Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 02:10

Les candidats 2012 aux prochaines présidentielles vont-ils continuer à nier la réalité de l’islam ?

Nos élus, nos candidats de 2012 doivent se tenir au Coran !

Bien qu’on ait voulu présenter les Assises sur l’Islamisation comme une émanation nauséabonde et fasciste, elles ont marqué l’opinion française. Les récents sondages prouvent une nette prise de conscience, la parole se libère enfin, et même si nos médias ne veulent pas l’admettre, ou l’admettent du bout des lèvres il se dit de plus en plus que l’islam inquiète. Les évènements dramatiques d’Irak et d’Egypte viennent, de façon sanglante, appuyer tristement la justesse et la réalité de ce sentiment.

Que peut-il arriver maintenant ? Qu’après avoir laissé s’échapper un peu de vapeur de la cocotte minute, en y allant de quelques discours compassionnels habituels, on enterre la chose et qu’on referme le couvercle. Alors cette mise en garde des Français, l’émotion qu’a provoquée ces morts d’Orient n’auraient servi à rien, et ces martyrs, même si suivant leur croyance ils sont au paradis, seraient morts pour rien.

Non ! il faut qu’il se passe autre chose, il doit se passer quelque chose !

Il faut d’abord que nos responsables politiques et médiatiques, cessent de raconter des fadaises et des contre-vérités sur la réalité de l’islam et sur le contenu du Coran, livre qu’aucun d’eux n’a eu le courage d’ouvrir. Il faut que cesse l’hypocrisie sur le sujet. Non le Coran n’est pas un livre prêchant l’amour du prochain et la tolérance. OUI, dans le Coran, Dieu ordonne aux croyants de punir, de poursuivre, de combattre, de tuer, d’assassiner les non-musulmans, mais aussi les musulmans qui « sortent des clous »(1). La bonne relation avec la communauté musulmane ne pourra s’établir, comme l’a suggéré Christine Tasin, que par cette obligatoire remise en cause de ce livre par les croyants eux-mêmes. De même qu’il faudra que les musulmans soient capables de regarder l’image du prophète Mahomet, dans sa vérité et dans sa réalité historique. Le prophète fut un chef de guerre sanguinaire, c’est triste mais c’est ainsi, nous pouvons le regretter pour nos amis musulmans mais c’est un fait. Tous les peuples ont, dans leur histoire, des énergumènes sanguinaires. On peut déplorer que celui-ci ait créé une religion à partir de ses mœurs guerrières !

 

Invité de Guillaume Durand vendredi 7 décembre, Arnaud Montebourg s’est dit inquiet des résultats des sondages, avouant que sur notre territoire on voyait s’affirmer l’influence inquiétante des salafistes. Ce que doit comprendre Monsieur Montebourg et nos amis socialistes ce n’est pas que les salafistes sont des affreux personnages, mais qu’ils sont des croyants on ne peut plus fidèles à la lettre coranique. Que pourrait-on leur reprocher qui ne soit pas ordonné dans le Coran ? Ils cherchent à rester au plus près du texte, leurs agissements collent hélas aux ordres coraniques.

C’est pourquoi s’en prendre particulièrement à l’un ou l’autre des courants de l’islam serait une bataille illusoire et une perte de temps. On ne peut plus attendre que des intellectuels nous promettent la lune depuis des décennies, si ce n’est des siècles, nous rassurant avec l’islam des lumières, pour mieux nous tromper, alors que rien ne bouge ! Il faut maintenant aller à l’essentiel, c’est fondamental pour la survie du peu de Chrétiens qui restent en terre d’islam. Le monde est las d’attendre une réforme, un aggiornamento qui n’arrive pas. Alors il faut, au vu et au su des récents évènements d’Orient, que ça bouge.

 

Il faut créer de toute urgence, en France une commission listant tous les versets du Coran qui sont en contradiction avec les droits de l’homme. Il faut les citer, les dénoncer et ne plus user de la langue de bois. Parler des fatwas du djihad. Condamner l’encouragement au martyr en allant tuer les koufars, une réalité terrible du Coran, dont la manifestation logique et directe est ce qu’on appelle, comme pour faire diversion, le terrorisme. Que les responsables musulmans soient ou ne soient pas d’accord avec ces contestations il est temps qu’elles aient lieu. Soit à l’assemblée nationale soit par le biais d’émissions télévisées que chaque citoyen pourrait suivre et dans lesquelles il pourrait éventuellement intervenir. Il y va de la responsabilité de nos dirigeants, de nos élus, il faut qu’ils aillent y mettre le nez dans ce livre, il faut qu’ils se « tiennent au Coran ». Eux qui, avec l’argent des contribuables français, prennent la terrible responsabilité de l’édification de mosquées et de médersas dans notre pays, lieux dans lesquels va se diffuser cette parole coranique dont la dangerosité leur échappe totalement. Il faut donc qu’ils prennent connaissance de cette réalité ! Nous, à Riposte laïque, avons fait notre travail d’alerte, c’est maintenant à eux, au moins à ceux qui prendront conscience du problème de poursuivre notre chemin. Ce sera un travail fastidieux, sans doute dangereux mais il sera à l’honneur de tous ceux qui auront le courage de l’entreprendre. Il y va de l’ intérêt de tous, à commencer de celui de la communauté musulmane.

 

Chantal Crabère

(1) Rappelons ici le cas de cet Irakien Mahommed al-Moussaoui ( devenu Joseph Fadelle après sa conversion au christianisme) qui est victime d’une fatwa émise par l’ayatollah Mohammed Sadr, la plus haute autorité de l’islam chiite. Le cas aussi de Sabatina James jeune femme Pakistanaise elle aussi convertie menacée de mort par sa propre famille. Ces deux exemples, mais il y en a tant d’autres, prouvent que nous sommes, avec l’islam, face à une entité politique totalitaire plus qu’à une religion.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Libellule
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée