Les musulmans n’ont que faire de leurs devoirs terrestres tout en profitant des bienfaits des « mécréants »

Les musulmans de tous bords et de toutes les tendances n’ont jamais d’argent pour l’éducation, la santé, le transport, la recherche, la culture, le logement, l’environnement, rien pas à sou car pour eux c’est de l’éphémère mais en revanche ils dépensent sans compter pour les mosquées et le pèlerinage à la Mecque. Passage obligé pour gagner la vie éternelle.

Ils ne se posent jamais la question, un musulman qui doute n’est plus musulman,  et si cette vie était illusoire, une tromperie,  une duperie, une supercherie, une manœuvre  inventée en toutes pièces par un manipulateur de génie qui leur  a fait miroiter en réalité tout ce qui pourrait flatter leurs bas instincts et aiguiser leur appétit gargantuesque, l’érection éternelle pour jouir ad vitam aeternam de ses 72 houris, une saoulerie jusqu’à plus soif, des beaux éphèbes à leur service dont ils pourraient admirer la belle plastique, des demeures en briques en or et en argent, cimentées avec du musc ?

« … et il y aura [pour eux] tout ce que les âmes désirent et tout ce qui réjouit les yeux. » (Coran 43:71)
« (Et on dira à ses habitants) : « Mangez et buvez comme vous voulez, en récompense des bonnes actions que vous avez faites dans le passé. » (Coran 69:24)
« Ils y seront parés de bracelets d’or et vêtus d’habits verts de soie fine et de brocart, et ils seront étendus sur des trônes.  Quelle belle récompense et quelle belle retraite! » (Coran 18:31

)« En vérité, vous serez indéfiniment en bonne santé sans jamais être malades.  Vous vivrez éternellement sans plus jamais connaître la mort, vous resterez perpétuellement jeunes sans jamais vieillir, et vous serez comblés de faveurs sans jamais plus connaître de peine ni de regrets. »  (sahih mouslim)

Le rêve absolu pour des branquignols pour lequel ils sont prêts à anéantir l’humanité tout entière.

La vie sur terre est un calvaire pour eux, un fardeau insupportable, un chemin de croix,  plutôt ils en finissent avec elle plutôt ils sont convaincus qu’ils ils vont pouvoir jouir pour l’éternité des plaisirs du grand bordel d’Allah.

La vie éternelle n’est-elle pas celle qui se construit ici-bas en protégeant ses ressources naturelles et l’écosystème  afin que les générations futures n’aient pas un lourd tribut pour des gaspillages destructeurs dont ils ne sont pas responsables et qui seront nos seuls et vrais juges-témoins pour ce qu’on leur avait légué en héritage ? Alors que de ce que sera leur vie après la mort nul témoin pour en parler sauf Mahomet qui aurait eu l’honneur d’y être convié par Allah alors que tout laisse supposer qu’il s’agit de délires hallucinatoires.

Ils ne vivent que par et pour leur leurs fantasmes lubriques et luxurieux, ils n’ont que faire des dégâts incommensurables et des souffrances indicibles occasionnés à l’humanité qui n’est pas la leur et que sans elle ils seraient encore en train de végéter dans la protohistoire.

Quand on aspire à une vie sans douleur et paisible pour l’éternité on doit commencer à respecter celle de ses semblables humains qui aspirent à une vie non-perturbée au quotidien par leurs agissements terroristes. Les vrais gages qu’ils doivent apporter est le respect absolu de la vie dans toutes ses formes.

Si leur Allah avait ce pouvoir de faire d’un âne un cheval ils seraient pas en situation de dépendance vis-à-vis de ces « mécréants » tant honnis par eux.

La vraie religion consisterait à témoigner de sa gratitude à l’égard de ses bienfaiteurs et non pas de passer ses nuits et jours à ruminer sa rancœur contre eux et les maudire dans ses prières.