Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 05:43

 

ISRAËL EST-IL DEVENU UN ÉTAT ENCOMBRANT?

 

 

Par

 

Arnold Lagémi

 

Hébergé par Thérèse Zrihen-Dvir

 

 

On est familier depuis « toujours » de la présence du  lobby juif américain et cette présence rassurante ne doit pas nous distraire des raisons majeures de sa mission.  On a, en effet, tendance à perdre de vue les réalités gravissimes que sous tendent la définition du lobby.  Si un  pays  a besoin d’un lobby puissant pour défendre, non, telle ou telle de ses productions, mais sa survie, ce n’est pas un pays  aussi estimé ou  apprécié, par la communauté des nations, tel qu’on veut bien le croire. C’est un pays qu’il faut défendre parce que c’est un pays attaqué. N’oublions pas, le lobby juif aux USA, ne vise pas à la défense d’une fraction sectorielle mais à la protection, la défense et la survie de l’État d’Israël. Que ce lobby ait du apparaître dès les premières années de l’État Juif limite la place et le rôle   que dès le début, on entendait assigner à la Renaissance Nationale Juive. Et c’est précisément ce qu’est en train de devenir cette Renaissance Nationale qui porte atteinte à cette estime qu’on croyait inaliénable. Les nations vivant mal la volonté farouche d’émancipation de l’État Juif.

 

La France, l’Angleterre, l’Espagne par exemple, ont-elles besoin d’un  lobby aux USA et vice versa ? Le lobby juif en Amérique défend Israël bien moins au nom d’une stratégie de défense qu’en fonction d’un cocktail d’émotions diverses, de nature religieuse, sentimentale, familiale où la Shoah impose la loi du souvenir comme une prescription de nature quasi religieuse ?

 

La prétendue avancée de l’occident en orient par le biais d’Israël est une chimère. Depuis1948, la démocratie arabo-musulmane a-t-elle progressé grâce à Israël ? Les garanties fondamentales accordées par Israël à ses citoyens, ont-elles profité aux ressortissants des pays de la région ? Soutenir que la présence d’Israël apporte l’équilibre au Moyen Orient a toujours été affirmé comme un credo mais jamais établi et démontré. Un allié est consulté, il n’est pas l’objet de pressions ! À l’évidence, Israël pose plus de problèmes au monde qu’il n’aide à en résoudre. Je n’évoque ici que les réalités sous jacentes au conflit israélo arabe et non les édifiantes réalisations dans les domaines technologiques ou scientifiques.

 

Comprenons bien, qu’en politique il n’y a ni amitié, ni alliance, mais seulement des intérêts. (Rappelons-nous, de Gaulle recevant Ben Gourion, «Israël, notre ami, notre allié» et….la conférence de presse en 67 après la guerre des six jours qui transforme l’ami en…voleur !) Or, c’est en forçant sur l’optimisme, qu’on découvrira des reliquats, des séquelles d’amitié. Le souvenir de la Shoah explique encore, me semble t-il, pour une large part, ce qui reste de l’amitié pour Israël !

 

L’occident a tout intérêt, et il le montre chaque jour un peu plus, à renforcer ses alliances avec le monde arabe, plutôt qu’à privilégier un lien problématique avec cet État Juif dont la vocation ne devait être dans l’esprit de ses promoteurs qu’un home national, mais certainement pas la puissance qu’il est devenu !

 

Il n’est pas nécessaire d’être fin diplomate pour se rendre à l’évidence : Israël est bien plus supporté qu’apprécié, reconnu et accepté. Un Etat dont il est nécessaire depuis sa naissance, de rappeler que ses frontières doivent «être sûres et reconnues n’est pas un Etat qui peut entrevoir son futur, comme n’importe quel autre pays. Une incertitude implicite hypothèque gravement son avenir. Cela confirme le manque de volonté réelle d’imposer Israël comme pays d’abord,  comme allié ensuite.  Et si, tout ou partie de l’Occident s’impliquera dans une guerre contre l’Iran, ce sera bien plus en fonction de ses intérêts propres que pour assurer la sauvegarde d’Israël.

 

Tout se passe comme si, aucune des grandes puissances ne voulait vraiment trouver une solution au problème de la Palestine, afin que cet abcès purulent pût devenir, moyen de pression, monnaie d’échange en cas de péril gravissime. Car, on semble ne plus se souvenir des découpages autoritaires et arbitraires décidés en 1945, dans l’indifférence générale qui créèrent des États, modifièrent, pour d’autres, le tracé des frontières, etc… Alors, si, on le voulait vraiment pour la Palestine……

 

Si cette réflexion vous apparaît marquée par le pessimisme, je vous invite à la relire car ce n’est pas le pessimisme qui en est la clef mais la lucidité. Israël n’est pas l’avancée occidentale en Orient. Israël redevient l’État Judéen !

Toutefois,  différentes formes de lobby pro-israélien, ou pro-judéen apparaissent, en Amérique notamment, plaçant l’intérêt de l’État Juif, non plus au centre d’intérêts de géo politique mais au point de convergence d’aspirations spirituelles. Ces formes d’exigence plutôt que de pression ne placent plus l’économie ou la convergence de vue politique comme préalable, mais donnent au sionisme, à Israël une place centrale dans l’idée que ces formes nouvelles d’amitié se font du Salut de l’humanité.

 

Nul doute, que pour ces Chrétiens, authentiques amis de l’Etat Juif, la pérennité d’Israël, loin d’être une illusion est une nécessité vitale.

 

Arnold Lagémi,

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Libellule - dans divers
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée