Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 19:14

Hamed Abdel-Samad : Imagineriez-vous les coptes se faire exploser parce qu’ils sont opprimés ? Le terrorisme est le résultat d’une idéologie qui a jailli des racines textuelles de votre religion

L’intellectuel égypto-allemand Dr Hamed Abdel-Samed a abordé, dans sa série de conférences en ligne « Box of Islam », le sujet de la persécution des chrétiens en Egypte par les islamistes et les autorités. Rejetant l’idée qui veut que le terrorisme découle de l’oppression et de l’injustice, Abdel-Samed a relevé que les coptes et les Yézidis ne sont pas devenus terroristes, malgré les souffrances endurées. « Le terrorisme résulte d’une idéologie qui découle des racines textuelles de votre religion – pas de l’interprétation de ces textes, mais des textes eux-mêmes », a-t-il précisé. La conférence a été mise en ligne sur la page YouTube de Dr Abdel-Samed le 27 février 2017. Extraits :

Dr Abdel-Samed : La minorité [copte] est humiliée pace qu’il n’y a pas d’égalité. C’est toujours la même chose. Ce n’est pas la première fois. En 2013, j’ai écrit un article dans Al-Shorouk, sur un enseignant chrétien appelé Bishoy Kamil Kamel. Son histoire est tragique. Quelqu’un a ouvert une page Facebook sous son nom et a maudit l’islam. Bien que sa famille ait prouvé que cette page ne lui appartenait pas, l’homme a fait six ans de prison. Pourquoi ? En raison de ce qui se passe aujourd’hui à El-Arish et de ce qui s’est passé à Minya.

Des fanatiques musulmans se sont rassemblés devant chez lui, ont brûlé sa maison et ont voulu tuer ses voisins chrétiens. Puis les forces armées sont arrivées, ont bouclé le quartier, et ont dit aux chrétiens : « Pour être épargnés du courroux [des musulmans], quittez ce lieu, fuyez. » C’est ce qui s’est passé. Ils lui ont fait un procès sommaire – il a reçu une peine de six années de prison – et c’est tout.

Après la parution de mon article dans Al-Shorouk, ils sont allés chercher de nouvelles preuves, et après trois ans en prison, il a été déclaré innocent et libéré. Il s’est passé exactement la même chose avec un autre jeune chrétien, Gamal Massoud, qui n’avait rien fait. L’un de ses amis l’a tagué, dans une photo où le Prophète ou l’islam était dénigré. Un tag ! Cela apparaît automatiquement sur les pages Facebook. Il a été attrapé et emprisonné pour trois ans. C’était en 2012.

Ces choses… Cinq enfants chrétiens ont mis en scène une pièce comique sur l’Etat islamique et leur manière de prier… Ils ont été attrapés et emprisonnés pour j’ignore combien d’années. Quand ces enfants sont arrivés en Suisse, où il ont fui cette inculpation cruelle et injuste, et ont raconté ce qui leur était arrivé, on a dit : « Ils ternissent la réputation de l’Egypte. » Magnifique. On tue, on réduit en esclavage, on massacre, on brûle, on dévêtit [des femmes], et cela ne ternit pas l’image de l’Egypte, mais des enfants qui vont en Suisse et disent « on nous a intenté un procès injuste » ternissent sa réputation. […]

Il faut dire qu’en 2004, le cheikh d’Al-Azhar a émis une fatwa – ou plutôt, une demi-fatwa – statuant qu’il est permis, selon l’islam, de construire des églises, tant qu’elles ne nuisent pas à la sécurité nationale. Je ne comprends pas comment une église peut porter atteinte à la sécurité nationale. Quoi, le cheikh d’al-Azhar n’est-il pas conscient du fait que ce sont les mosquées qui nuisent à la sécurité nationale ? Que ce sont les mosquées qui prêchent la haine ?

Est-ce que les chrétiens disent dans leurs prières : « Dieu, transforme les enfants musulmans en orphelins » ? Est-ce que les chrétiens, dans leurs églises, disent : « Ne faites pas des musulmans vos alliés » ? Est-ce que ce sont eux qui disent : « Et tuez-les partout où vous les rencontrerez » ? Disent-ils : « Combattez ces Gens du Livre qui ne croient pas en Allah… jusqu’à ce qu’ils se soumettent et acceptent de payer [l’impôt de] la jizya » ? Est-ce que ce sont eux qui disent ces choses-là ? Non ! Ces choses sont dites dans les mosquées. Ce sont les mosquées qui posent un danger à la sécurité nationale. C’est pourquoi le ministère du Waqf est en train de rédiger une khutbah unifiée : ils redoutent que si l’on se met à parler sérieusement de l’islam, cela ne conduise au terrorisme. C’est logique. Donc qu’est-ce qui nuit à la sécurité nationale ? […]

Ne me racontez pas que le terrorisme résulte de l’injustice, de l’oppression et de circonstances sociales, car personne n’est plus opprimé aujourd’hui que les Coptes d’El-Arish. Imagineriez-vous les Coptes d’El-Arish devenir des terroristes, se ceindre de ceintures d’explosifs et faire sauter des gens, parce qu’ils sont opprimés ? Les Yézidis ont-ils agi de la sorte après avoir été brûlés et violés ? Non ! Le terrorisme est le résultat d’une idéologie qui a jailli des racines textuelles de votre religion – non de l’interprétation de ces textes, mais des textes eux-mêmes. Tout ce que nous faisons, c’est tourner en rond. Si nous ne sommes pas prêts à reconnaître la source [du problème], nous ne le résoudrons jamais. Les problèmes prennent de l’ampleur, la violence s’accentue et les terroristes gagnent du terrain jour après jour.

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée