Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 18:53

L’officiel du Fatah Abbas Zaki à des officiers palestiniens : « Nous libérererons Jérusalem et vous dominerez le monde » ; « Les Israéliens sont des ânes » ; « L’EI aurait dû attaquer Israël »

 

Le membre du Comité central du Fatah, Abbas Zaki, a déclaré lors d’une allocution le 21 mars 2017 à l’Université d’Al-Istiqlal, à Jéricho, que les jeunes Palestiniens devraient être formés au judo et au karaté pour humilier les Israéliens qui « ressemblent à des ânes ».

« Vous libérerez Jérusalem, et vous dominerez le monde », a-t-il déclaré. Qualifiant le chef de l’Etat islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi, d’« idiot » et de « menteur », Zaki a déclaré que « s’il avait mené ne serait-ce que deux attaques en Israël, une à Tel Aviv et l’autre à Dimona, il aurait pris le contrôle de l’ensemble de la région arabe et islamique » ». L’université où il a tenu ces propos a été fondée en 1998 sous le nom d’ « Académie palestinienne des sciences de la sécurité » et a été inaugurée par le président Mahmoud Abbas en 2007. En 2011, elle est devenue une université qui forme le personnel des forces de sécurité palestiniennes. Extraits :

Abbas Zaki : Israël pensait que 2015 serait l’année décisive, car cette année-là, une éclipse solaire s’est produite, peignant le ciel en rouge, et dans leur religion, le sang signifie la victoire pour Israël, ou une victoire pour le mouvement sioniste et son rêve. A quoi ressemblerait cette victoire ? Jérusalem subirait une judaïsation totale, conformément à ce que Ben-Gourion avait l’habitude de dire. Ben-Gourion disait : Il ne peut y avoir d’Etat sans Jérusalem, il ne peut y avoir de Jérusalem sans Temple, et il ne peut y avoir de Temple sans la destruction d’Al-Aqsa. […]

Sur les 141 martyrs [de « l’Intifada de Jérusalem »], moins de 80 avaient l’intention de tuer, de poignarder ou d’écraser quelqu’un. Les [Israéliens] tuent quelqu’un et lancent un couteau près de lui. […]

Vu cet état de fait, nous devrions entraîner nos jeunes au judo et au karaté. Chaque fille peut projeter le meilleur officier [israélien] deux ou trois fois, puis s’en aller. Au moins, [le sens des] valeurs prévaut au sein du peuple palestinien. Les Palestiniens savent comment monter la garde et sont capables d’humilier [les Israéliens]. […]

Savez-vous ce que Ben-Gourion disait ? Celui qui gouverne Jérusalem gouverne le monde. Cela s’est avéré vrai. Maintenant ils contrôlent Jérusalem et contrôlent le monde. Par conséquent, avec l’aide d’Allah, nous libérerons Jérusalem, et vous dominerez le monde. Avec l’aide d’Allah, c’est très proche, car notre ennemi qui ressemble à un âne est notre meilleur atout. Ce sont des ânes(applaudissements). Cet animal de l’Etat islamique… Quel est son nom ?

Des membres de l’assistance : Abou Bakr Al-Baghdadi.

Abbas Zaki : Exact, Abou-Cinq-Femmes…

Abou Bakr Al-Baghdadi a dit : « Nous arrivons ». (Rires) Qu’il aille au diable. Ne s’est-il pas entraîné avec [les Américains] pendant trois ans ? Souffrons-nous d’une pénurie de slogans que personne n’applique ? Si cet Abou Bakr Al-Baghdadi avait mené ne serait-ce que deux attaques en Israël – une à Tel-Aviv et l’autre à Dimona – il aurait pris le contrôle de tout la région arabe et islamique. Mais c’est un idiot et un menteur. Ces [djihadistes] se battaient en Afghanistan. Je ne veux pas révéler de secrets, mais laissez-moi vous dire, si j’avais eu connaissance d’une organisation dont les hommes et les femmes sont plus capables que le Fatah, je ne serais pas resté au Fatah, pas même deux jours.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée