Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 08:16

Un officiel du Fatah : Israël est responsable de l’attaque à Har Adar ; les tirs, réaction naturelle d’un peuple sous occupation

 

Le 26 septembre 2017, Nimr Al-Jamal, du village de Beit Surik, en Cisjordanie, a abattu trois Israéliens à l’entrée de la colonie israélienne Har Adar. À ce jour, l’Autorité palestinienne (AP) n’a pas émis de réaction officielle à l’attaque et ne l’a pas condamnée. Toutefois Mounir Al-Jaghoub, porte-parole de la commission de recrutement et d’organisation du Fatah, en a imputé la responsabilité à Israël. Il a prévenu que si Israël continuait son « agression », la violence redoublerait, soulignant que « nous, au sein du mouvement du Fatah, poursuivons notre lutte pour atteindre nos objectifs ».

Omar Al-Ghoul, conseiller de l’ancien Premier ministre palestinien Salam Fayyad, a émis des déclarations similaires dans un article posté sur un site palestinien.

La page Facebook officielle du mouvement Fatah, ayant à sa tête Abbas, a affiché une notice nécrologique concernant le tireur, publiée par le Fatah-Jérusalem à Beit Surik, le qualifiant de « héros mort en martyr » du Fatah. Des déclarations saluant l’attaque ont également été émises par l’unité Nidal Al-Amoudi, basée à Gaza, affiliée aux Brigades des martyrs Al-Aqsa du Fatah, ainsi que par le Hamas, le Front populaire et le Jihad islamique palestinien.

Deuil du « héros mort en martyr » Nimr Al-Jamal sur la page Facebook officielle du Fatah

Dans la notice nécrologque publiée par la filiale du Fatah à Beit Surik et postée sur la page Facebook officielle du mouvement, on pouvait lire : « Avec fierté et honneur, le Fatah-Jérusalem à Beit Surik pleure la mort de son héros mort en martyr Nimr Mahmoud Ahmad Mohammed Al-Jamal, qui a sacrifié son âme le 26 septembre 2017. Que la gloire et l’éternité [soient la récompense] des purs martyrs. Nous sacrifions nos âmes pour Al-Aqsa. » [1]

Le porte-parole de la commission de recrutement et d’organisation du Fatah : si Israël poursuit son agression, il peut s’attendre à plus de violence

Comme mentionné plus haut, Mounir Al-Jaghoub, le porte-parole de la commission de recrutement et d’organisation du Fatah, s’est abstenu de condamner l’attaque à Har Adar et en a imputé la responsabilité à Israël : « Israël porte l’entière responsabilité de toutes les réactions palestiniennes aux crimes de l’occupation. S’il persiste dans son agression incessante contre le peuple palestinien, il peut s’attendre à une plus grande violence. Les actes d’Israël contre les Palestiniens, [perpétrés] chaque jour et partout, sont la raison du cycle de la violence. Israël doit comprendre les conséquences de ses actions. » [2]

Après que le coordonnateur israélien des activités gouvernementales dans les territoires, Yoav Mordechai, eut condamné ses déclarations, Mounir Al-Jaghoub a répondu : « Israël ne fait que révéler au monde son échec quotidien lorsqu’il accuse l’AP d’incitation, tout en oubliant délibérément que l’occupation et les colonies constituent le pire type d’incitation et sont la principale raison de la violence, de l’instabilité et du sang [versé]. Elles sont l’huile [versée] sur le feu et l’embrasement qui menace toute la région… »

Il a ajouté : « Nous, au sein du mouvement du Fatah, poursuivons notre lutte pour atteindre nos objectifs… Nous adoptons l’option de la résistance populaire et de l’opposition à l’occupation. Israël doit comprendre que son mépris continu de nos droits ne lui apportera pas la sécurité et la paix. Il doit être raisonnable, mettre fin à l’occupation criminelle et accepter la solution des deux Etats, car l’alternative est un Etat binational [dans les frontières] de la Palestine historique avec des droits et des devoirs égaux pour tous. » [3].

Mounir Al-Jaghoub (Photo : Facebook.com/officialfateh1965, 26 septembre 2017)
La réponse de Mounir Al-Jaghoub à Yoav Mordechai sur la page Facebook officielle du Fatah (Photo : Facebook.com/officialfateh1965, 26 septembre 2017)

Selon la déclaration publiée par l’unité Nidal Al-Amoudi, basée à Gaza, des Brigades Al-Aqsa du Fatah, « cette opération héroïque fut une réaction naturelle aux crimes de l’occupation et à l’agression contre Jérusalem et la mosquée d’Al-Aqsa. Nous saluons cette opération héroïque… Elle fait clairement savoir que la foi du peuple palestinien en la résistance armée reste forte et que les opérations de sacrifice sont le seul langage que l’occupation comprenne. » [4]

Un éditorialiste palestinien : les tirs, réaction naturelle d’un peuple sous occupation

Omar Al-Ghoul, autrefois conseiller de l’ancien Premier ministre palestinien Salam Fayyad et aujourd’hui éditorialiste pour le quotidien palestinien Al-Hayat Al-Jadida, a écrit sur un site palestinien que la fusillade était une réaction aux actions d’Israël et un message signifiant que le prix à payer pour la poursuite de la colonisation serait élevé : « La réaction naturelle d’un peuple sous occupation est de s’opposer à l’occupation, de s’élever contre elle et de lui faire payer cher sa politique. Le martyr Nimr n’appartenait à aucune organisation, mais l’élan national, inscrit dans sa conscience, était plus puissant que toute affiliation organisationnelle. C’est pourquoi il a décidé de défendre son identité nationale en s’engageant à rappeler aux impérialistes israéliens que le prix de la poursuite des colonies sera très élevé… L’attaque fut un message très clair, pour toute personne raisonnable, faisant valoir que le peuple palestinien est capable de défendre son droit à la vie et de gagner son indépendance, pas moins qu’il ne croit en la paix et y aspire. » [5]

Lien vers le rapport en anglais

Notes :

[1] Facebook.com/opfficialfateh1965, 26 septembre 2017.

[2] Facebook.com/officialfateh1965, 26 septembre 2017.

[3] Facebook.com/officialfateh1965, 26 septembre 2017.

[4] Amad.ps, 26 septembre 2017.

[5] Amad.ps, 28 septembre 2017.

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE - dans MEMRI
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée