Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 02:43

La nécessaire interdiction de l’islam va bientôt devenir une évidence

Publié le 8 octobre 2017 - par  

 

http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/Zoulikha-Merah-ma-fille-n-est-pas-folle-pour-aller-en-Syrie.jpg 

Zoulikha Merah, mère du terroriste islamiste de Toulouse, a-t-elle sa place en France ?

Il se passe de drôles de choses en ce moment, en France. Comme si l’insupportable assassinat de deux jeunes filles françaises, Laura et Mauranne, à Marseille, avait libéré la parole de ceux qui en ont marre de l’islam, mais qui n’osaient pas le dire, de peur d’être traités de racistes, d’être qualifiés d’extrême droite et de se retrouver au tribunal.

Jeannette Bougrab a osé écrire : « Il n’y a pas d’autre choix que d’expulser l’islam de la Cité.«  On connaît quelques contributeurs de Riposte Laïque qui se sont retrouvés au tribunal pour moins que cela. Zineb El Rhazoui a embrayé sur le même thème, et même Rachida Dati s’est un peu lâchée sur les djihadistes qui reviennent de Syrie.

Bien évidemment, les soldats de l’islamosphère, comme les appellent Le Figaro, sont montés au créneau, sur le thème : « Touche pas à mon islam. » L’ineffable Danièle Obono, agent des Indigènes de la République à l’Assemblée, avec la complicité de Mélenchon, a d’abord refusé de qualifier d’islamiste radicalisé (pléonasme) le machiniste de la RATP qui ne veut pas conduire un bus après une femme. Sauf que cette fois, tout le monde lui est tombé dessus, y compris des pans entiers de la bobocratie politico-médiatique : Renaud Dely, Jean-Jacques Bourdin, Laurent Neumann, Manuel Valls… Cela a été une boucherie pour la haineuse Obono !

Ne reculant devant rien, une musulmane communiste, Sonia Nour, ancienne de l’Unef, salariée à la mairie PCF de La Courneuve, a comparé l’assassin de Marseille à un martyr. Nouvelle indignation médiatique, d’une telle ampleur que le maire a été obligé de la mettre à pied.

Indignation d’une autre enseignante communiste de 23 ans, suppléante de François Ruffin, qui soutient sa camarade ! Nouvelle campagne sur la toile, d’une telle ampleur que Méluche, qui continue à soutenir les provocations d’Obono, a dû lâcher Zoé Desbureaux.

Dans le même temps, on a appris qu’un immeuble du 16e arrondissement parisien avait failli exploser, à cause de 4 bouteilles de gaz reliées à un détonateur. Et les enquêteurs paraissent s’être intéressés à l’homonymie d’un des habitants de l’immeuble avec un contributeur de Riposte Laïque pour expliquer cette tentative d’attentat.

Et voilà que dans la foulée, Le Figaro Magazine, Marianne et Valeurs actuelles se mettent à parler de l’islam, et même à instruire le procès des collabos !

 http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/10/DLZE3CsW4AE2EJE.jpg

Mieux vaut tard que jamais, mais justement, il n’y a plus de temps à perdre. Les enfumages « Islam-islamisme« , l’imposture de « l’islam de France« , l’escroquerie des « musulmans modérés« , tout cela doit être dénoncé, démasqué, balayé, pour ce que cela est : des mensonges qui ne servent qu’à maintenir les Français en état d’hébétude, et à permettre à l’islam de poursuivre son renforcement par l’immigration et la démographie. Il faut en finir avec tous ces mensonges du discours officiel qui nous pourrissent la vie depuis trente ans. Et tant pis si cela déplaît aux antiracistes collabos, aux juges politisés, aux journaleux bien-pensants, aux Insoumis traîtres à la France et au CCIF.

Un bon musulman ne peut pas être français, ne peut pas être laïque, ne peut être républicain, puisque les textes sacrés l’obligent à vivre en terre d’islam et à imiter, dans tous les actes de sa vie, le beau modèle Mahomet, assassin, chef de guerre polygame et pédophile.

Il peut certes y avoir des musulmans modérés, qui préfèrent les lois de la République à celles de la charia, mais dans ce cas, ils ne sont plus musulmans, comme ne seraient plus chrétiens des fidèles qui ne croiraient plus au Ciel, ou comme ne seraient plus communistes des militants qui défendraient l’économie de marché !

C’est pourquoi la campagne de Riposte Laïque et de Résistance Républicaine, proposant des dizaines de milliers d’autocollants, en France et dans le monde, sur le thème « ISLAM ASSASSIN, ISLAM DEHORS » tombe à pic, et tape où il faut.

Elle propose des réponses claires, sans ambiguïté : l’islam est incompatible avec nos lois, notre civilisation, nos valeurs démocratiques, notre regard sur la place de la femme, la liberté d’expression et notre esprit critique. Donc, pour survivre, il faut nous débarrasser de l’islam et expulser de France ceux qui veulent nous l’imposer, même s’ils sont des millions.

Sentant le danger, l’appareil d’État, infiltré de partout par des gauchistes collabos, monte au créneau. Il multiplie les lois liberticides, comme le décret du 3 août interdisant des propos jugés haineux dans la sphère privée. L’Assemblée nationale a osé voter une proposition de loi de la Licra rendant inéligibles les candidats « haineux » ! Le  député Gilbert Collard a vu son immunité parlementaire levée. Richard Roudier a été agressé par des policiers, dans l’enceinte du tribunal de Montpellier.

Mais ce sont surtout les juges qui se distinguent. Le policier patriote Sébastien Jallamion a été obligé de fuir en Suisse, pour ne pas se retrouver en prison. Le blogueur Boris Le Lay, réfugié au Japon, voit les condamnations se multiplier contre lui, et en est à plus de 6 années de prison prononcées, simplement pour des écrits. Mais la magistrature paraît avoir deux cibles toutes désignées :  Christine Tasin et Pierre Cassen. Rappelons que la présidente de Résistance républicaine est menacée de comparution immédiate devant un tribunal, pour « apologie du terrorisme », par le vice-procureur de Paris, Grégory Weill. Son crime : on a retrouvé un exemplaire de son livre Les Assassins obéissent au Coran dans une boîte à lettres voisine de l’appartement où Sarah Halimi a été défenestrée par un musulman, après avoir été frappée, insultée et torturée une heure durant. Quant à Pierre Cassen, les tribunaux en sont réduits à se déjuger les uns les autres, mais il s’est trouvé trois juges, à la 17e Chambre, pour oser le condamner à 3 mois de prison avec sursis, alors que sur la même affaire, quelques semaines plus tôt, il avait été relaxé. On n’est plus du tout dans le droit, mais dans des procès politiques dignes des pays totalitaires.

Ces juges harcèlent les patriotes résistants, mais remettent systématiquement en liberté des djihadistes. C’est une véritable dictature des collabos, soumis à l’islam, qui se met en place. Comment ne pas savourer ce commentaire de Victor Hallidée, paru ce jour sous un article de Riposte Laïque :

« Les soixante-huitards nullards, aux commandes des institutions depuis plus de trente ans, ont détruit notre pays, qu’ils haïssent. Toutes les instances institutionnelles sont cooptées pour imposer aux Français les conséquences criminelles de leur légèreté, de leur incompétence, de leur avidité : l’effondrement économique et social, le terrorisme et les mœurs islamiques au quotidien. Enfermés dans le déni des conséquences calamiteuses de leurs actes, ils se sont constitués en dictature pour ne pas rendre de comptes aux peuples. Mais ils ne pourront pas contrôler le tyran qu’ils ont fait rentrer pour faire la guerre aux populations d’accueil. Tyran qu’ils espéraient amadouer en le caressant dans le sens du poil. Ça va devenir difficile, très compromettant d’être un islamo-collabo engagé…« 

En effet, comme nous l’avons déjà écrit, les islamo-collabos n’ont aucune chance de survivre, quoi qu’il arrive…

Nous sommes à la croisée des chemins. Comme le disait Pierre Cassen dans cette vidéo, tous les Français sont en danger de mort, qu’ils vivent dans les villes ou à la campagne. Si rien ne se passe, les crimes musulmans vont se multiplier, le sang des nôtres va couler. Plus nous attendrons, plus la victoire sera coûteuse et surtout incertaine, et plus la victoire des disciples d’Allah deviendra inévitable, par la loi du nombre. Donc, plus vite l’islam sera interdit en France, plus vite les islamistes seront expulsés de France, moins il y aura de dégâts pour les Français.

C’est ce que disait Jeanne Bougrab, avec ses mots à elle, même si elle ne va pas jusqu’au bout.

C’est cette campagne que les autocollants de Riposte Laïque et Résistance républicaine, en France et dans le monde, vont populariser, pour rendre évidente cette conclusion : ISLAM ASSASSIN, ISLAM DEHORS.

Arthur Schopenhauer disait : « Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence. »

Faisons en sorte au plus vite que l’interdiction de l’islam devienne une évidence pour nos compatriotes.

Pour commencer, à vos autocollants, les amis, en attendant la suite !

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans Riposte Laique
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée