Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 10:26

Le cheikh d’Erdogan appelle la Turquie à développer des armes nucléaires

 

Dans son éditorial publié le 16 mars 2017 dans le quotidien pro-gouvernementalYeni Safak, Hayrettin Karaman suggère, sous le titre « Que faire », que la Turquie développe ses armes nucléaires pour contrebalancer [celles de] l’Occident. Karaman, professeur de droit islamique célèbre en Turquie, réputé pour ses liens étroits avec le président turc Recep Tayyip Erdogan, est souvent dénommé « l’imam aux fatwas » d’Erdogan, ou le cheikh d’Erdogan.

Cet éditorial est le premier de deux articles publiés en l’espace de quelques semaines dans Yeni Safak par des commentateurs qui appellent la Turquie à acquérir des armes de destruction massive. Le 27 mars, le rédacteur en chef du quotidien, Ibrahim Karagul, avait appelé la Turquie à cesser de combattre les ennemis de l’Occident, à savoir l’Etat islamique (EI), et à acquérir toutes sortes d’armes, y compris nucléaires (voir Dépêche spéciale de MEMRI No. 6845,Sensationalist Pro-Erdogan Turkish Daily Calls For Nuclear Weapons, A Stop To Fighting ISIS, 27 mars 2017). Extraits : 

« Que faire »

Tout d’abord, avec le fanatisme chrétien ; ensuite lorsque l’Occident a commencé à utiliser la religion comme instrument et que les motifs principaux sont devenus financiers – pour engranger des bénéfices internationaux et locaux – l’Occident a planifié de détruire l’Orient islamique, ou de le modifier pour l’utiliser à son service, en le dominant, et il a mis en œuvre des politiques en ce sens et continue de le faire.

Aujourd’hui, un mélange de religion, d’égoïsme national, de profit, de racisme, de xénophobie et d’une soi-disant menace/crainte de l’islam (islamophobie) affecte la population occidentale, et les valeurs occidentales contemporaines telles que les droits de l’homme et la démocratie sont utilisées comme des excuses, propageant l’idée que ces valeurs ont été enfreintes, [tandis que] les principales raisons/motivations [à cela] sont cachées, et les opérations contre la Turquie ont redoublé.

Chacun connaît et voit les doubles standards qu’applique l’Occident, sans honte ou considération pour quiconque d’autre, s’agissant de valeurs comme les droits de l’homme, la moralité, les bonnes manières et la justice. La fortune que l’Occident (y compris les Etats-Unis) détient aujourd’hui a été obtenue par l’usurpation et par le vol (le colonialisme) de l’Orient. Il n’est même pas possible de sonder la destruction matérielle et spirituelle et le sang répandu en Orient pour [obtenir] les maudits bénéfices financiers de l’Occident.

Les gens disent : « c’est un temps révolu, l’Occident est à présent civilisé, il y existe une démocratie fondée sur les droits de l’homme, il doit y avoir des motifs légitimes pour leurs actions aujourd’hui ».

Il est évident que la motivation principale de toutes les actions des Européens (s’opposer à l’islam et obtenir des avantages financiers), sur le plan national et international, est cachée et que les valeurs modernes sont exploitées pour tromper le public. La défaillance à voir cela est due à l’aveuglement de l’esprit et du cœur, qui est plus nocif encore que l’aveuglement des yeux.

« La force militaire… consiste à posséder des armes efficaces… L’arme nucléaire est la plus pertinente… Nous devons commencer à ne plus acheter, mais à inventer ces armes »

Alors que l’Occident fait ce que bon lui semble avec l’Orient, et notamment avec la Turquie, leader en puissance, il ne se fonde pas sur la force du droit, de la justice ou sur les valeurs modernes, mais sur la force financière et militaire.

Si l’Orient veut cesser d’être opprimé, il ne suffit pas que sa religion soit authentique et sa cause juste ; dans une époque dominée par les forts et non par les justes, il se doit d’être plus fort que son ennemi.

La première condition pour cela est que l’Orient victimisé et opprimé s’unisse et coopère. Après avoir emprunté la voie de l’unité et de la coopération, la collaboration avec le moindre mal pour franchir les barrières est faisable, si c’est une obligation.

Jadis, la force militaire était constituée de flèches et de chevaux. Mais à présent, elle consiste en armement efficace inventé, au moyen de la connaissance et de la technologie modernes – les armes nucléaires étant les plus pertinentes – et en outils permettant d’utiliser de telles armes.

Sans perdre de temps, ou faire la sourde oreille devant les plaintes et les obstacles occidentaux, nous devons commencer à ne plus acheter, mais à inventer ces armes. Nous devons inventer ces armes et les [utiliser comme une force] d’équilibre. N’employons pas d’armes de destruction massive, sauf si nécessaire, et le moyen d’éviter de les utiliser consiste à disposer de versions plus puissantes que celles de nos ennemis.

Si le Seigneur me le permet, je parlerai des 100 projets que l’Occident a mis en application pour déclencher l’effondrement de l’Empire ottoman et exterminer l’islam, dans [mon] article de dimanche.

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée