Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 09:13

L’islamiste Lasfar appelle à lutter contre l’antisémitisme du FN !

Publié le 17 avril 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/04/uoifcontreFN.jpg

Quand on vous dit qu’on aura tout vu et tout supporté en France, nous sommes encore loin de la terrible réalité !

La complicité des politiques français avec les islamistes est une évidence qu’ils n’ont plus le droit de nier. Et là, on parle bien de l’islamisme, celui que ces autruches politiques appellent radical ou extrémiste. Nous, nous l’appelons islamisme, tout court. Car l’islamisme est à la religion musulmane ce que le christianisme est à la religion catholique.

Donc, si ces gens-là commençaient à bien nommer les choses, à n’avoir pas peur des mots avec lesquels ils ont tellement peur de fâcher « l’autre », nous nous porterions un peu mieux.

C’est en cette fin de première campagne électorale – exclusivement franco-française – que nous avons eu la stupeur de lire l’appel d’une organisation terroriste islamique établie en France, l’ex-UOIF, demandant de faire barrage à la candidate la plus franco-française de cette élection, Marine Le Pen.

Bien sûr, elle est la seule à combattre sans relâche cette organisation pour ce qu’elle est : une organisation terroriste islamique dont tous les membres directeurs sont des islamistes affiliés aux Frères musulmans, ces frérots, eux-mêmes, classés organisation terroriste de par le monde.

Son président, Amar Lasfar, qui a lancé cet appel est un Marocain, français d’adoption quand, dans les années soixante, il est venu chez l’ex-occupant pour terminer ses études !
Depuis, en plus d’avoir été le recteur de la grande mosquée de Lille (de la très collabo Martine Aubry), il est devenu l’un des principaux affréteurs pour le grand pèlerinage à La Mecque. Autrement dit, tous les musulmans qui veulent faire leur « hadj » emplissent ses caisses de Atlas Tours en faisant un acte de foi.

Mais le bonhomme aura beau crier à l’assassin quand on le qualifie d’islamiste radical, ceux qui le disent ont entièrement raison.

Depuis sa création en 1980, il est un dirigeant de cette Union des organisations islamiques EN France. D’abord adoubé par Joxe et son CORIF, ensuite par Sarkozy et son CCMF, Lasfar a fait du chemin tout en restant dans l’ombre des politiques de droite comme de gauche, attendant le moment opportun pour s’afficher en pleine lumière. Mais c’est parce qu’il est loin d’être un musulman « modéré » qu’il est resté terré tant d’années !

Il n’est pas seulement « proche » des Frères musulmans. Il «appartient» aux frères musulmans selon les écrits d’un ex-frère musulman, Mohamed Louizi, dans son livre « Pourquoi j’ai quitté les Frères musulmans : le double discours d’Amar Lasfar ».

Il n’y a donc pas de doute possible quant à l’appartenance du président de l’ex-UOIF à l’organisation terroriste des frères musulmans. Cet imam, ami de Tarek Oubrou (le gourou islamique d’Ali Juppé), lui aussi membre de UOIF, a partagé, comme Oubrou, les tribunes avec des imams salafistes (Rachid Abou Houdeyfa), qui prônent le voile, le djihad, la charia pour tous les musulmans où qu’ils soient, où qu’ils vivent.

Autant de preuves qui confirment que cet imam est très proche de la mouvance islamiste djihadiste. Et ce n’est pas Bernard Cazeneuve, l’incapable ex-ministre de l’intérieur socialiste qui « combattait le terrorisme islamique en prenant des selfies avec Lasfar et Aissaoui l’imam UOIF de Nice » qui dira le contraire.
Déjà, à cette époque, Nicolas Bay (FN) dénonçait « la complaisance dont bénéficient les islamistes de l’UOIF de la part des pouvoirs successifs ».

Aujourd’hui devenue « les musulmans de France », cette organisation a parcouru bien du chemin, se frayant un passage jusqu’à supplanter le CCMF du vieux Boubakeur de la mosquée de Paris.

Car l’ambition de cet imam islamiste et de son organisation terroriste est de régner sur tous les musulmans EN France. Mais, certainement pas dans la modération.

Quand on sait que, depuis 2014, l’UOIF est inscrite sur la liste des groupes terroristes publiée par les Émirats arabes unis avec 81 autres organisations dans le monde entier dont plusieurs actives légalement au sein de l’Union européenne. Et, bien sûr, en France.

Sur le site al arabya en englais, on peut lire, par ordre alphabétique, la liste dans laquelle vous trouverez l’UOIF parmi les 82 organisations terroristes islamique dans le monde.
http://english.alarabiya.net/en/News/middle-east/2014/11/15/UAE-formally-blacklists-82-groups-as-terrorist-.html

Et c’est là où on se demande à quoi jouent nos politiques français ? Ils font croire qu’ils combattent le terrorisme islamique mais le caressent dans le sens du poil de chameau alors que ses adeptes exercent leur activité terroriste au vu et au su de la planète entière, sur notre territoire.

Qu’un Sarkozy aussi bien qu’un Hollande, un Macron ou un Fillon, refusent de voir en ces islamistes de dangereux terroristes reconnus, même par le monde arabe, est une folie que nous paierions très cher si nous venions à confier aux deux derniers, un jour, notre pays.

Marine Le Pen n’est pas la seule à avoir tiré la sonnette d’alarme. De nombreux spécialistes de l’islam et de nombreux musulmans qualifiés l’ont fait avec elle. Ces gens-là sont dangereux. Mais comme elle est sur le devant de la scène, en cette période, elle est devenue la femme à abattre parce qu’elle ose le répéter à l’envi à chacun de ses meetings.
Alors, forcément, l’extrémiste islamique Amar Lasfar, faisant écho à ses collaborateurs de gauche et de droite, s’est permis – quelle audace ! de faire appel aux musulmans pour faire barrage à Marine.

Mais qui est UOIF ?

L’UOIF fédère 250 associations musulmanes et compte des partenariats avec 1.000 lieux de culte musulman en France. Une bagatelle.
Elle a formé plusieurs générations de militants musulmans dans ses organisations et ses mosquées respectives ainsi que plusieurs générations de religieux dans ses deux instituts islamiques (dans la Nièvre et à Saint-Denis) depuis 1980 qu’elle a pignon sur rue. Même dans les écoles islamiques sont enseignées les thèses islamistes. Comme au lycée musulman Averroès de Lille, présidé par Amar Lasfar et c’est un ancien professeur de ce lycée qui le déclare.

Mais que veut l’UOIF ?

Elle revendique une place pour l’islam dans la sphère politique et sociale.

On traduit : Elle veut que la religion islamique ait sa place dans la sphère politique et sociale.

Que vient faire la religion en politique ? Que vient faire la religion dans la société ?

Les Juifs ou les Chrétiens ont-ils exigé quelque fois, pour leur religion, une place dans la sphère politique et sociale française ? Non. Cent fois, non. Ils sont restés à LEUR place. La religion est une affaire du domaine privé. Point.

Donc, ces islamiques-là veulent que l’islam soit reconnu dans nos lois françaises comme il l’est, dans les pays arabes, avec leur loi chariatique.

C’est pour cette raison que, depuis des années, ils nous font le forcing avec un islam qui prône la défense des femmes voilées, le burqini, la charia, c’est à dire l’interdiction pour les chrétiens et les juifs de perpétuer leurs us et coutumes comme ils sont pratiqués depuis des millénaires, dans notre pays.

Non. Mille fois non. L’islam doit rester à sa place de religion pour tous ceux qui veulent le pratiquer. Et ce ne sont pas des musulmans, extrémistes qui plus est, qui vont nous dicter nos lois.

Nous ne devons plus accepter que des édiles, au prétexte de ne pas offenser des musulmans, nous interdisent d’exposer nos sapins ou nos crèches de Noël quand ils ne se privent pas, eux, d’égorger le mouton sur la place publique pour leur fête religieuse.

Nous ne devons plus accepter le refus des préfets ou d’autres « autorités » de revendiquer notre laïcité dans les rues quand ils se pavanent, eux, dans ces mêmes rues avec le Q en pompe pour prier leur Dieu.

Puisque nos dirigeants et ceux qui espèrent nous diriger ne sont pas capables de mettre un frein aux prétentions des islamiques de l’UOIF, c’est à nous de prouver que nous pouvons stopper ces gens-là.

Dans un premier temps, ce sera dimanche prochain puis dans les quinze jours qui suivront. Et si ce n’est pas suffisant et bien, il nous faudra, aussi, descendre dans les rues. Une rue française au printemps, pourquoi pas ?

Il n’y a aucune raison pour que nous ne nous ensauvagions pas un peu pour défendre notre liberté. Faire comme on fait n’est pas pécher. Et si, pour cela, nous rencontrons les CRS et autre maréchaussée, affrontons-les. D’autres, avant nous ont donné leur vie pour cette liberté. Rendons-leur hommage.

Et il ne manquera ni jeunes, ni vieux qui viendront nous prêter main forte.

Danièle Lopez

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée