Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 17:33

Hollande : je me serai bien foutu de la gueule des Français pendant 5 ans

Publié le 31 mars 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/05/hollande_benet.jpg

Il y a deux ans, nous avions réalisé une interview exclusive de Manuel Valls, qui demeure le texte le plus lu de l’histoire de RL. L’an passé, nous étions dans le bureau de Bernard Cazeneuve. Nous ne pouvions pas laisser finir ce quinquennat sans interroger, dans le même esprit, le président de la République lui-même. Jeanne Bourdillon a obtenu une heure de l’emploi du temps, pourtant chargé, de François Hollande, et nous livre les fruits de cet entretien exclusif.

Riposte Laïque : M. le Président, dans un mois et demi, vous n’occuperez plus cette fonction. Des regrets ?

François Hollande : Surtout pas ! Pendant cinq ans, j’ai pris un pied pas possible ! Je me suis foutu de la gueule des Français depuis le début. Vous savez pourquoi j’ai gagné la primaire, en 2011, contre la Grosse ?

Riposte Laïque : Vous voulez dire Martine Aubry, M. Le Président ?

François Hollande : Je vous demande de me laisser parler, sans plus m’interrompre, sinon, je mets fin à l’entretien. J’ai d’abord gagné parce que j’ai niqué Strauss-Kahn ! Bien sûr que c’est moi et mes fidèles qui lui avons balancé la négresse dans les pattes ! Ensuite, j’ai perdu 15 kg, ce que l’assoiffée de Lille a été incapable de faire. Et cela a marché, j’ai gagné les primaires parce que j’avais retrouvé une silhouette de jeune homme. Première arnaque réussie.

Et au Bourget, quel pied ! Le coup de « mon ennemi c’est la finance », je ne me suis jamais autant marré. Et tous ces cons de communistes, de syndicalistes et de Mélenchon qui ont gobé cela ! Et le coup de la laïcité, ah ! ah ! ah ! J’ai mis ainsi les francs-macs dans ma poche. Et comme mes potes journalistes ont pourri la vie à Sarkozy pendant 5 ans, et que Méluche a appelé à voter pour moi dès 20 heures, au soir du premier tour, c’était plié. Surtout avec mon refrain « moi président » que je lui ai mis dans le débat entre les deux tours. Quelle rigolade !

Riposte Laïque : Certes, M. le Président, mais vous n’avez pas pu vous représenter, à cause d’un bilan peu glorieux. Cela ne vous reste pas au travers de la gorge ?

François Hollande : Je savais bien qu’avec plus de 1 million ce chômeurs de plus, un million de musulmans supplémentaires implantés en France en cinq ans, sans parler des migrants de Merkel, et les trois attentats, dont je suis le principal responsable, cela allait être dur. Mais j’ai fait le boulot qu’on me demandait de faire, et j’en suis fier. Et puis, la manière dont j’ai géré les attentats, grandiose non ? Le coup de Pelloux qui me tombe dans les bras, les bougies, les fleurs, « Je suis Charlie » en virant le FN, et en me collant en tête de cortège, les journalistes sympas avec moi, c’était vraiment bien, de grands moments… Je suis vraiment fier de moi, j’ai été bon sur ce coup là.

Riposte Laïque : Mais enfin, M. le Président, des centaines de Français sont morts, et on retient l’image de vous, avec votre scooter, en train de filer chez Julie Gayet, alors que vous étiez avec Valérie Trierweiler ?

François Hollande : Excellent pour mon image, ma chère. Ce n’est pas à vous que je vais apprendre que les Français ont toujours aimé les présidents cavaleurs. Giscard, Chirac, Mitterrand, Sarkozy… Regardez Jospin, trop austère, un protestant sans maîtresse, cela ne marchait pas. Valérie a été mauvaise joueuse, c’est dommage…

Riposte Laïque : Mauvaise joueuse et rancunière, M. le Président. Elle a écrit un livre terrible contre vous, et a appris aux Français pauvres que vous les appeliez les « Sans-dents »…

François Hollande : Je n’ai jamais aimé les pauvres, c’est dans ma nature. Je vous rappelle que je suis le fils d’une famille de grands bourgeois. Mais c’est vrai, Valérie aurait pu éviter cela, mais là encore, la presse a été sympa avec moi. Comme lors de tous les scandales qui ont éclaboussé les différents gouvernements : Arif, Cahuzac, Thevenoud et l’autre imbécile de Le Roux, qui se fait poirer en faisant bosser ses gamines. Cela serait arrivé sous Sarkozy, le régime sautait. J’ai finalement bien fait d’augmenter les aides à la presse, j’ai eu un bon retour sur investissement…

Riposte Laïque : Parlez-nous de votre cabinet noir. Fillon a-t-il raison ?

François Hollande : Bien sûr, et j’avoue que c’est ma plus belle réussite. La manière dont ils ont brisé Sarkozy durant cinq ans, du grand art. L’exécution de Fillon, de grands champions. La diabolisation permanente du FN, du top-niveau. Et les affaires courantes. Mais je vais vous faire une révélation, parce que vous me paraissez sympathique…

Riposte Laïque : Oui, M. le Président…

François Hollande : le cabinet noir contre Riposte Laïque, c’est moi. Et je vais vous dire pourquoi. Tout le monde s’est foutu de ma gueule, quand vous avez édité le livre « Le Guignol de l’Elysée », écrit par Pierre Cassen et Ri7. Alors, histoire de montrer mes muscles à Valérie, je lui ai dit, en prenant mon air méchant : « Ils vont le payer cher, je les casserai ! ». Et rien que d’évoquer cela m’a donné une très forte érection, dont a profité sur l’heure Valérie, eh, eh ! Par ailleurs, ensuite, j’ai appelé Anne Hidalgo pour qu’elle dépose plainte contre votre dessinatrice, ce qu’elle a fait de suite. C’est qu’il ne faut pas lui en promettre, à celle-là ! E puis j’ai mis les flics et les juges contre Pierre Cassen. Vengeance et jouissance ! Aaaah ! Cela m’a fait du bien ! Surtout que je savoure que vos lecteurs vont me haïr encore davantage…

Riposte Laïque : Et Macron, c’est vous, M. le Président ?

François Hollande : Bien évidemment. On avait vu avec Merkel, Juncker et Hillary comment on verrouillait bien les choses. Je savais que je ne pouvais pas me représenter, ces cons de Français ne peuvent plus me voir. Et je ne voulais surtout pas que Valls puisse postuler. Je l’ai pris à Matignon pour le cramer, comme Mitterrand avait fait avec Rocard. Je lui ai donc coller Najat dans les pattes, eh, eh ! Et on a lancé l’opération Macron, pour court-circuiter les crétins du PS. L’objectif était un deuxième tour Juppé-Macron, en faisant battre le FN. Mais vous avez dégommé Alain, avec votre campagne Ali Juppé, et les choses se sont compliquées. Donc, ce sera Macron, par tous les moyens, de gré ou de force, on le fera gagner, faites moi confiance…

Riposte Laïque : Aurez-vous un rôle, si Macron était élu ?

François Hollande : Quand on a été aux commandes, on ne sert pas celui qui a été votre ministre. Pourquoi voulez-vous que je me complique encore la vie. 30.000 euros par mois, invité dans tous les palaces du monde, avec grandes bouffes et putes de luxe, j’ai tout ce qu’il faut pour être heureux. Les Qataris n’ont rien à me refuser, je vais à Doha, ou au Maroc, quand je le veux. Tous frais payés… Encore merci à ces cons de Français de m’avoir élu il y a cinq ans.

Riposte Laïque : Mais c’est honteux ce que vous dites…

François Hollande : Je sais. Mais rien que de le dire, cela me fait jouir. Bon, je vous laisse, l’entretien est terminé. Allo Julie, tu peux venir, s’il te plaît…

Propos recueillis par Jeanne Bourdillon

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée