Moyen-Orient et Israël se trouvera dans un sérieux pétrin.

Autant dire les choses clairement. La Russie a été depuis trop longtemps la bouée de sauvetage de l’Iran et d’Assad et ce n’est pas sans raison. Elle veut fermer cette région aux USA et pour cela elle voit un associé non déclaré en la Turquie qu’elle courtise franchement.

Le danger dans toute cette salade russe, est qu’il existe un risque très sérieux d’une guerre généralisée, surtout face à la compétition entre les Chiites et les Sunnites, l’animosité iranienne et son expansion massive. Au lieu de s’occuper des rancunes oiseuses de maison, les USA devraient prendre au sérieux la direction des vents qui malmènent dangereusement le Moyen-Orient. Il faut absolument freiner l'élan russe, iranien et turc et mettre de l'ordre avant une perte complète de contrôle.

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans La Libellule
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée