Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 05:52

PAYS-BAS IL VA DÉPOLLUER LES OCÉANS PLUS TÔT QUE PRÉVU

Grâce à une meilleure technologie, le Néerlandais qui veut dépolluer les océans va se lancer dans les 12 prochains mois au lieu de 2020.

Présentation du projet «The Ocean Cleanup» à Utrecht, aux Pays-Bas. (Jeudi 11 mai 2017)

Présentation du projet «The Ocean Cleanup» à Utrecht, aux Pays-Bas. (Jeudi 11 mai 2017) Image: Keystone

 

Un Néerlandais qui veut nettoyer les océans des déchets plastiques a annoncé jeudi qu'il se lancerait dans les douze prochains mois au lieu de 2020, comme prévu à l'origine, grâce à une amélioration technologique de son projet.

 

Read a summary of The NeXt Phase announcement here:http://bit.ly/2pDoaSE 

 

Demonstration of our drifting concept.

 

Mais des ingénieurs avec lesquels il travaille comptent désormais remplacer cette unique barrière par «une flotte de plusieurs petits systèmes», plus rentable et plus efficace, comme il l'a expliqué lors d'une présentation à Utrecht, aux Pays-Bas. Une trentaine de barrières mesurant d'un à deux kilomètres de long seront mises à l'eau. Elles ne seront pas attachées au fond marin mais à une ancre flottante de 12 mètres de long qui évoluera dans l'eau avec les déchets en plastique, au gré des courants.

 

Boyan unveils the anchors of the pilot!

 

«Pour attraper le plastique, il faut agir comme le plastique», a lancé Boyan Slat lors de sa présentation. Grâce à ces innovations il espère nettoyer 50% de la grande plaque de déchets du Pacifique d'ici cinq ans, contre 42% en dix ans comme prévu à l'origine. Plusieurs tests ont été réalisés en mer du Nord, près des côtes néerlandaises, sur un petit prototype de 100 mètres de long installé en juin dernier. D'après «Ocean Cleanup», 8 millions de tonnes de plastique viennent polluer les océans chaque année. La majorité s'accumule dans des «soupes plastiques», un mélange de déchets de tailles diverses.

 

This is the stomach content of a single sea turtle found last year. Microplastics will increase dozens of times unless we clean it up.

 

Entraînés dans les cinq principales gyres, des courants marins circulaires, les déchets s'agglutinent et forment d'énormes plaques avec le temps. Ces «continents» de plastique sont un fléau pour les espèces marines et, à terme, pour l'Homme. Dauphins et phoques s'y empêtrent, s'étranglent et se noient tandis que les tortues ingèrent les sacs car elles les prennent pour des méduses. Décomposées en petites particules néfastes pour la santé, ces matières entrent ensuite dans la chaîne alimentaire. (afp/nxp)

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Le Matin
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée