Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 06:52

Une autorité religieuse sunnite irakienne réfute les accusations de collaboration sunnite avec l’EI et déclare : Nous combattrons sur le Golan pour « libérer la Palestine des griffes des Juifs »

 

Dans une interview télévisée du 10 mars 2017, le cheikh Amer Al-Bayati, porte-parole de la “Maison des Fatwas” (Dar Al-Ifta) en Irak, a déclaré que « lorsque le show judéo-américain [l’Etat islamique] sera terminé… le sang de nos pères et ancêtres se mêlera au sang de nos fils sur la terre du Plateau du Golan bien-aimé ». Selon lui, les sunnites et les chiites devraient s’unir « pour libérer la Palestine et Jérusalem des griffes des Juifs ». La journaliste de Nujaba TV a répondu en accusant les sunnites de ne faire que parler sans agir et en affirmant que c’est l’Iran qui soutient la cause palestinienne. Extraits :

Journaliste : Soyez honnête. Qui a cédé les zones sunnites à l’Etat islamique ?

Amer Al-Bayati : Même si vous l’avez dit plusieurs fois, les [habitants] locaux n’ont pas cédé leur terre à l’EI.

Journaliste : Ah bon ?! Etaient-ce [les chiites] du sud de l’Irak qui ont cédé cette terre ?!

Amer Al-Bayati : Ces terres étaient détenues par les forces du gouvernement.

Journaliste : Alors, c’est le gouvernement qui a remis cette terre à l’EI ?!

Amer Al-Bayati : Que pouvaient faire les sunnites alors qu’ils n’étaient pas autorisés à posséder des armes ? A cette époque-là, les gens n’avaient pas d’armes chez eux. Ce sont les forces militaires et de sécurité à Al-Anbar, Salah Al-Din et à Ninive qui sont responsables de la chute de ces trois gouvernorats irakiens. […]

Journaliste : Je préférerais mourir plutôt que de céder ma terre ou mon honneur à quiconque. Je préférerais être tuée au nom de ma terre et de mon honneur.

Amer Al-Bayati : Madame, que peuvent faire des gens désarmés ?

Journaliste : Dans la littérature sunnite et chiite, quiconque meurt pour défendre sa terre et son honneur est un martyr.

Amer Al-Bayati : Les gens à Al-Anbar et à Mossoul étaient sans défense.

Journaliste : Alors ils auraient dû mourir plutôt que de plier et de se retourner contre leur pays. Cheikh, ils auraient dû mourir plutôt que de plier ou d’accepter de se retourner contre leur pays. Suis-je autorisée à soutenir l’EI sous prétexte que je suis désarmée ? Je préférerais me faire tuer. Quiconque se fait tuer pour défendre sa patrie ou son honneur n’est-il pas un martyr ?

Amer Al-Bayati : Cela n’a aucun sens. Je suis désarmé, et pourtant vous voulez que je combatte une grande force ?

Journaliste : Je suis désarmée, alors je dois soutenir l’EI ? Je suis désarmée, alors je dois soutenir l’EI ? Ou dois-je me faire tuer et aller au Paradis en martyre ?

Amer Al-Bayati : Vous avez accusé les locaux d’être des membres de l’EI. C’est faux. […]

Journaliste : Avez-vous, à Dar Al-Ifta, des factions de résistance, qui pourraient combattre l’ennemi sioniste ? Avez-vous envisagé de libérer la Palestine ? Le Plateau du Golan ? La Syrie ? Je parle de zones sous influence de l’EI en dehors de l’Irak.

Amer Al-Bayati : Nous avons tenu un symposium public au sein de la « Dar Al-Ifta » d’Irak, et nous avons appelé à la création d’une force sunnite-chiite, afin de libérer la Palestine et Jérusalem des griffes des Juifs, et des Israéliens, qui sont venus des quatre coins de la terre, vers le cœur de la nation arabe et islamique. Nous avons lancé des appels pour cela, mais il n’y a pas eu de réponse. […] Lorsque le show judéo-américain [l’EI] en terre d’Irak sera terminé, nous serons prêts, avec l’aide d’Allah. Lorsque nous en aurons l’occasion, vous nous verrez, avec l’aide d’Allah. Le sang de nos pères et de nos ancêtres se mêlera au sang de nos fils, sur la terre de notre bien-aimé Plateau du Golan.

Journaliste : Envoyez-vous un quelconque type de soutien – logistique, matériel, moral ou quel qu’il soit – à la résistance palestinienne, qui combat Israël depuis de nombreuses années ?

Amer Al-Bayati : Avec la grâce d’Allah, j’ai assisté à plusieurs conférences internationales et irakiennes, en soutien à la cause palestinienne et à la résistance palestinienne. Nous l’avons soutenue de toutes nos forces.

Journaliste : Vous l’avez soutenue avec des mots, mais quand le monde islamique sunnite entrera-t-il en action, pour libérer la Palestine, à la place de tous ces différends internes ?

Amer Al-Bayati : Lorsque les musulmans s’uniront, avec la grâce d’Allah, pour libérer Jérusalem, vous verrez les sunnites en première ligne…

Journaliste : Je pense que l’Iran est en première ligne, car il soutient la cause palestinienne par tous les moyens en son pouvoir.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée