Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 03:01

L’Iran se prépare militairement et politiquement face au gouvernement Trump : établir une alliance stratégique avec la Russie et entraîner Israël dans la guerre contre le Hezbollah et les Palestiniens

 

Le 21 février 2017, l’agence de presse réformqteur iranienne Amadnews a fait état d’informations émanant du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) concernant les préparatifs de dirigeants iraniens, suite aux avertissements adressés par le président Donald Trump à l’Iran.[1] Selon cette source du CGRI, les dirigeants iraniens auraient suivi la recommandation de conclure une alliance stratégique avec la Russie, en vertu de laquelle la Russie défendrait l’Iran en cas d’attaque militaire américaine. En échange du parapluie militaire russe, les officiels iraniens auraient recommandé au Guide suprême iranien Ali Khamenei d’accorder à la Russie des privilèges économiques et militaires conséquents, sous forme de concessions sur les gisements de pétrole au sud de l’Iran, ainsi qu’un accès au golfe Persique – ce qui donnerait à la Russie le contrôle des ports iraniens et des avantages compensant les sanctions américaines. Une autre recommandation, déjà mise en œuvre, consiste à réchauffer le front de la guerre contre Israël par le biais du Hezbollah au Liban et des organisations de résistance palestinienne à Gaza et en Cisjordanie, pour qu’Israël soit occupé à se défendre et que l’administration Trump se focalise sur Israël plutôt que sur l’Iran.

Amadnews fait en outre valoir que l’Iran devra payer le prix de la mise en œuvre de ces recommandations, et observe qu’elles contredisent explicitement les objectifs de la Révolution islamique et l’héritage du fondateur de la Révolution, l’ayatollah Ruhollah Khomeini. Khomeini, en effet, insistait sur le fait que l’Iran ne devait s’aligner ni sur les Etats-Unis ni sur l’Union soviétique – c’est-à-dire rester indépendant face aux deux [grandes puissances]. Extraits :

« Une source militaire bien informée a déclaré à Amadnews que lors de rencontres secrètes, destinées à déterminer comment l’Iran devait affronter les menaces du nouveau président américain Donald Trump, les décisionnaires en Iran avaient évoqué des décisions graves, contraires aux intérêts nationaux [de l’Iran]. Selon cette source bien informée, de nombreuses réunions se sont tenues, sous l’intitulé “Comment répondre aux menaces du nouveau président américain”, et les conclusions ont été envoyées au Guide suprême [Khamenei]. Les décisionnaires se sont notamment demandé s’il était possible de rouvrir l’ambassade américaine en Iran. Et si s’est impossible, que doit faire l’Iran pour amenuiser les menaces grandissantes émanant de l’Amérique – menaces qui pourraient aboutir à une confrontation militaire de grande ampleur ?

Des experts politiques, sécuritaires et militaires ont exprimé leur avis [lors de ces réunions] et convenu que les décisionnaires en Iran ne devaient pas aborder la question de la réouverture de l’ambassade des Etats-Unis en Iran ou de la normalisation des relations avec [les Etats-Unis]. Au lieu de cela, l’Iran devait renforcer ses relations stratégiques avec la Russie, afin qu’en cas de conflit de grande intensité, la Russie défende l’Iran contre les menaces américaines. Selon les informations [transmises à Khamenei], il existe de nombreuses manières de renforcer les relations Iran-Russie : lors de ces réunions, une alliance stratégique avec la Russie a été préconisée, et trois recommandations importantes ont été présentées au Guide suprême :

La première recommandation de cette “équipe d’experts” est accorder à la Russie un permis pour le développement, les concessions et la production dans les gisements de pétrole du sud de l’Iran. Cette recommandation apportera à la Russie des bénéfices annuels de plus de 50 milliards de dollars au moins, qui pourront lui éviter des crises économiques dues aux sanctions américaines liées à la question de la Crimée.

La seconde recommandation est de réaliser le vieux rêve de la Russie d’obtenir un accès à la mer. Cette équipe a proposé de donner à la Russie un accès au golfe Persique, de sorte que si l’Amérique attaque l’Iran, la Russie sera en mesure de défendre l’Iran contre la puissance militaire américaine maritime et terrestre. Pendant plus d’un siècle, la Russie a cherché à obtenir un accès aux mers chaudes du golfe Persique, mais l’Iran a empêché la Russie de l’obtenir, par crainte d’une infiltration et de l’influence russe en Iran. Si la Russie était présente dans le golfe Persique, et avait accès aux mers chaudes du sud de l’Iran, elle prendrait le contrôle des ports du sud de l’Iran et bénéficierait d’une prospérité économique accrue, en dépit des sanctions américaines sévères à son encontre.

Les Russes ont déjà obtenu le droit d’utiliser la base militaire de Noje à Hamdan, afin de démontrer leur présence militaire en Syrie. Ce droit a été accordé aux Russes sur ordre direct du Guide suprême [Khamenei] et sans implication des organes de prise de décision iraniens.

La troisième recommandation consiste à entraîner Israël dans une guerre contre le Hezbollah, et contre les autres groupes palestiniens, afin qu’il soit trop occupé pour se chercher des alliés contre l’Iran, et à consolider l’opinion publique dans le monde contre lui. Une nouvelle guerre entre Israël d’une part, le Hezbollah au Liban et les groupes palestiniens de l’autre, détournera totalement l’opinion publique de l’Iran et la focalisera sur Israël. Une telle guerre pourrait devenir le point focal du premier mandat de Donald Trump, et écarter toute occasion de combattre l’Iran.

Hier [20 février 2017], le secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah a accordé une interview à la chaîne officielle iranienne Channel 1, et la conférence sur la Palestine [à savoir la Conférence internationale de soutien à l’Intifada palestinienne] s’est tenue en présence du Guide suprême. Ces deux événements se sont produits sur les autres recommandations de l’équipe d’experts.”

L’article d’Amadnews résume ensuite les informations provenant de la source militaire, et critique les dirigeants iraniens qui se sont écartés des directives de l’Ayatollah Ruhollah Khomeini, lequel avait clairement préconisé une politique d’indépendance vis-à-vis du bloc occidental conduit par les Etats-Unis et du bloc oriental conduit par l’ex-Union soviétique. Il poursuit :

“En échange de l’octroi de ces droits à la Russie, les Russes sont censés assurer leur engagement militaire, de sorte qu’en cas de guerre avec un quelconque pays, la Russie restera alliée de l’Iran. Mais une question importante demeure : si l’Iran n’est engagé dans une guerre contre aucun pays, comment les Russes restitueront-ils à l’Iran les droits qu’ils en ont obtenus ? D’autant qu’un des principaux slogans du peuple qui a mené la Révolution en 1979 et a renversé le régime du Shah était “ni Est ni Ouest – seulement la République islamique”.[2]

[1] Amadnews.com a été créé par des journalistes qui avaient été arrêtés ou menacés lors de la Révolution verte de 2009, [lors de laquelle] ils avaient affirmé que les résultats des élections présidentielles de juin 2009 avaient été truqués. Les journalistes ont déclaré continuer sur la lancée du Mouvement vert en publiant des informations de manière transparente et en exposant la corruption du régime iranien, pour aider le peuple à faire valoir ses droits. Amadnews.com/about-us, consulté le 21 février 2017.

[2] Amadnews.com, 21 février 2017.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée