Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 10:04
 

 

Albert Speer, l’ex-nazi préféré des Allemands

 

Il fut l’architecte attitré du parti nazi, puis le ministre de l’Armement du IIIe Reich. Hitler en avait fait son dauphin. Au procès de Nuremberg, il fut reconnu coupable de crimes contre l’humanité et condamné à vingt ans de prison. Et pourtant Albert Speer a toujours été considéré par les Allemands comme une personne parfaitement respectable. Lors de sa sortie de prison, en 1966, le chancelier social-démocrate Willy Brandt lui envoya un bouquet de fleurs. Pour ses 70 ans, il reçut les félicitations d’Helmut Kohl. Ses souvenirs se sont écoulés en millions d’exemplaires. « C’était l’ex-nazi préféré des Allemands », résume Klaus Wiegrefe dans Der Spiegel.

Une nouvelle biographie montre comment une telle complaisance a été rendue possible. Elle est signée de l’historien Magnus Brechtken qui règle notamment ses comptes avec ses propres collègues et prédécesseurs. Pour lui, les historiens allemands de l’après-guerre – et Joachim Fest, célèbre biographe d’Hitler mais aussi de Speer, en tout premier lieu – ont pris pour argent comptant « les légendes, les mensonges, les contes » que Speer propageait à propos du nazisme et de sa propre responsabilité. Ils l’ont fait par « confort, ignorance, inconscience, indifférence, réticence devant la complexité et la masse des sources ». Il faut dire que Speer constituait un témoin de premier ordre, le seul dignitaire de premier plan à pouvoir les régaler en anecdotes sur les rouages du IIIe Reich. Il faut dire aussi que Speer, en prenant ses distances avec les crimes nazis, permettait aux Allemands de s’identifier à lui. « Si le numéro 2 du régime n’était pas nazi, mais un simple expert apolitique qui n’avait soi-disant rien su des crimes commis, alors tous les autres Allemands pouvaient revendiquer pour eux-mêmes cette même mise à distance », explique Wiegrefe.  

 

 

 

Albert Speer: Eine deutsche Karriere par Magnus Brechtken 

Éditeur: Siedler Verlag

Date de parution: 2017



 

 


Pour d’autres raisons, Anna Harendt est largement tombée dans le même panneau.

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans divers
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée