Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 06:17

Israël : attaque revendiquée par un groupe lié à Al-Qaïda

 

vendredi 23 août 2013 - 00h14
Logo MédiArabe.Info

Quatre roquettes ont été tirées jeudi du sud du Liban vers le nord d’Israël, faisant des dégâts mais pas de victimes, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu menaçant de riposter après cette attaque revendiquée par un groupe jihadiste.

Les tirs ont déclenché les sirènes d’alerte dans la région de la ville côtière israélienne de Nahariya où, peu après l’attaque la police a exhorté les habitants à demeurer à proximité des abris.

Une source au sein des services de sécurité libanais a indiqué que des « inconnus » avaient tiré quatre roquettes vers Israël à partir de deux secteurs, à l’est et au sud de la ville de Tyr. Des habitants de cette région du sud du Liban ont dit avoir entendu quatre explosions.

L’attaque a été revendiquée sur Twitter par un responsable des Brigades Abdallah Azzam, un groupe lié à Al-Qaïda qui avait déjà revendiqué des attaques similaires contre l’État hébreu en 2009 puis 2011.

L’armée israélienne « tient le Liban et les forces armées libanaises comme les institutions pour responsables de cette attaque », selon le communiqué de l’armée israélienne, précisant que les roquettes avaient été tirées par des jihadistes.

Un correspondant de l’AFP a vu un trou dans le sol à Gesher Haziv, un kibboutz situé à l’est de Nahariya, ainsi que des débris provenant notamment de deux voitures endommagées. Les services d’urgence n’ont pas fait état de victimes.

Un porte-parole de l’armée, le lieutenant-colonel Peter Lerner, a qualifié l’attaque de « gratuite », précisant que l’armée n’avait pas riposté. Un autre porte-parole a affirmé que l’armée voyait dans cette attaque un « incident isolé ».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a cependant mis en garde contre toute attaque de ce type.

« Quiconque nous fait du mal, ou tente de nous faire du mal, devrait savoir que nous le frapperons », a-t-il dit lors d’une intervention télévisée.

Le président libanais Michel Sleimane a estimé que les tirs étaient « une violation de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l’ONU et de la souveraineté libanaise. Je demande aux services concernés d’arrêter et de présenter à la justice les auteurs de ces actes ».

Pour le Premier ministre démissionnaire Najib Mikati, « il s’agit de tentatives claires pour (...) transformer de nouveau le Liban en un terrain de règlements de comptes entre parties étrangères ».

Entretemps, l’armée libanaise a ouvert une enquête en coopération avec la Force intérimaire des Nations unies (Finul) stationnée dans le sud du Liban.

Après l’attaque, l’armée a découvert quatre plateformes en bois ayant servi pour les lance-roquettes dans la région d’Al-Haouch, au sud-est de Tyr, à environ 20 kilomètres de la frontière avec Israël, selon une source de la Sécurité.

Côté israélien, Arieh Herzog, un ancien directeur de l’Organisation de défense balistique, qui dépend du ministère de la Défense, a souligné que les capacités de défense balistique de l’État hébreu étaient « bien meilleures » qu’elles ne l’étaient lors de la guerre entre Israël et le Hezbollah libanais en 2006. (Agences).

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée