Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 09:55

Festival d’Avignon sous la charia : non à Charb, oui à Merah !

Publié le 11 juillet 2017 - par 

 

http://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/07/Pont-dAvignon-300x134.jpeg

A Avignon, dans la cité des papes, le plus célèbre festival international fait son théâtre en juillet.

Cette année, en ouverture, le japonais Satoshi Miyagi a mis en scène son « Antigone ». Un monde où la loi des dieux et la loi des hommes est à jamais divisée.
Où les individus sont incapables d’en prendre la mesure et s’y disputent mortellement.

Et chaque jour, des voix dirigées par Anne-Laure Liégeois, metteur en scène, déclament de grands textes, ceux qui ont marqué l’Histoire. Dimanche dernier, les textes choisis par l’invitée Taubira étaient tous consacrés à la femme, ses droits, sa parole. Des textes de Simone Veil, d’Asti Erdogan, de Benoîte Groult ou d’Élisabeth Badinter ont ému les spectateurs.
http://www.lepoint.fr/culture/des-nouvelles-d-avignon-christiane-and-the-queens-09-07-2017-2141841_3.php

Mais pour sécuriser ce festival dans le cadre de l’état d’urgence, des mesures ont été prises : chicanes pour interdire les rues piétonnes aux véhicules, inspection des sacs, interdiction des objets encombrants. Car Avignon est une ville qui abriterait un tiers de musulmans et le département du Vaucluse compterait 230 fichés S pour radicalisation. Plus les dormants qui attendent leur heure.

On se souvient que Paris Match avait publié une enquête sur la Reine-Jeanne, la « cité des salafistes » à Avignon où la charia prend ses aises.

Comme l’expliquait son envoyé spécial, le journaliste Djaffer Aït Aoudia, « j’ai eu droit à toutes les insultes  : Impie… Traître… Mécréant… et j’ai fait l’objet d’un prêche qui a appelé les musulmans à me maudire et ma photo galope d’un site Internet islamiste à l’autre. C’est l’ensemble des imams d’Avignon qui me voue à l’enfer. »
http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Avignon-Reine-Jeanne-la-cite-des-salafistes-903833

Ce journaliste avait eu un rendez-vous dans l’Avignon du Festival, celui de la place de l’Horloge et du palais des Papes, avec une personne qui pouvait l’informer sur le rôle de ces imams face au radicalisme :
« Ici, dans un rayon de 3 kilomètres, il y a dix mosquées. Deux turques, une algérienne, plutôt “light”, et sept salafistes où exercent des imams formés pour la plupart au Maroc, là où la pensée wahhabite fait des ravages. »

Puis il avait rencontré un disciple de ce wahhabisme marocain. « La cinquantaine, djellaba, chéchia et longue barbe noire sans moustache,
Mohammed El-Bouami Alaoui, président de l’association La Sagesse à l’origine de la mosquée du quartier, semblant arriver ­directement du VIIe siècle. »

Avec la marque de fabrique au milieu du front :

« Un compagnon du Prophète… mais avec sa page Facebook, véritable placard publicitaire pour les radicaux du royaume alaouite. »

Vous comprendrez alors pourquoi dans cet environnement où la maire socialiste d’Avignon travaille en collaboration avec cette mouvance qui, selon elle, « respecte nos valeurs et les lois de la République  », le festival a refusé l’adaptation théâtrale de la « Lettre ouverte aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes », le livre posthume de Charb, directeur de Charlie Hebdo assassiné par les soldats islamiques le 7 janvier 2015.
https://francais.rt.com/france/35888-texte-posthume-charb-sur-islamophobie-censure-lille-avignon

Et vous ne serez donc pas étonnés d’apprendre que cette année le festival a autorisé le spectacle d’un jeune metteur en scène intitulé « Moi, la mort je l’aime comme vous aimez la vie » qui raconte les dernières heures du terroriste islamique Mohamed Merah.

http://www.fdesouche.com/870079-au-festival-davignon-une-piece-de-theatre-sur-le-terroriste-mohamed-merah-choquant-pour-les-familles-des-victimes

SI, si.  l’islamophobie, non. Mais la terreur islamique, oui !

Vous comprendrez aussi pourquoi, vous n’aviez pas entendu parler, dans les médias nationaux ni par le ministre de l’Intérieur et des Cultes, de l’agression d’un prêtre par quatre voyous d’origine nord-africaine.
Tabassage avec fracture et perte de connaissance qui avait fait réagir à l’époque l’archevêque d’Avignon dénonçant dans sa conférence de presse l’insécurité et la multiplication des vols et menaces envers les membres de la communauté chrétienne.
http://www.rtl.fr/actu/avignon-un-religieux-agresse-apres-s-etre-fait-voler-son-telephone-portable-7761416804

Alors à Avignon, ça commence à craindre sérieusement pour les mécréants, comme dans de nombreuses villes de France, où la belle idéologie totalitaire, d’amour, de paix et de tolérance trace le chemin d’Allah.

Comme au temps de Sophocle, les « antigones » de la loi coranique s’opposent radicalement à nos lois républicaines.
Mais la bienpensance qui nous gouverne est incapable d’en comprendre la portée et d’en prendre la mesure.

Malgré l’état d’urgence de la France en guerre contre ce djihadisme islamique.
Alors même que l’idée du djihad de conquête est aussi vieille que l’islam lui-même et s’impose à tout croyant dans le chemin d’Allah.
« Car Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur donnant une rétribution immense », selon la sourate 4 verset 95 de l’époque médinoise.

Ce qui nous mène tout droit à la soumission ou au chaos, à cause des traîtres qui nous  gouvernent.

Alain Lussay

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée