Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 10:55

Un cheikh saoudien prône le djihad offensif, la peine de la mort pour les apostats, et refuse la coexistence

 

Le cheikh saoudien Ayman Al-Anqari a cité divers hadiths pour appuyer ses allégations selon lesquelles « la coexistence au sens de liberté de religion… est nulle et non avenue » et il existe deux sortes de djihad : le djihad offensif et le djihad défensif. La punition pour l’apostasie, a-t-il affirmé, « est l’un des plus grands châtiments de l’islam ». Le sermon d’Al-Anqari a été diffusé sur la chaîne télévisée saoudienne Al-Ahwaz le 16 février 2017. Extraits :

Ayman Al-Anqari : Le problème avec la question de la coexistence réside dans sa distorsion, à tel point qu’elle crée une distorsion des règles islamiques. Par exemple, ils vous disent que la coexistence implique la liberté de religion. Vous êtes censé laisser les gens être des hérétiques, nier l’existence d’Allah, maudire Allah, maudire Son Prophète et maudire l’islam. Cela s’appelle le progressisme et la liberté de religion. Ou prenez, par exemple, l’abolition du châtiment pour apostasie. Ils disent que le châtiment pour apostasie devrait être aboli car il empêche la coexistence. La punition pour apostasie est immuable, et c’est l’un des plus sévères châtiments de l’islam. Selon le hadith narré par Ibn Abbas dans la compilation de Bukhari, le Prophète Mohammed a dit : « Quiconque change de religion – tuez-le. » Par conséquent, la coexistence au sens de liberté de religion, d’hérésie, de négation de l’existence d’Allah et de rejet du châtiment pour apostasie dans l’islam, comme allant à l’encontre de la liberté de choisir sa religion – tout ceci est nul et non avenu.

La coexistence dans ce sens est nulle et non avenue, rejetée et inacceptable. En outre, le déni de la notion de djihad offensif est propagé par l’école de pensée moderne, défaitiste et rationaliste. Ils vous disent qu’il n’y a que l’islam défensif dans l’islam. Non. Les textes du Coran et de la Sunna mentionnent deux sortes de djihad : le djihad offensif, lorsque [les musulmans] peuvent le mener, et le djihad défensif. Allah a dit : « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier. » Allah a relié combat et le djihad à l’existence de l’hérésie. Selon le hadith rapporté par Buraida dans la compilation de Muslim, le Prophète Mohammed a dit : « Attaquez au nom d’Allah, combattez ceux qui rejettent Allah. »  Allah a relié le combat à l’existence de l’hérésie.  Cela signifie un combat offensif, évidemment sous certaines conditions, comme la capacité de le mener, par exemple.

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée