Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 18:30

Après les élections, l’invasion migratoire continue…

Publié le 12 mai 2017 - par 

http://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/11/europeinvasion.jpg

Les élections passées et à venir ne doivent pas occulter le danger qui nous menace : l’invasion migratoire qui se poursuit, toujours plus grande, en silence.

Occultée par les media qui se sont emparés des élections présidentielles américaine et française, l’invasion de l’Europe par les migrants, Africains en grande majorité, est plus que jamais d’actualité.

L’Organisation internationale pour les migrations nous informe que :
« Près d’un million de personnes, principalement originaires du Bangladesh, de l’Égypte, du Mali, de Guinée, du Niger, du Nigéria, du Soudan et de la Syrie sont en Libye en attente d’un moyen de traverser la Méditerranée, en partance pour l’Italie ».

Sans oublier ceux, déjà arrivés en Italie depuis janvier 2017 et dont le nombre dépasse, pour la même période, ceux qui sont arrivés en 2015, année de la pire migration-invasion que nous avons connue.

En une seule semaine de ce mois d’avril, l’Italie a reçu 9 661 migrants ! Et, toujours selon l’OIM, ces migrants sont arrivés de Guinée, du Nigeria, du Bangladesh, de Côte d’Ivoire, de Gambie, du Sénégal, du Maroc, du Mali, de Somalie et d’Erythrée.

Aucun de ces pays n’est en guerre. Il ne s’agit donc nullement de réfugiés politiques ou fuyant les combats, ce sont des réfugiés « alimentaires ».

Autrement dit, pendant que le continent africain se déverse sur nos côtes, les « hommes » politiques qui nous gouvernent tentent de nous faire croire que nous allons vivre mieux dans une Europe plus forte, plus unie que jamais.

Mais de quelle Europe parlent-ils ? De celle de leurs rêves, oui. De l’Europe comme ils veulent nous la faire croire, l’imaginer. Certainement pas de celle qui nous est destinée puisqu’ils veulent ignorer et nous faire ignorer que les années qui viennent la verront envahie par les Africains en recherche d’un bien-être qu’ils n’ont jamais connu chez eux, ces pays, plus haut cités, qui vivent dans la misère.

Mais nous ne sommes pas au bout de nos peines car le danger migratoire le plus inquiétant et imminent, nous vient de cette Turquie qui nous impose ses diktats. La faute, bien sûr, à cette Europe incapable de nous protéger et soucieuse uniquement de faire du business.

Nous avons, déjà, évoqué dans ces pages les menaces de l’Erdogan-dictateur de nous envoyer quelque 15 000 migrants par mois (sic) si nous ne nous plions pas à son bon vouloir. [Nous ne voyons pas très bien pourquoi il s’arrête à ce chiffre (quand nous en recevons près de 10 000 en une semaine) et que bien fou serait celui qui ferait confiance au Turc.]

En échange de quoi, Merkel lui a promis quelques milliards d’euros et, surtout, une exemption de visas pour les Turcs dès le mois de juin 2017.

Que se passera-t-il si, comme l’exige l’Europe, nous revenons dès le mois de septembre prochain à l’espace Schengen d’avant 2015 et de ses frontières non contrôlées ?

Une libre circulation avec la Turquie, sans contrôle aux frontières ne fera pas que nous apporter un risque plus grand d’entrées de djihadistes sur notre territoire.

Elle nous apportera un flux migratoire de Turcs dont 11 millions vivent sous le seuil de pauvreté qui chercheront à s’établir en Europe.
Elle nous apportera, aussi, ceux qui ne supportent plus de vivre sous ce régime dictatorial dans lequel les a plongés Erdogan.
Elle nous apportera les ressortissants Kurdes qui sont pourchassés par le même tyran et qui, certainement, prendront pour base arrière de leur rébellion, cette Europe où il fait bon vivre, transportant leur guerre, chez nous.
Elle nous apportera, aussi, tous ceux qui se trouveront ou transiteront par la Turquie même s’ils ne sont pas Turcs.

Comme le promet Erdogan, nous avons le choix entre deux solutions :

Autoriser les Turcs à envoyer qui ils veulent chez nous par des moyens de transports légaux, sans visa ou nous laisser inonder de migrants arrivant de chez eux qu’ils laisseront passer, par la Grèce et la Bulgarie, avec la plus grande joie.

Et il ne s’en est pas caché, le bougre : « Il n’y a pas marqué ‘’idiot’’ sur notre front. Nous serons patients mais nous agirons comme il convient. Ne croyez pas que les avions et les bus ont été fabriqués pour rien. »

Choisir entre une invasion légalisée par exemption de visa et une invasion non légalisée mais programmée et annoncée. Elle est pas belle notre vie en Europe ?

Voilà quelle est la situation de notre pays aujourd’hui. Dans cette Europe de malheur et pour notre malheur, nous sommes condamnés à recevoir, bon gré mal gré, tous les migrants des terres du Sud de la Méditerranée.

Ils reconnaissent eux-mêmes, ces gens de rien qui gouvernent l’Europe, qu’il leur est impossible d’endiguer le flux migratoire à sa source, l’Afrique.
Ils reconnaissent, également, que des dizaines de millions d’Africains émigreront en Europe dans les toutes prochaines années.
Ils sont incapables, enfin, de refuser avec netteté les diktats de l’Erdogan.

Que nous reste-t-il ? Sinon choisir, tant que faire se peut, les hommes et les femmes politiques « europhobes » qui se présenteront à nous, fermement décidés à nous faire sortir de ce carcan où nous ont enferrés les socialistes et gaullistes pro-européens.

Nous étions 34%, ce 7 mai fatidique, à avoir rejeté l’Europe et son candidat.
Si nous y ajoutons les quelques 26% d’abstentionnistes et les 9% de bulletins nuls qui les rejetaient aussi, nous sommes une force phénoménale pour sortir de cette Europe mortifère, le plus tôt possible, avant que d’être submergés par l’invasion migratoire qui ne saurait tarir.

N’oubliez pas qu’ils sont plusieurs millions à attendre leur tour, juste en face, en Libye, pour débarquer sur nos côtes.

Danièle Lopez

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée