Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 13:59

PRÉSIDENTIELLES – LES FRANÇAIS ENTRE LE MARTEAU ET L’ENCLUME

PAR

THERESE ZRIHEN-DVIR

Image result for djellabas aux champs elysees

La variété de candidats à laquelle les français se confrontent, n’est guère rassurante. Nous avons les pro-immigrations, les pro-musulmans, les corrompus, les vendus, les ignorants et enfin quelques autres dont le passé est teinté d’antisémitisme.

Les français ne s’ennuient guère, mais ils souffrent d’un évident manque de choix véritable. Avec ce qui leur est offert, ils ont beaucoup de mal à planter leur ancre dans n’importe quel camp.

Dans sa situation actuelle, la France va devoir subir les contrecoups des erreurs de son passé. Erreurs que certains candidats ont manipulées afin d’accéder au pouvoir, émettant de fausses promesses qu’ils savaient pertinemment impossibles à implémenter.

De fait, les français et les européens sont appelés à vivre aux côtés d’une minorité à tendance à devenir une majorité musulmane. Ils vont devoir s’accommoder avec la nouvelle effigie de l’Europe. Nous avons déjà un avant goût assez amer, en ces récentes années. Il suffit de faire un petit tour aux Champs Élysées pour comprendre l’ampleur du malheur qui s’abat sur toute l’Europe.

Un touriste m’a récemment hélée pour m’avouer qu’il avait l’impression de se trouver dans un souk du Maghreb, avec toutes ces djellabas noires, ces ombres couvertes de la tête aux pieds, aux mains gantées, qui circulent sur la grande avenue. Où sont les femmes élégantes qui rivalisaient de leurs apparats modernes avec la haute couture de New York ? Où sont passés ces grands décideurs tirés à quatre épingles, qui décrétaient la nouvelle mode dans le monde ? Nous ne trouvons qu’une marée de burnous, de barbes et de couvre-chefs emprisonnant les têtes jusqu’aux sourcils. Si j’avais voulu de l’exotique oriental, j’étais servi. Mais ce n’était pas la raison de ma présence en ces lieux…

C’est simplement ahurissant.

Cela ne se limite pas à un quartier – on les voit partout et la ville lumière n’est plus, elle est en deuil. Dans certaines rues, on peut même buter contre des tas d’ordures ou contempler un panorama bien singulier de linge multicolore étendu sur des cordes dans les balcons des appartements.

Paris a rétrogradé et ne ressemble même pas à ce qu’elle était il y a un siècle. Sur les vitrines, on voit des mannequins habillés de tuniques longues et chastes dans une tentative pathétique de remplacer l’uniforme noir imposé aux femmes musulmanes. La chasteté est le mot du jour, et tous s’attèlent à lui donner un tour plus avenant, moins rebutant.

Le grand remplacement est déjà là. Et comme la nature humaine a cette extraordinaire faculté de s’adapter aux conditions qu’on lui impose, le français apprend à s’y faire avec. Le touriste par contre, se demande sur quelle planète il a atterri.

Peu importe aujourd’hui le nouveau chef d’état qui sera élu, qu’il appartienne à la Gauche ou à la Droite, il sera dans l’impossibilité de modifier quelque chose au courant des événements. Le mal est omniprésent et il n’a guère l’intention de partir, ni ne permettra qu’on le déloge.

Finalement, nous devons conclure que l’assurance phénoménale de l’excentrique Gaddafi est en train de se concrétiser… Sans tirer une seule balle, nous vaincrons l’Occident. C’est fait, mesdames et messieurs !!!

Que faire, se demandent surement de nombreux européens ?  Accepter la Charia, la mutilation génitale des femmes – excision - le Coran, le djihad, la polygamie entre autres vexations et brimades, la terreur, si quelqu’un ose ouvrir la bouche, blasphémer, critiquer ou s’opposer à ce fléau rampant ?

La mode parisienne n’est déjà plus. L’air du ronflonflon de l’accordéon s’est dissout… Par contre, nous jouissons des prières de rues, nous avons des muezzins qui appellent les fidèles à la prière dans tous les quartiers, à vous crever le tympan… et l’apéro et saucisse vont de même prendre la poudre d’escampette…

Désolée, mais c’est bien l’avenir qui vous attend, français et européens. C’était votre choix, votre privilège, votre gauche socialiste, votre tolérance illimitée qui vous a aidé à bénévolement renoncer à votre demeure, à votre patrie, à votre abri…

 http://theresedvir.com/

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans La Libellule
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée