Le péril musulman progresse et on met Marine Le Pen et Fillon au lmenu des Français

Désolé mon problème n’est surtout pas Marine Le Pen et un peu moins Fillon car il sent un peu trop le souffre avec son air de gendre idéal, c’est le péril musulman. Ils n’ont pas du sang français sur les mains. Ils ne sont officiellement coupables de rien tant qu’ils n’ont pas été jugés et condamnés.

Quand bien même ils seront mis en examen ils ne seront pas pour autant reconnus coupables. Ne nous faisons pas juges au lieu et place de leurs juges.

Ils ne présentent aucun danger pour la France et cherchent à mettre en péril ses fondements républicains et civilisationnels. Ils ne sont ni traîtres à la France ni des terroristes ni des islamistes pour mériter la disgrâce populaire et notamment en ce qui concerne Marine Le Pen. Ils ne sont pas parfaits  le sommes-nous nous-mêmes ?

Au lieu d’unir nos forces et dépasser nos clivages politiques et idéologiques et en avec ces querelles de clochers stériles nous nous offrons en spectacle pour amuser la galerie de ceux qui ne jurent que par notre perte.

Notre déchirement et notre désunion sont les meilleurs alliés de ceux qui caressent l’espoir d’islamiser un jour la France.  Rome a vaincu les Gaulois à cause de leurs divisions l’histoire va-t-telle encore se répéter si on y prend pas garde ?

Ne faisons pas de Marine Le Pen les boucs émissaires de tous nos maux. En quoi par exemple cette dernière est responsable de la descente aux enfers islamiques dont le processus a commencé en 1960 sous le septennat de Gaulle ?

Aucun d’eux n’appelle pas à la mort des Français ou ruminent de la  rancoeur  à leur égard, ne nous trompons pas de cible et ne tombons pas dans le piège de la diversion pendant que l’ennemi continue à tisser sa toile d’araignée en toute tranquillité derrière le rideau de fumée des affaires qui serviraient les intérêts de ceux qui les ont initiées;

Le péril musulman est occulté car les Français ont trop à faire avec des affaires qui ne devraient pas l’être et à l’ampleur médiatique et politique telle comme si elles étaient la priorité absolue des Français. D’un problème  mineur voire sans fondement sérieux les scénaristes en ont fait un problème majeur.

Les banlieues brûlent mais qui s’en inquiètent ? Le voile islamique, la croix  gammée nazislamiste, progresse à une vitesse vertigineuse qui s’en préoccupe ? Des pans entiers du territoire national n’ont plus rien de Français qui en est conscient ? Et pendant ce temps-là on saoule les Français avec des affaires qui n’auraient pas dû sortir des bureaux des juges.