Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 19:18

L’Autorité palestinienne organise les funérailles militaires d’un terroriste

Mohammed Jibrin, [1] du village de Taqua, a été abattu le 10 juillet 2017, après avoir blessé un soldat dans une attaque à la voiture-bélier puis avoir tenté de poignarder des soldats situés près de la localité juive de Teqoa. Le quotidien de l’Autorité palestinienne (AP) Al-Hayat Al-Jadida et le quotidien palestinien Al-Ayyam ont rapporté qu’il avait été tué par les forces israéliennes, « au prétexte » qu’il aurait tenté de perpétrer une attaque, [2] tandis que des sites d’information palestiniens, comme le site du Hamas palinfo.com, ont statué explicitement qu’il avait « perpétré une attaque à la voiture-bélier ».[3]

Jibrin a bénéficié de funérailles militaires officielles, des soldats de l’AP en uniforme portant son cercueil. La cérémonie s’est tenue en présence de Kamel Hmeid, gouverneur de Hébron et ancien dirigeant de la branche de Bethléem du Fatah, ainsi que d’autres représentants du Fatah. En outre, des hauts-représentants de l’AP et du Fatah sont venus présenter leurs condoléances à la famille dans la tente de deuil, parmi lesquels le dirigeant des Renseignements généraux Majed Faraj, proche du président palestinien Mahmoud Abbas ; le membre du Comité central du Fatah Jamal Muhaisen, qui a prononcé un discours au nom d’Abbas et du Fatah ; et Abbas Zaki, lui aussi membre du Comité central, qui s’est exprimé au nom du Fatah. Extraits des déclarations des officiels de l’AP et du Fatah en hommage à Jibrin.

Les orateurs lors des funérailles de Jibrin ont condamné « les crimes de l’occupation », et le gouverneur de Hébron Kamel Hmeid a déclaré : « Le terrorisme d’Etat d’Israël ne dissuadera pas notre peuple palestinien et ne l’incitera pas à abandonner ses revendications justes, en tête desquelles le droit au retour… »

Le dirigeant du comité du Fatah à Taqua a déclaré : « Le Fatah enterre l’un de ses chevaliers, un jeune homme courageux qui croyait en la justesse de la cause palestinienne et au combat de son peuple pour la liberté… Le Fatah promet au martyr Mohammed [Jibrin] et à tous les autres martyrs de poursuivre sur la voie [de la réalisation] des objectifs pour lesquels ils ont été tués. Le Fatah n’hésitera pas et ne restera pas silencieux face aux crimes de l’occupation. » [4]

Des officiels de l’AP et du Fatah présentent leurs condoléances à la famille de Jibrin.

Comme indiqué, de nombreux officiels de l’AP et du Fatah se sont rendus dans la tente de deuil pour réconforter la famille de Jibrin, et y ont prononcé des discours. Le Fatah de Bethléem a rapporté sur sa page Facebook qu’une délégation importante avait visité la famille au nom du mouvement, dont « le frère combattant Jamal Muhaisen, le membre du Comité central du Fatah en charge du recrutement et des opérations, et [notre] frère le général Majed Faraj, dirigeant des Renseignements généraux ».[5]

Le membre du Comité central du Fatah, Jamal Muhaisen, a déclaré dans la tente de deuil : « Au nom du président Abou Mazen et des membres du Comité central du Fatah et du Conseil révolutionnaire, nous présentons nos sincères condoléances pour la mort du combattant Mohammed Jibrin, délibérément tué par les forces de l’occupation sans la moindre raison. » [6]Le membre du Comité central du Fatah Abbas Zaki s’est également exprimé au nom du Fatah.[7]

Jamal Muhaisen s’exprime dans la tente de deuil (Facebook.com/iqlimfateh, 12 juillet 2017)
Abbas Zaki s’exprime dans la tente de deuil (Facebook.com/iqlimfateh, 11 juillet 2017)

Un autre orateur a fait l’éloge de Jibrin, affirmant : « Nous sommes fiers de l’acte de sacrifice qu’il a commis sur la ligne de confrontation, à l’instar du mouvement du Fatah depuis sa création et jusqu’à ce jour. » Une réception a également été organisée en l’honneur d’un groupe de combattants masqués venus consoler la famille. [8]

Le Fatah fait l’éloge de Jibrin

Le mouvement du Fatah a fait l’éloge funèbre de Jibrin sur une affiche qu’il a imprimée et dans des posts sur ses pages Facebook. L’affiche, imprimée par le Fatah de Bethléem et accrochée sur la tente de deuil, comportait des photos du défunt et du président Abbas, accompagnées du texte : « Le mouvement du Fatah pleure son fils devenu martyr, le héros Mohammed Ibrahim Jibrin, qui a abreuvé de son sang pur le sol de la ville de Taqua. » [9]

Selon un post sur la page Facebook officielle du Fatah : « Le Fatah dans le district de Bethléem, dans le secteur de Taqua, [pleure] le héros et martyr Mohammed Ibrahim Jibrin. Gloire et vie éternelle à nos martyrs héroïques. » [10]

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée