Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 11:47

L’universitaire égypto-canadien Mamdouh Shoukri : Il y a trop de religion dans le système éducatif égyptien

 


Dr Mamdouh Shoukri, président de l’Université York de Toronto, a averti que la composante religieuse s’était beaucoup développée dans le système éducatif d’Egypte. Selon lui, « par sa nature même, l’éducation religieuse limite la capacité d’une personne à réfléchir et à garder un esprit ouvert ». S’exprimant sur la chaîne télévisée égyptienne DMC le 20 avril 2017, il a précisé : « Je ne sais pas comment elle peut préparer quelqu’un à vivre dans une société ouverte. » Extraits :

Mamdouh Shoukri : L’objectif de l’ensemble du processus éducatif, de la maternelle à la fin des études universitaires, est de former un bon citoyen, qui pourra bénéficier à la société et en bénéficier à son tour, élever une famille, etc. Il est donc très important de commencer l’éducation à la maternelle. […]

L’éducation de base [en Égypte] a considérablement changé depuis ma petite enfance. […]

Le volume de l’éducation religieuse a considérablement augmenté en Egypte. Avec tout le respect dû aux religions, par sa nature même, l’éducation religieuse partout et à toutes les époques limite la capacité de réfléchir et de garder un esprit ouvert. Je pense que c’est l’un des grands problèmes. Le second problème – et je ne citerai pas de chiffres car je n’en suis pas sûr – a trait au pourcentage du PNB égyptien investi dans l’éducation. Il est inférieur à la moyenne, donc il y a négligence. Mais bien évidemment, il ne s’agit pas seulement d’argent. Je pense que l’éducation religieuse est le plus grand problème de l’Égypte. J’ai vu les chiffres. Le nombre d’écoles primaires, secondaires et de lycées d’Al-Azhar a augmenté plus qu’il ne se doit. C’est un phénomène que je ne comprends pas. Pourquoi l’État a-t-il confié l’éducation aux organisations religieuses ? J’ai du mal à comprendre. Les gens devraient envisager de faire marche arrière et de revenir à la situation passée. Si vous voulez étudier la religion, vous pouvez le faire à la mosquée, à l’église ou à la maison, et vous pouvez aussi prendre un cours de religion hebdomadaire.

Journaliste : Ou vous pouvez décider d’étudier [la religion] en profondeur si vous souhaitez rejoindre Al-Azhar.

Mamdouh Shoukri : Exact. Mais lorsque vous étudiez la région toute la journée dans un institut religieux, j’ignore comment cela peut vous préparer à vivre dans une société ouverte. Le monde s’est ouvert. La technologie a connecté tout le monde. Comment pourriez-vous comprendre les autres de cette façon ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée