Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 06:16

L’opération anti-Assad aurait commencé

 

vendredi 23 août 2013 - 00h24
Logo MédiArabe.Info

L’armée syrienne poursuivait encore les bombardements ce jeudi afin de chasser les rebelles de lieux stratégiques.

Selon Le Figaro, des commandos rebelles formés par les Américains seraient proches de la capitale syrienne, prêts à mener l’offensive pour écarter Bachar Al-Assad du pouvoir. Ceci pourrait expliquer l’attaque aux armes chimiques de mercredi, orchestrée par le pouvoir, qui a coûté la vie à plus de 1300 personnes, dont de nombreuses femmes et enfants. Bien que le régime syrien nie toujours les faits, certains observateurs s’interrogeaient déjà sur le sens de lancer cette attaque au moment de l’arrivée des inspecteurs de l’ONU autorisés à enquêter sur l’utilisation d’armes chimiques. L’opération en cours pourrait l’expliquer. Selon les informations recueillies par le quotidien français, « les premiers contingents syriens formés à la guérilla par les Américains en Jordanie seraient entrés en action depuis la mi-août dans le sud de la Syrie, dans la région de Deraa ». Les rebelles auraient été formés par des commandos israéliens et jordaniens. Les Américains tenteraient en fait de mettre en place un camp d’entraînement à frontière jordano syrienne. Malgré les multiples condamnations de la communauté internationale, l’armée semble bien avoir lancé une vaste offensive pour chasser les rebelles de lieux stratégiques qu’ils contrôlent à la périphérie de la capitale.

L’armée syrienne a frappé plusieurs zones contrôlées par les rebelles près de Damas jeudi, notamment celles où l’opposition affirme que des forces loyales au régime ont utilisé la veille des armes chimiques, selon une ONG.

Les rebelles contrôlent plusieurs villes et villages clés de la région de la Ghouta orientale, et une bande au sud-ouest de Damas qui sont devenus leurs fiefs il y a plus d’un an.

L’armée tente depuis systématiquement de chasser les rebelles de la périphérie de Damas, afin de protéger la capitale.

Selon l’ONU, les violences en Syrie ont fait plus de 100.000 morts depuis le début mi-mars 2011 du soulèvement qui s’est transformé en guerre civile.

Washington « ne peut pas déterminer » s’il y a eu usage d’armes chimiques.

Les Etats-Unis ne sont pas en mesure « pour l’instant » de dire avec certitude s’il y a eu recours à des armes chimiques en Syrie mercredi, a déclaré jeudi le département d’Etat. « A ce moment précis, nous sommes incapables de déterminer de manière définitive que des armes chimiques ont été utilisées », a déclaré la porte-parole de la diplomatie américaine Jennifer Psaki, ajoutant que « le président (Barack Obama) avait ordonné aux services de renseignement de rassembler au plus vite des informations supplémentaires » sur ces allégations.

« Nous sommes concentrés à chaque minute de chaque jour depuis ces évènements (mercredi) pour faire tout ce qui est en notre pouvoir afin d’établir les faits », a ajouté la responsable.

Si les Etats-Unis concluaient que le régime syrien avait eu effectivement recours à ces armes chimiques, ce serait alors « une escalade flagrante et scandaleuse », a encore dit Mme Psaki.

La Maison Blanche était sous la pression jeudi de la presse et de parlementaires pour qu’elle réplique avec force après l’usage présumé d’armes chimiques par le régime syrien contre la rébellion et des civils.

Le président français François Hollande a évoqué jeudi « l’usage probable d’armes chimiques » dans un entretien téléphonique avec le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, selon l’Elysée. Et son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a plaidé pour une « réaction de force » en Syrie.

Le secrétaire d’Etat John Kerry s’est entretenu jeudi avec M. Fabius, a rapporté la porte-parole du département d’Etat. (La Libre).

Partager cet article

Repost 0
Published by PIMPRENELLE POURPRÉE
commenter cet article

commentaires

popi soudure 24/08/2013 21:59

pourquoi bachar se serait il servi d' armes chimiques en plein controle d' experts ? RIEN NE DIT QUE SE SONT PAS LES REBELLES qui sont a la tete de cette tuerie ? Rien ne le confirme dans un sens
ou un autre ! et puis bachar n' etait il pas encore il y a quelques jours donné presque ganant sur la rebellion inquiétant de la meme obama qui est lui pro islamo sunite dans cette rebellion ? ET
PUIS MIRACLE DEPUIS LORS C' EST L' INVERSE, LES REBELLES SONT A DAMAS ET a 2 DOIGTS DE FAIRE TOMBER bachar et sa clique qui serait formé et encadradrés par des forces spéciales US , israéliennes et
meme jordaniennes ! .... cherchez l' erreur !

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée