Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 09:08

Coucher avec un muzz : la même trahison que coucher avec un boche en 1945 ?

Publié le 10 août 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/08/tondues-2.png

Message à l’attention de toutes les prétendues « belles âmes » nous gonflant avec leur  générosité revendiquée, envers l’étranger, pendant qu’elles zappent totalement la misère galopante qui s’installe en France… précisément parce que les contribuables y sont asphyxiés d’incessants nouveaux impôts et taxes (dont beaucoup déguisés)afin d’accueillir sans fin des hordes d’envahisseurs présumés miséreux… malgré leurs tenues et smartphones dernier cri pour beaucoup d’entre eux !!!

Seriez-vous assez culottées (quoique justement ce ne soit pas nécessaire) pour prétendre que coucher avec un (voire plusieurs) de ces envahisseurs serait totalement innocent, et sans aucun rapport avec des coucheries avec l’occupant, dont ont sévèrement été punies à la libération, de nombreuses femmes accusées d’avoir « fricoté » avec l’ennemi ?

Oui je sais, poser la question peut s’avérer de nos jours extrêmement dangereux… surtout si cela arrivait aux oreilles ou aux yeux de la délatrice « Joëlle, du Périgord »,sévissant sur Face de Bouc (qui m’a éjectée comme une malpropre, probablement pour islamophobie notoire), incitant ni plus ni moins ses con-citoyens (ceux qui obéiront s’écrivent forcément en deux mots !) à dénoncer tous ceux qui refusent farouchement d’adhérer à la pensée dominante du clan des pseudo humanistes d’opérette, où, parmi tant d’hypocrisie, figure en bonne place l’accueil des migrants !

http://ripostelaique.com/collabo-delatrice-du-perigord-joelle-on-va-bientot-connaitre-ton-nom.html

Certaines, dont on peut se demander si elles étaient absentes le jour de la distribution de neurones et de l’indispensable jugeote… n’hésitant pas à « payer de leur personne », c’est-à-dire qu’en plus de fournir le gîte et le couvert… elles offrent également, le dessert aux pauvres prétendus réfugiés, venus paraît-il nous enrichir… on ne sait toujours pas de quoi… la seule chose certaine étant qu’il ne s’agit nullement de « bonnes manières », pas plus que de gratitude !

Toujours est-il que malgré un âge avancé (pour Attila je serais bonne à euthanasier fissa) ma mémoire parfois défaillante, n’a pourtant pas oublié le sort (parfois injuste)qui a été réservé aux Françaises accusées de collaboration avec l’ennemi, sous prétexte qu’elles avaient eu le tort de coucher avec un soldat allemand !

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/08/tondues-1.png

« On estime que 20 000 à 40 000 femmes accusées à tort ou à raison de collaboration avec l’occupant allemand auraient été tondues en France entre le milieu de l’année 1944 et la fin de 1945. Qu’il s’agisse comme le plus souvent de collaboration « horizontale » (de celles qui, par amour, pour chercher à survivre ou du fait de leur métier, ont couché plus ou moins régulièrement avec les nazis) ou de collaboration plus classique (délation, espionnage, participation à diverses opérations), les coupables subissent le même châtiment infamant. »

https://www.histoire-image.org/etudes/tondues-liberation

Et si je n’étais pas encore née à cette époque, mes proches qui ont été témoins de ces scènes humiliantes, m’ont rapporté combien parfois certains et certaines, « résistants de la dernière heure » se précipitaient pour désigner à la vindicte populaire celles qui leur déplaisaient… pressé(e)s de détourner l’attention de leur personne, en faisant montre d’une vélocité écœurante à dénoncer leurs prochains !  (Joëlle, si tu me lis !)

Comme toujours en temps de crise, le comportement de certains individus lâches et corrompus peut être sujet à caution lorsqu’ils dénoncent servilement, et il faut parfois y regarder à deux fois avant de procéder à des jugements définitifs, mais il n’en reste pas moins vrai que l’immense majorité des collabos, traîtres à la Patrie (par coucherie ou autres) doit être sévèrement punie, sans état d’âme !

Aussi je me pose la question :

Serait-il plus décent aujourd’hui de coucher avec un ou plusieurs immigrés illégaux, parmi lesquels il est quotidiennement prouvé que pullulent des terroristes, sous prétexte qu’ils viendraient de pays sous-développés et pratiquent une religion devenue intouchable en Frankistan, qu’avec un envahisseur allemand pendant la dernière guerre ?

Personnellement je ne fais aucune différence !

Car même si les traîtres islamo-collabos qui nous gouvernent, assistés de la cohorte des bisounours et autres demeurés, font semblant de l’ignorer, l’islam et ses ressortissants nous ont déclaré la guerre sur notre propre sol … alors si nous sommes en guerre, pourquoi coucher avec un envahisseur actuel serait moins répréhensible que coucher avec un Allemand pendant la dernière guerre ?

Probablement vais-je me faire de nouveaux ennemis en prétendant que pour moi, il n’y a aucune raison pour que les actuelles prétendues bonnes âmes (souvent des frustrées en mal d’exotisme), grandes donneuses de leçons aux patriotes préférant défendre leur pays et surtout protéger leur famille en refusant d’héberger à grands frais toute la lie de la Terre (quand tant des nôtres sont à la rue ou dans le besoin…), il n’y a aucune raison, disais-je, pour que ces énergumènes soient traitées différemment que les tondues d’il y a sept décennies !

Exception faite peut-être de celles (mais ce ne sont pas, de loin, les plus nombreuses), qui se seraient sincèrement « amourachées » d’un immigré ayant réellement l’intention de rester en France, d’apprendre notre langue afin de réellement s’intégrer, en respectant nos usages et en pratiquant sa religion dans la discrétion…ceux-là, si j’en crois les sanglantes infos journalières, ne sont hélas pas légion !

Quant aux « gaulois » qui se lancent dans « l’étude comparative des tenues vestimentaires » des provocatrices affichant leur uniforme islamique… ils sont à mettre dans le même panier !

Tout Français pactisant d’une manière ou d’une autre avec l’ennemi mérite le peloton d’exécution, et ce n’est pas l’armée des bien-pensants qui y changera quoi que ce soit… le jour où la goutte d’eau qui fera déborder le vase, déferlera enfin violemment sur eux !

Et je dis que si le coiffeur de Hollande, au chômage depuis que Pépère a rendu sa panoplie de « Moi je, Président », sait revoir ses prix à la baisse, il pourrait très bien remettre le pied à l’étrier, en offrant ses services pour les futur(e)s tondu(e)s… si finalement le sursaut patriotique tant attendu de nos concitoyens survenait brutalement.

On pourrait d’ailleurs commencer par tous les salauds et salopes qui tout en n’ayant que mépris pour les affichées « collabos » en 1944/45, se conduisent souvent bien pire de nos jours !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression !

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

perez andre 11/08/2017 12:19

Tout ça est admirablement bien dit et bien défini.
Quant aux poltiques partie prenante ,il faura reflechir a un nouveau proces de nuremberg,pour ces chiens galeux,qui nous pourissent la vie

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée