Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 02:39

Marion Sigaut refuse une émission avec le « sioniste » Pierre Cassen

Publié le 6 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/03/MarionSigaut.jpg

J’ai envie de vous faire partager une anecdote qui montre l’étonnante attitude de certaines personnes, dont on ne peut remettre en cause l’amour sincère qu’ils ont pour la France, dans une période où notre pays est en train de couler.

Ce jeudi, je suis appelé en catastrophe par un ami, animateur de radio, qui me fait savoir qu’il est dans une situation difficile, car un de ses invités, sur lequel il comptait, ne peut être présent, victime d’un grave problème au dernier moment. Et il me demande si je peux le remplacer au pied levé. Etant encore pour deux jours en région parisienne, je lui donne mon accord. Il me fait savoir qu’il aimerait que j’intervienne sur l’antiracisme et l’islam, ce qui ne me pose, bien sûr, aucune problème. Il m’informe alors que nous serons deux sur le plateau. Je passerait le premier, durant 45 minutes, et ensuite, la deuxième invitée, Marion Sigaut, parlera après moi sur le rapport Kinsey, dans lequel elle voit l’origine d’un ensemble de déviances qui frappent les sociétés occidentales.

J’informe alors mon interlocuteur qu’avec Marion Sigaut, cela va être particulièrement difficile, non pas de mon fait, mais du sien. D’abord, pour les lecteurs de RL qui ne la connaîtraient pas, c’est une historienne, qui a commencé son militantisme dans les mouvements trotskistes, à l’OCI (comme Cambadélis). Elle a ensuite, après des séjours en Israël, évolué vers le soutien au peuple palestinien. Puis elle a écrit de nombreux livres sur le 18e siècle, la fin de l’Ancien Régime et la Révolution française. Elle a été un temps militante chez Nicolas Dupont-Aignan et à Egalité et Réconciliation, qui a édité quelques-uns de ses livres. Mais DLR n’a pas souhaité la garder, à cause sa proximité avec Soral. Par ailleurs, elle a redécouvert le christianisme, et ses travaux l’amènent à critiquer avec virulence la Révolution française, les Lumières et Voltaire. Elle s’était un moment entichée de Farida Belghoul et de quelques islamistes hostiles à la théorie du Genre et au Mariage homo. Bref, des divergences fortes, mais qui n’empêchent pas, selon moi, de se dire bonjour, voire de se retrouver sur un plateau. Mais ce n’est pas la vision de Marion Sigaut…

J’ai en effet le souvenir, au 50e anniversaire des Editions Chiré, de son refus de me saluer. Sans parler de ses propos hostiles à la Révolution française et à Voltaire, ce qui est parfaitement son droit, mais que je n’avais pas envie d’aborder ce jour. Je lui avais donc fait savoir que je m’étonnais de cet accueil, et elle a crié encore plus fort, me disant que Riposte Laïque avait écrit des horreurs sur elle.

N’ayant pas une mémoire d’éléphant, ne lisant pas Riposte Laïque 365 jours par an, et ne souhaitant pas envenimer la situation, je n’avais pas insisté, surpris par une telle agressivité, tout en lui balançant un truc du genre « C’est pas Voltaire qui menace la France, ce sont tes copains islamistes ».

J’ai depuis, par curiosité, fait des recherches, et n’ai pas trouvé un seul texte hostile à son encontre. J’en ai trouvé par contre de nombreux, sur le site Résistance républicaine de Christine Tasin, qui avait polémiqué vivement avec elle sur Résistance républicaine. Mais pas sur RL. Au contraire, nous avons fait une critique plutôt sympa d’un de ses livres, « La Marche rouge », et avions défendu son droit à la liberté d’expression, quand des gauchistes l’avaient entartée, dans le Tarn-et-Garonne.

Fort de toutes ces infos, j’ai donc prévenu l’organisateur que, du fait de Marion Sigaut, et pas du tout du mien, l’atmosphère pouvait être glaciale. Je ne croyais pas si bien dire.

Très ennuyé, cet animateur me rappela, quelques heures plus tard, pour me dire qu’il y avait un très gros problème. Je choisis de le mettre à l’aise au plus vite : « Elle te dit que c’est elle ou moi, et te somme de choisir, c’est cela ? ». Il me confirma la chose, m’expliquant la virulence de sa réaction quand il lui cita mon nom, affirmant qu’elle se refusait à se retrouver à la même table qu’un « sioniste » qui l’aurait insultée. Naturellement, j’éclatais de rire, mais je sentais mon ami ennuyé. Il m’expliqua que cela faisait des mois qu’il préparait cette émission, etc.

Je réglais le problème rapidement. C’est elle qui était prévue, je n’avais pris aucune disposition particulière pour remplacer son intervenant défectueux, et donc je lui fis savoir que je ne viendrais pas, que je ne lui ferai pas la gueule pour autant, mais qu’il paierait le prochain restaurant. Et je lui demandais quand même (il faut bien s’amuser) de saluer Marion Sigaut de ma part. Je l’ai senti soulagé, et on s’est quitté bons amis.

Je n’ai donc pas eu l’occasion de parler de la dictature des antiracistes et de l’islamisation de la France, deux sujets liés. Pour Marion Sigaut, être à mes côtés, et m’entendre évoquer ces questions, cela n’était pas possible. Ce sera pour une autre fois, sans elle…

A part cela, la fréquentation d’Alain Soral – qui me qualifie dans une de ses vidéos de « juif » et de « franc-maçon », alors que je ne suis ni l’un ni l’autre, n’a visiblement pas fait le plus grand bien à Marion Sigaut, et pas davantage les pratiques sectaires qu’elle a héritées de sa jeunesse trotskiste-lambertiste (et je crois savoir de quoi je parle).

Par ailleurs, un vrai débat, sans doute vif et houleux, entre Marion Sigaut et Christine Tasin, sur les Lumières, la Révolution française et Voltaire, vaudrait le détour, et permettrait aux Français de se faire leur propre idée sur une période qui a tant bouleversé leur Histoire.

TV-Libertés, peut-être ? A moins que le fait que Christine soit régulièrement qualifiée de « sioniste » par les militants d’Egalité et Réconciliation ne rende ce débat impossible pour Marion Sigaut…

Pierre Cassen

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée