Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 16:35

Un journaliste koweïtien : Aucune « essence de liberté » en islam ; les peuples islamiques endoctrinés sont des bombes à retardement

Lors de l’émission télévisée « Direction opposée » sur Al-Jazeera, le 25 avril 2017, le journaliste koweïtien Abd Al-Aziz Alqenaei a déclaré que si la démocratie, les droits de l’homme et la laïcité étaient bien des principes universels, il n’y avait pas « d’essence de liberté » en islam. L’absence de démocratie est préférable à une « démocratie démagogue », qui finirait par se transformer en corruption, a-t-il soutenu, précisant qu’il faisait allusion à l’ensemble du monde arabe et islamique. Selon lui, les pays occidentaux ont peur des peuples islamiques « à juste titre » : « Ces peuples sont en train de subir un lavage de cerveau islamique. Ce sont des bombes à retardement », a-t-il affirmé, montant le ton face à l’autre invité de l’émission, le professeur tunisien à la Sorbonne Mohammed Hneid, qui soutenait pour sa part que les agences de renseignements étaient responsables des attentats en Europe et que l’islam était une religion de tolérance qui n’encourageait aucunement la mort. Extraits :

Abd Al-Aziz Alqenaei : L’Occident nous enseigne la démocratie et la diffuse, et nous nous instruisons à son sujet dans nos programmes scolaires et sur les réseaux sociaux, ainsi que dans nos livres de philosophie et autres. [L’Occident] nous enseigne les droits de l’homme, la démocratie et la laïcité, mais force-t-il chacun de nous à nous instruire sur ces notions et valeurs ? Non. Il laisse chacun décider. Les principes et les valeurs de émocratie, de droits de l’homme et de laïcité sont des principes universels…

Mohammed Hneid : Et pas seulement occidentaux.

Abd Al-Aziz Alqenaei : C’est exact. Le monde a connu la mondialisation, et [les idées] ne se limitent pas à un groupe donné… Je ne dis pas que la démocratie et la laïcité sont des notions strictement américaines, alors que les Arabes – ou d’autres – ne seraient pas autorisés à en profiter. Non, ces idées sont ouvertes à tous. Saisissez-les, et utilisez-les à bon escient. Vous me dites que les peuples [arabes] demandent la liberté. Mon frère, les Arabes ne sont même pas capables de faire la queue. Ils ne savent pas comment prendre le bus ou faire la queue pour du pain. De quelle liberté parlez-vous ? Ils demandent la « liberté » de la charia islamique, qui promeut des « droits » criminels et répugnants, comme la lapidation des criminels et l’amputation des mains. Sont-ce là les droits de l’homme ? Quelle « essence de liberté » y a-t-il dans l’islam ? Je n’en vois aucune. […]

Journaliste : 98 ou 99 % de la population de la région arabe et islamique sont des musulmans. Sommes-nous censés les rassembler et les chasser de la région, pour les remplacer par des laïcs comme vous les aimez ? Mon frère, la culture de ces gens est islamique et arabe. La Turquie est un pays musulman. 99 % de sa population est musulmane. Reprochez-vous à Erdogan et aux Turcs de prier et de pratiquer l’islam ? Quand ces attaques cesseront-elles ? Ces attaques occidentales sont anti-islam, non pro-démocratie. Vous dites qu’en Turquie, ils veulent changer [la constitution], mais qui est derrière cela ? Cela a été voté par la société turque.

Abd Al-Aziz Alqenaei : Ceux qui ont voté pour cela n’ont pas la culture démocratique. S’il existait une culture démocratique établie… Exact, le vote était authentique, mais quand c’est une démocratie démagogue qui apporte le changement…

Animateur : Parlez-vous de l’ensemble du monde arabe et islamique ?

Abd Al-Aziz Alqenaei : Oui. Il y a des milliers d’années, Platon et Aristote nous ont prévenus qu’une culture démocratique démagogue évoluerait en démocratie corrompue. Dans un tel cas, il serait préférable de ne pas avoir de démocratie du tout. […]

Animateur : L’Occident ne veut pas que nous ayons de démocratie. Regardez comment l’Occident a soutenu les nouvelles démocraties d’Europe de l’Est lorsqu’elles se sont révoltées contre le système communiste. Ils les ont embrassées, leur ont donné de l’argent et les ont soutenues. Mais qu’a fait l’Occident dans nos propres pays ? Ce sont des peuples qui ont laissé le terroorisme se développer.

Abd Al-Aziz Alqenaei : De quel terrorisme parlez-vous ? Les pays occidentaux ont peur des peuples islamiques, et à juste titre. La plupart de ces nations [musulmanes] sont criminelles. Ces gens subissent un lavage de cerveau islamique. Ce sont des bombes à retardement.

Mohammed Hneid : Le mufti [de Syrie] Hassoun et Bachar n’ont-ils pas dit qu’ils enverraient des gens perpétrer des attaques en Europe ? Qui commet ces attentats terroristes en Europe ? Qui mène des attentats en Europe ? Les agences [de renseignements].

Abd Al-Aziz Alqenaei : Aucun n’est commis par des agences, mon frère. C’est l’œuvre des musulmans.

Mohammed Hneid : L’islam ne préconise pas la mort. « Celui qui tue une personne – à moins que ce ne soit pour homicide ou corruption sur terre – c’est comme s’il avait tué toute l’humanité. » « Celui qui ne gouverne pas selon ce qu’Allah a révélé est un infidèle. »

Abd Al-Aziz Alqenaei : De même qu’il y a des versets dans le Coran qui appellent à la tolérance.

Partager cet article

Repost 1
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée