Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 06:34

Le progressiste koweïtien Nasser Dashti défend la liberté de croyance et de non-croyance

 

Dans un débat télévisé sur l’islam et la laïcité diffusé sur Alshahed TV (Koweït) le 11 mars 2017, le militant Nasser Dashti a critiqué le mouvement islamique qui, selon lui, « a toujours voulu tuer les apostats… et interdire les boîtes de nuit, les fêtes, les chants, afin d’éviter d’exciter les gens ». Il a appelé à cantonner l’islam aux affaires individuelles. Plaidant pour la liberté de croyance, Dashti a comparé l’Allemagne qui, dit-il, est passée rapidement du nazisme à un État démocratique et laïc au mouvement islamique qui, lui, « a été incapable de proposer une entreprise religieuse et ressasse les mêmes problèmes » depuis 13 siècles. Extraits :

Journaliste Saïd Tawfiqi : En Europe, le clergé – le Pape ou le prêtre – accordait des indulgences qui signifiaient : « Vous allez au Paradis ».

Mohammed Al-Mulla : C’est le mouvement religieux.

Saïd Tawfiqi : C’est mal.

Mohammed Al-Mulla : C’est la tâche du mouvement religieux politique. Nous avons eu la même chose.

Journaliste : Si nous avons eu des savants religieux essayant de distribuer des tickets pour le Paradis, j’appellerais cela une erreur…

L’activiste Nasser Dashti : Ils distribuent des vierges aux yeux noirs. […] N’utilisent-ils pas [les vierges aux yeux noirs] comme motivation ? Quelqu’un qui part se faire sauter, qui part tuer, qui accuse les autres d’hérésie, commet des actes terroristes et discriminatoires, ne s’appuie-t-il pas sur les enseignements religieux ? […] Protestants et catholiques se sont livré une guerre communautaire pendant trente ans. Treize siècles se sont écoulés depuis la Bataille du chameau, la Bataille de Siffin et des Califats, et aujourd’hui encore, on se querelle à ce sujet.

Je dis aujourd’hui que la religion de l’islam doit se cantonner aux affaires individuelles. Les gens sont libres d’adopter la religion de leur choix. Nous devons nous suffire des aspects culturels de la religion, comme les sermons du vendredi et les mosquées. Ces aspects vous sont garantis. Ils existent. Ils doivent servir de tribune sociale, de moyen d’exprimer des opinions et de prêcher sa foi, et je ne parle pas que de l’islam…

Mohammed Al-Mulla : Vous voulez que les gens oublient tout une fois qu’ils sortent de la mosquée.

Nasser Dashti : Je parle de l’islam, du christianisme et des autres religions – des Bouddhistes, des Bohras, des Bahaïs – et même des non-religieux. Chacun bénéficie de la liberté de croyance. Pour cela, je m’appuie sur la constitution. […]

Jusqu’à aujourd’hui, le mouvement religieux croit que c’est le rôle de l’Etat d’envoyer les gens au Paradis et de les empêcher d’aller en Enfer. Ce n’est pas le rôle de l’Etat.

Mohammed Al-Mulla : C’est vrai. Je suis d’accord avec vous.

Nasser Dashti : Le mouvement islamique dans le monde arabe, en général, et au Koweït en particulier, a toujours voulu tuer les apostats, pour qu’ils n’influencent personne, et interdire les boîtes de nuit, les fêtes, les chants, pour éviter d’exciter les gens. L’arbre de Noël les choque au plus haut point. Si quelqu’un mange en public pendant le Ramadan, cela blesse leurs sentiments.

Mohammed Al-Mulla : Mais ce n’est pas permis ?

Nasser Dashti : Je ne parle pas de ce qui est permis ou non. Je parle de Droits de l’Homme. Quelle sorte de religion, quelle sorte d’idéologie est choquée par ces choses-là ? […]

Même la femme… Au lieu de la protéger… ils ont un problème avec toutes les femmes. Au lieu de la protéger, ils veulent la recouvrir d’un hijab, afin qu’elle n’éveille pas leurs désirs. A toute créature qui croit que le corps de la femme est un objet de honte, je dis : Souviens-toi d’où est sortie ta tête. […]

Ils ont constamment recours à cet exemple naïf : Hitler, la Guerre mondiale, regardez ce qu’il a fait en Allemagne… Tout d’abord, Hitler n’était pas laïc. C’était un catholique, qui croyait en Dieu. Son idéologie reposait sur le fonctionnement du monde et non sur la philosophie laïque. Deuxièmement, même en acceptant cet argument, nous voyons qu’en 30 ans, les Allemands ont réussi à remplacer le régime nazi par l’Allemagne de Merkel, qui accueille les réfugiés. Aujourd’hui, l’Allemagne est un Etat démocratique et laïc. En seulement 30 ans ! Et ici, nous avons un mouvement [islamique] qui en 13 siècles n’a pas été capable de proposer une entreprise religieuse, et qui rassasse les mêmes problèmes.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée