Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 12:09

Belkacem s’accroche à son programme d’arabisation des petits Français

Publié le 5 avril 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/09/TCHOBelkacemDrapeauEnversBD.jpg

La Najat Belkacem s’accroche à son programme d’arabisation des petits français comme un morpion s’accroche à sa touffe.

Comme s’il en allait de sa vie et pour prouver une fois de plus qu’elle est bien d’abord arabe puis musulmane et, finalement, française de papier parce qu’elle a trouvé un abruti de français qui l’a épousée pour lui offrir une nationalité qu’elle ne méritait pas.

La petite vipère arabo-musulmane ne veut pas quitter le gouvernement sans avoir laissé l’empreinte de sa sale patte quand, dans un mois pile-poil, elle aura dégagé de notre espace vital qu’elle a pollué pendant les quelques années que lui ont offertes, à dessein, les collabo-socialistes.

Eh oui ! A dessein. Car l’arabisation de notre progéniture est indispensable à ceux-là pour mener à bien le grand chambardement qui amènerait la France à devenir, le plus rapidement possible, la première grande puissance arabo-musulmane européenne.

Comme si nous n’existions pas, comme si nos actions dans notre volonté de rejeter avec force tout ce qui s’apparente à l’islamisation de notre pays, cette bougresse haineuse s’est rendue en Tunisie où elle a signé, le 31 mars dernier, avec le ministre tunisien de l’éducation (?) une convention pour l’enseignement de l’arabe dans nos écoles primaires en France.

Ainsi donc, le programme 2017 de l’Education nationale, selon les très arabo-collabos Hollande, Belkacem et Cazeneuve, verra des professeurs tunisiens qui ont été recrutés pour venir enseigner en France, dès la rentrée, en septembre.

Comme on manque d’arabes, de musulmans, de migrants, de visas, sur le territoire national, voilà ces traîtres en fin de mandat, qui en recrutent directement chez les « colonisés » d’hier dont les ressortissants déjà installés chez nous se plaignent sans cesse de la xénophobie, de l’islamophobie, du racisme des Français.

C’est aussi bien que nous ayons eu vent de cette énième trahison de la part de ceux-là suffisamment à temps, car nous pourrons choisir, dans trois semaines, ceux qui rejettent ces projets destructeurs de notre identité.

Macron, lui, l’a déjà mille fois déclaré. Il sera le président des Algériens, des Marocains, des Comoriens, bref il sera le président des étrangers pas celui des Français, trop sectaires à ses yeux. Il prévoit même de faire partir tous ceux qui auront eu l’outrecuidance de soutenir Marine le Pen.

Un exode pour trente pour cent de Français se profile à l’horizon du 7 mai si cet énergumène socialiste venait à emporter l’élection.

Il va sans dire que les autres candidats de son espèce lui apporteront toute l’aide possible même s’il est vide de tout projet, ne tenant compte que de son souhait dans le maintien et l’expansion de l’espèce arabo-musulmane dans notre pays. Il en va ainsi de Hamon, Mélenchon, Asselineau et, pourquoi pas, Fillon. Ne parlons pas des verrues insignifiantes qui ont le cœur chez les arabes plus que chez les Français.

Mais ce n’est pas tout. Quand on parle d’exode, il est important de se référer au dernier exode vécu par la France et les Français, il y a tout-juste, 55 ans.

Devront-ils, ces Français, choisir entre la valise et le cercueil ?

Si on en juge par le précédent encore dans nos mémoires, l’un ne va pas sans l’autre quand on a affaire aux arabo-musulmans.

Trente pour cent de ces patriotes – ça fait un paquet de millions tout de même – auxquels devront s’ajouter quelque 500 mille familles juives qui seront certainement plus exposées que nous.

La dernière opération antisémite aux cris de mort aux Juifs ayant eu lieu, en plein état d’urgence, dans un Paris-capitale-de-la-France, avec la bénédiction des préfet et maire de la ville.

Au train où vont les choses, il est urgent de signifier à tous ces vendus que nous avons l’intention de conserver la France aux Français.

Nous sommes Français parce que nous aimons la France.
Nous sommes Français parce que la langue française que nous pratiquons est la seule langue officielle de notre pays.
Nous sommes Français parce que nous respectons et approuvons sa constitution et sa loi.

Que la Belkacem aille faire ses valises. Elle n’est pas la bienvenue chez nous. El Khomri, non plus. Tous ces arabo-musulmans qui ont fait croire pendant des années qu’ils venaient s’installer en France parce qu’ils aimaient la France sont de vils menteurs.

Ils sont restés des musulmans arabo-africains, avec l’amour pour leur pays et leur religion chevillés au cœur et au corps.

Mais cela ne nous aurait pas dérangés s’ils n’avaient eu, pour seul but, pour seule obsession, de transformer notre France européenne, judéo-chrétienne, en une colonie arabo-musulmane.

S’il y a 55 ans, vous aviez le droit de dire : « nous ne savions pas », vous ne pouvez plus le dire aujourd’hui.

Car vous avez, tous, été les témoins de la sauvagerie, de la barbarie, dont sont capables ces gens-là, lâchés dans la nature, les rues, les cités de notre pays.

Danièle Lopez

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée