Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 17:26

Les colonies israéliennes en Cisjordanie sont légitimes

Publié le 7 avril 2017 - par  

 

Finalement, le coup de poignard dans le dos de Netanyahu, porté vicieusement par Barack Obama à la fin de son mandat, n’aura eu qu’une portée symbolique.

Israël s’assoit sur les résolutions de l’ONU contraires à ses intérêts et c’est normal.

La sécurité d’Israël n’a pas à dépendre d’un “machin” où les pays arabo-islamiques font la loi.

On se souvient que la résolution 2334, condamnant les colonies israéliennes en Cisjordanie, n’avait été adoptée que grâce à l’abstention des Etats-Unis, Obama n’ayant pas usé de son droit de véto.

Donald Trump avait plaidé pour le véto, mais sans succès. D’ailleurs, pour Trump, la résolution 2334 est la preuve qu’Israël est injustement visé par l’ONU.

Benjamin Netanyahu vient donc d’annoncer la création d’une nouvelle colonie en Cisjordanie, une première depuis 1991.

La communauté internationale a beau brailler de tous côtés, les plans pour 6000 logements sont à l’étude.

Et l’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, a annoncé la couleur :

“Les jours où l’on malmenait Israël sont terminés”. Voilà qui est clair !

La position de l’ONU est d’autant plus bancale que Trump, tout comme Reagan en son temps, veut sabrer la contribution des Etats-Unis au budget de l’ONU, laquelle est de 22% actuellement. A bas l’Amérique, mais vive le dollar, comme toujours !

Le décret de Trump demande de ne plus contribuer financièrement à toute agence des Nations unies ou organisation internationale qui a accordé un statut de membre à part entière à l’Autorité palestinienne, entre autres.

Il est vrai que l’ONU, financée pour les trois quarts par les Occidentaux, a toujours été une tribune pour faire le procès d’Israël, des Etats-Unis et des Occidentaux.

En lançant son programme de nouvelle colonie, Netanyahu s’appuie sur les textes historiques. Ce sont les guerres arabes qui ont offert la Cisjordanie aux Israéliens.

Cisjordanie et Jérusalem-Est appartiennent à la Palestine, telle que définie en 1920 et adoptée par la SDN en 1922.

Cette Palestine est “le Foyer national du peuple juif”, donc le territoire de l’Etat d’Israël depuis 1948. Aucun texte officiel n’a depuis contredit cette réalité.

Car si les Arabes ont refusé le plan de partage de la Palestine en 1947, Israël n’y est pour rien. Ce n’est pas d’un jardin qu’ont hérité les Juifs, mais d’un territoire désertique à 75%. Ils en ont fait un pays riche, pépinière de cerveaux et de start-up qui concurrencent la Silicon Valley.

La seule démocratie au milieu de 350 millions d’Arabes en plein chaos.

Les Arabes ayant préféré la confrontation au dialogue, la guerre des 6 jours a livré aux Israéliens la Cisjordanie, Jérusalem-Est, Gaza, le Golan syrien et le Sinaï égyptien.

Par conséquent, parler de Territoires palestiniens occupés est un non sens.

Les colonies israéliennes en Cisjordanie sont légitimes puisque la Cisjordanie n’a jamais appartenu aux Palestiniens, étant donné que ces derniers ont refusé de côtoyer un Etat juif.

Si les Arabes avaient accepté le partage de 1947, il n’y aurait eu ni guerres, ni colonies israéliennes en Cisjordanie.

Les Palestiniens récoltent ce qu’ils ont semé.

Ils se posent en éternelles  victimes, mais Mahmoud Abbas ne cesse de répéter :

“ Personne ne peut nous obliger à reconnaître Israël en tant qu’Etat juif.”

Avec une telle base de dialogue, nous sommes partis pour une guerre de 1000 ans !

Jacques Guillemain

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée