Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 23:18

Macron veut la disparition de la France, nation chrétienne de culture gréco-latine

Publié le 28 septembre 2017 - par  

Toujours plus de migrants, toujours plus de dépenses. On emprunte !

La déferlante  venue  d’Afrique continue son inexorable poussée et met les régions dans une situation de plus en plus dramatique.

Le barrage, déjà bien lézardé, cède de tous côtés. C’est une catastrophe.

Le gouvernement est totalement désemparé, sans la moindre solution.

Structures d’accueil saturées et explosion des coûts dans des proportions démentielles, mettent les budgets des départements en grande  difficulté.

La situation est devenue incontrôlable dans les zones à forte pression migratoire.

Le président des Hautes-Alpes tire la sonnette d’alarme. Il est en première ligne face au tsunami venu d’Italie.

“Le flux de migrants explose… d’un rythme de 50 mineurs étrangers par an, nous sommes rapidement montés à une prise en charge de 50 mineurs par mois. Et le volume ne cesse d’augmenter.”

“Plus de 700 mineurs ou pseudo-mineurs sont passés  depuis janvier”.

Quand on sait que le coût d’un migrant mineur isolé est de 50000 euros par an, on comprend le désarroi du président des Hautes-Alpes.

Il faut évaluer les mineurs, réaliser des enquêtes sociales, réquisitionner des hôtels, des centres d’hébergement associatifs pour les loger, recruter des travailleurs sociaux supplémentaires, nous dit-il.

Le coût de cette vaste opération d’accueil coûte 2,5 millions, soit 25 fois plus que d’ordinaire !

Coupes dans le budget et reports de travaux importants  sont au menu !

Comme le dit le président des Hautes-Alpes, “L’aide sociale  à l’enfance n’a pas été inventée pour absorber les flux migratoires.”

Les départements français ont déjà engagé 1 milliard pour l’accueil des mineurs isolés.

Le département s’endette aussi pour payer le RSA à la charge de l’Etat. Ce sont 120 millions d’impayés que l’Etat doit pour ce seul département !

La population africaine devant passer de 1 milliard à 2,5 milliards en 2050, puis à 4 milliards en 2100, il faut s’attendre à une pression exponentielle, d’autant plus que ce continent est incapable d’assurer une croissance économique à la hauteur de sa croissance démographique.

Et face au plus grand défi de ces 50 dernières années, que fait Bruxelles ? Rien !

L’UE se dit prête à revoir la libre circulation, mais au compte-gouttes.

6 pays ont rétabli  temporairement les contrôles frontaliers pour limiter l’invasion.

Autriche, Allemagne, Danemark, France, Suède et Norvège. Cette dérogation prend fin en novembre.

Bruxelles accepte le rétablissement des frontières, mais seulement en cas de menace grave à l’ordre public et pour 6 mois, renouvelables jusqu’à 3 ans maximum !

Or, ce contrôle est impératif pour faciliter le travail des policiers.

En effet, tout migrant peut être refoulé sur le champ (non-admission), ce qui ne donne pas le temps aux associations immigrationnistes de réagir et de faire obstruction.

Les autorités italiennes reprennent  le clandestin en compte.

Mais si les contrôles sont supprimés à la frontière, le clandestin entré en France, sera difficilement expulsable,  compte tenu de la complexité des procédures et des associations qui soutiennent les migrants.

En fait Bruxelles pratique le double jeu et n’entend pas renoncer à sa politique migratoire.

L’objectif est d’accueillir “au moins 50000 migrants en deux ans dans l’UE”.

On le voit, aucune politique dissuasive n’est mise en place pour stopper le tsunami. La politique de Bruxelles est à 180° de celle de l’Australie.

Et ne comptons pas sur Emmanuel Macron pour traiter le problème.

Rappel des déclarations d’un président irresponsable et inconscient :

“Les migrants, nous sommes très loin d’en avoir accueilli beaucoup”. 20/03/2016

“Contrairement à ce que certains disent, nous ne sommes pas aujourd’hui confrontés à une vague d’immigration”.  28/02/2017

“Le sujet de l’immigration ne devrait donc pas inquiéter la population française” 28/02/2017

“Nous sommes entrés dans un monde de grandes migrations. Et on en aura de plus en plus. La France ne pourra pas l’endiguer”. 22/02/2017

“Je proposerai au gouvernement algérien la création d’un Office franco-algérien de la Jeunesse pour favoriser la mobilité entre les deux rives de la Méditerranée”. 22/02/2017

Ce que veut Macron, c’est la disparition de la France en tant que nation chrétienne de culture gréco-latine. Il y  a longtemps qu’il a capitulé.

Il ne comprend pas que son quinquennat va échouer pour avoir ignoré le choc des flux migratoires qui vont déstabiliser le pays et le ruiner totalement.

Et on le dit intelligent… !

Jacques Guillemain

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée