Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

12 août 2017 6 12 /08 /août /2017 17:42

Dans l’oeil du cyclone ou la symbolique Jérusalem

Publié le 11 août 2017 - par 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/01/TrumpNetanyahou.jpg

« Jérusalem demeure la prunelle des yeux de l’Eternel » déclare la Bible. Autrement dit, qui que ce soit ose s’en prendre à elle sera foudroyé par la colère du Créateur des cieux et de la terre.

Afin d’éveiller l’attention du plus grand nombre d’hommes libres et guérir les pays intoxiqués par la propagande collaborationniste arabo onusienne, ses votes anti-israéliens automatiques associés au matraquage de médias dévoyés, un fort pourcentage d’entre-eux plient et se soumettent aux pressions islamiques haineuses à l’encontre de la Jérusalem juive unifiée.

L’hostilité atavique et le regain contemporain qui meut l’islamisme mahométan et les nations qui s’y sont soumises, pourraient être  neutralisés. Il suffirait que leurs autorités idéologiques fassent une annoncent audacieuse : celle de s’engager dans le sillage du « naïf » (sic) Président Trump qui proposa le déplacement de l’Ambassade des USA à Jérusalem.

Bien qu’apparemment tactique et aléatoire, cette déflagration de bon sens se répandrait dans le monde infra diplomatique telle une sidération des esprits contaminés ! Les pays moyen-orientaux et ceux qui leur sont inféodés créeraient, sans en appréhender les conséquences, le plus grand scoop arabo-religieux de tous les temps, au point de modifier la géopolitique mondiale actuelle.

Dans l’Histoire des hommes de notre temps convulsif et périlleux, la majorité des citoyens des nations laïques, pseudo-chrétiennes et autres systèmes religieux, ignore la portée métaphysique de la Cité de David.

Or, face à la gravité des événements – en fait incontrôlables -, ce serait le moment idoine d’initier une ré-analyse complète de l’historicité de la capitale unifiée des juifs, permettant de nos jours à quiconque de se rendre librement au Kotel et sur l’Esplanade du Temple.

Dès lors, il serait avisé que ce ne soit pas les USA seuls qui briguent le transfert de leur Ambassade en ce lieu emblématique, véritable nombril spirituel de la planète, mais toutes les nations qui y aspirent sans avoir le cran de le faire (bien que plusieurs pays africains y seraient disposés).

Ne nous y trompons pas, cet électrochoc de bon sens permettrait d’éviter la colère du Tout Puissant avant de livrer la folie des hommes à leur aberrante volonté de puissance grâce à une troisième guerre mondiale.

Mais avant que n’advienne une telle prise de conscience de politique non-maîtrisable, les nations onusiennes en général doivent s’amender du rejet de Dieu et revoir juridiquement et ontologiquement l’origine hébraïque de la doxa Biblique et l’autorité des paroles « du Dieu de tous les hommes » qu’IL adressa aux prophètes hébreux et au monde : Jérusalem, la ville que j’ai choisie sur toutes les tribus d’Israël… 

Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : c’est là cette Jérusalem que j’avais placée au milieu des nations et des pays d’alentour.

Or, jamais l’ONU ne s’amendera de ses égarements.

En 1980, pour relever le déshonneur des Ambassades occidentales en particulier, qui s’étaient retirées toute honte bue de Jérusalem, une poignée de chrétiens dont j’étais, décidâmes de créer ex-nihilo une « Ambassade Chrétienne Internationale à Jérusalem ». Celle-ci fut agréée par l’Etat d’Israël et inaugurée avec les autorités politiques de l’époque, dont son Maire Teddy Kolek, un véritable amoureux de Sion.

A cette audace d’hier, initier un mouvement international pour le respect de la souveraineté juive intemporelle de Jérusalem serait une réponse claire aux confusions actuelles des Dirigeants des nations qui ne savent plus distinguer leur main droite de leur pied gauche.

Pour Israël, ce sera en proclamant plus fortement que jamais la possession incontestable de leur capitale, Jérusalem unie, sur l’Esplanade du Temple de Salomon, que les plus acharnés des islamistes de l’OLP, du Hamas et de tous les groupes et milices terroristes seront neutralisés et éliminés.

Politiquement et Manu militari, le peuple juif tout entier doit réaffirmer au nom de Hachem son Droit de propriété hérité de l’Eternel sur chaque pierre de Jérusalem et de l’Esplanade du Temple. C’est la seule réponse politique, diplomatique et militaire qui vaille aux yeux des dizaines de millions d’adversaires arabo-tout-venant répartis dans les nations.

A l’heure actuelle, cette évidence historique et juridique est hors de portée de la plupart des Dirigeants et Gouvernements des 191 nations de l’ONU, de même que leurs populations intoxiquées d’antisémitisme et d’antisionisme mortifères.

Par ailleurs, ces déclarations s’adressent aussi à tous les sionistes de cœur (plus nombreux qu’ils ne se comptent) et aux disciples de Jésus-le-juif en particulier, d’éclairer le véritable enjeu du combat spirituel qui  perdure depuis…  trente siècles ! C’est aux hommes justes des nations et aux judéo-chrétiens qu’il convient d’instruire et d’encourager les leaders de nombreux pays à reconnaître la souveraineté indivisible de la capitale éternelle d’Israël. Pour « l’Amour de Sion »! Il s’agit-là d’Amour, et non de Mort aux juifs, comme le vocifère l’Islam sur tous les tons.

C’est pourquoi, le Premier ministre Binyamin Netanyahu et son cabinet de sécurité n’auraient pas dû se soumettre aux pressions de l’OLP, à ses partenaires du Hamas, aux Islamistes en général, de même qu’à la Jordanie, la Turquie et affiliés. Pour avoir accepté l’expertise et les avis plus ou moins erronés du Shin Beth et ceux des généraux de l’armée d’Israël, il prit le risque de paraître « capituler » devant les terroristes.

Un luxe politique qu’Israël ne peut se permettre.

Avoir délaissé la souveraineté israélienne sur le Mont du Temple, pourrait sembler faire peu de cas des paroles de Hachem. De plus, avoir  ordonné que les bras de Tsahal fléchissent représente une faute militaire. Des experts du renseignement et des chefs militaires pouvaient-ils ne pas se tromper ? Dès lors, pour quelle raison le gouvernement les aurait-il politiquement avalisé ?

De nos jours aussi, c’est à Israël que le Tout Puissant Adonaï à confié la sécurisation du Kotel et de l’Esplanade du Temple, et non aux mourabitoune, pseudo gardiens ou aux jordaniens d’esprit incertain.

Il est temps de revoir le contrat qui leur a été accordé hâtivement après la réunification de la Ville la plus Sainte du peuple juif.

Monsieur le Premier Ministre Netanyahu, happé par le poids de vos soucis, auriez-vous oublié que Hachem est le premier des sionistes ?

De même pour les disciples de Jésus le juif, dont je suis, l’Esplanade du Temple demeure l’endroit le plus sacré du peuple hébreu. Ses racines d’olivier franc dans lesquelles nous avons été greffés, nous les goy de Jésus, circoncis de cœur et alliés de conviction, devons être ses sentinelles.
Une course de vitesse est engagée entre: A) des hommes ayant mesuré le clash mondial d’une offensive généralisée contre Israël avec Jérusalem pour détonateur, les juifs en diaspora et les sionistes de cœur, B) par les stratèges islamistes et les gauchistes internationaux.

Nous battre pour l’honneur de la vérité. Elle seule peut nous affranchir des folies conflictuelles qui ravagent déjà nombre de nations.

En ce 10 août 2017, je crois qu’une lame de fond va s’amorcer pour la liberté souveraine de l’Esplanade du troisième Temple Hébreu.

En dépit de la cupidité suicidaire d’une partie de l’Oumma et des hordes d’islamistes, ce sera une réponse forte et planétaire, apte à stopper l’égorgement hallal (!) de populations occidentales greco-judéo-chrétiennes et leur civilisation certes imparfaite mais perfectible.

L’idée est dans l’air, Monsieur le Premier ministre Netanyahu, saisissez-là, car nous aurons tous à en rendre compte devant Dieu.

François Celier, Pasteur

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée