Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Thérèse Zrihen-Dvir

Regard d'un écrivain sur le Monde

25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 04:52

 

Des habitants de Yesha remercient « Shalom Akhshav » !
Toute l’énergie dépensée par le mouvement pacifiste « Shalom Akhshav » pour démanteler l’entreprise sioniste en Judée-Samarie se retourne finalement parfois contre lui. En saisissant la Cour Suprême contre un projet de construction à Shilo (Binyamin) « Shalom Akhshav » a obligé l’Etat à se pencher sur le dossier et finalement, la Commission de Planification de l’Administration Civile de Judée-Samarie a autorisé la construction de 695 unités de logements dans les villages de Shevout Rahel et Shilo dont l’aval à un certain nombre de logements déjà construits. La grande nouvelle est que cette décision va permettre à ces deux localités de s’étendre dans les années qui viennent.
Shmouel Ashkenazy, responsable du yishouv de Shilo, a exprimé « sa reconnaissance au Tout-Puissant qui a ouvert les yeux et le cœur du gouvernement pour que nous puissions continuer à construire en Erets Israël ». Mais surtout, il a tenu à remercier « Shalom Akhshav » « pour avoir provoqué le bien en voulant faire le mal ».
Plus cynique encore, Dany Dayan, président du Conseil des Localités juives de Judée-Samarie, a fait envoyer par un habitant de Shilo un bouquet de fleurs accompagné d’une carte de remerciements à « Shalom Akhshav » « dont l’action en justice a fait avancer le dossier de manière substantielle ». Et pour appuyer encore un peu sur le clou, Dayan a dit qu’il allait « réfléchir à l’éventualité de nommer l’un des nouveaux quartiers au nom de ‘Shalom Akhshav’ ». Et de signer la carte avec une formule consacrée aux circonstances de deuil : « Que vous soyez consolés de la construction du pays » !
Il manque encore la signature du ministre de la Défense pour que les travaux de constructions débutent, mais on estime sur place qu’il ne s’agit que de terres d’Etat qui ne devraient poser aucun problème au ministre., ,

par Shraga Blum

 

Ceux qui s’imaginaient que les délégués Habad n’iraient pas jusqu’au pôle Sud en seront pour leurs frais. Meïr Alfassi est arrivé cette semaine en Antarctique pour procurer des exemplaires du livre du « Tanya » aux rares juifs qui vivent sur cette banquise. Alfassi a rappelé à nos confrères d’Arutz7 l’ordre du Rabbi de Loubavitch zatsal « d’aller à la rencontre des juifs où qu’ils se trouvent dans le monde, ne serait-ce dans un endroit perdu où il n’y aurait qu’un seul juif ». Plusieurs juifs, des chercheurs notamment, se trouvent actuellement en Antarctique, sans parler des touristes. Le voyage de Meïr Alfassi, parti d’un port argentin, a duré une dizaine de jours et a été parsemé de difficultés météorologiques et dans l’intendance « cachère »…mais pas de taille tout de même à décourager un émissaire du Rabbi ! Alfassi témoigne de son shabbat tout particulier passé au pôle Sud, dans cet univers calme et blanc à l’infini ». Au moins on ne pourra plus dire que les Habad ne sont pas présents en Antarctique. C’est écrit noir su blanc…, ,
Habad : même en Antarctique !
 
Emeutes arabes sur le Mont du Temple
Prière et violence vont souvent de pair en Islam et vendredi, des centaines de musulmans venus prier sur les mosquées construites sur le Mont du Temple ont commencé à lancer des pierres sur les policiers qui se trouvent sur le site, près de la Porte des Moughrabim. Des effectifs supplémentaires de police et garde-frontières sont arrivés sur les lieux et ont commencé à disperser les fauteurs de troubles, dont une partie s’est réfugiées dans la mosquée Al-Aqsa.   Plusieurs policiers ont été blessés. Les émeutiers arabes voulaient empêcher l’arrivée sur les lieux d’un groupe juif des « Fidèles du Mont du Temple », ainsi qu’un groupe dirigé par Moshé Feiglin, comme il le fait d’ailleurs tous les mois. Toute la semaine a été le théâtre de troubles et agressions musulmanes contre les forces de l’ordre israéliennes sur le Mont du Temple, notamment suite aux prêches alarmistes de « dignitaires » musulmans qui appelaient les masses « à venir protéger les mosquées » ! Et suite aux menaces d’émeutes, la police avait interdit l’entrée du site…aux juifs ! Logique…, ,
 
Barak fustige Pérès à propos de l’Iran
Les récents propos insensés du président Shimon Pérès, qui ne se départit pas de sa frustration de ne pas diriger les affaires du pays, continuent à faire des vagues. Pérès, qui sera aux Etats-Unis début mars en même temps que le Premier ministre Binyamin Netanyahou, a cru bon il y quelques jours de déclarer « qu’il dirait au président américain qu’il est opposé à une offensive militaire israélienne contre les installations nucléaires iraniennes ». Avec tout le respect qui est dû au président de l’Etat et à ses états de service dans le passé, les Etats-Unis n’ignorent pas qu’il y a un gouvernement élu à Jérusalem qui est seul habilité à prendre les décisions et assumer les responsabilités» a déclaré le ministre de la Défense Ehoud Barak. Ce dernier n’a pas non plus manqué de rappeler « que c’était ce même Shimon Pérès qui s’était opposé à Menahem Begin en 1981 à propos du bombardement de la centrale atomique irakienne d’Osirak, accusant alors Begin de mener Israël vers une seconde Shoah » !!
Barak affirme « que Pérès est encore persuadé aujourd’hui que l’attaque surprise israélienne fut une erreur » et pose la question : « Qu’auraient fait les Etats-Unis et leurs alliés en 1991 pour chasser Saddam Hussein du Koweït si l’Irak avait été en possession de l’arme atomique ? Même les Américains reconnaissent aujourd’hui que Begin a vu loin et juste ! ». Le raisonnement qui valait pour l’Irak de Saddam vaut encore plus pour l’Iran des Mollahs. Une fois en possession de l’arme atomique, la situation géopolitique et géostratégique de toute la région s’en trouverait complètement bouleversée.
Il s’agit d’une rare attaque du ministre de la Défense contre le président de l’Etat, Barak évitant depuis trois ans de critiquer publiquement le président. Mais le dossier iranien a empoisonné les relations entre les deux hommes depuis que l’ancien chef d’état-major Gaby Ashkenazy, ennemi intime d’Ehoud Barak, s’était exprimé contre une attaque contre l’Iran et avait convaincu Shimon Pérès sur ce dossier.
Le Premier ministre a également été « surpris » des déclarations de Shimon Pérès « qui sort de ses prérogatives alors qu’il y a un gouvernement légitime à Jérusalem ». Après toute une série de coups de fils, Shimon Pérès a fait savoir « qu’il tenterait de dissiper les malentendus lors de son discours devant le Conférence des présidents de communautés juives américaines ». Et dans un autre discours prononcé en Israël, le président a déjà « redressé un peu la barre » en rappelant « qu’Israël avait le droit de se défendre contre toutes les menaces » et « qu’il fallait que l’Iran sache que toutes les options étaient sur la table »., ,
 
Visa américain : Rivline prend la défense de Ben-Ari
Après l’affront fait par les autorités américaines au député Dr. Michaël Ben-Ari de lui refuser un visa d’entrée sous prétexte « de soutien au terrorisme » (sic), le président de la Knesset Reouven Rivline a dressé une lettre officielle de protestation à l’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, Dan Shapiro, en lui rappelant « que Michaël Ben-Ari était un homme respectueux de la loi, un député légitime appartenant à un parti légitime ». Rivline a exprimé sa colère face « à l’attitude des autorités américaines envers un élu du peuple israélien ». De son côté, le député, avec les propos bien sentis dont il est familier a déclaré : « L’administration américaine qui accueille sans hésiter un Ahmadinejad qui appelle depuis l’ONU à détruire Israël, un Abou Mazen qui a programmé le massacre des élèves juifs à Maalot ou un Ahmad Tibi qui glorifie les terroristes palestiniens, veut par contre empêcher un député juif démocratiquement élu de parler devant des communautés juives américaines. Cette Amérique est devenue aveugle et ne sait plus comment définir ce qu’est un vrai terroriste ». , ,
 
Danon : « Interdire aux députés arabes de se rendre à Qatar »
Avec la même aisance qu’un couteau qui s’enfonce dans le beurre, les députés arabes trahissent quotidiennement l’Etat d’Israël sans rencontrer de résistance solide. Des députés comme Dany Danon, Tsipi Hotovely, Yariv Levin ou Ofir Akounis tentent vainement de faire voter des sanctions contre eux, mais « d’autres intérêts » font que les députés arabes ont les mains libres et peuvent poursuivre leurs provocations sans crainte. Démocratie oblige... Cette fois-ci, les élus arabes ainsi que des dirigeants de la société arabe israélienne souhaitent se rendre à dimanche Doha (Qatar) pour un Sommet de la Ligue arabe consacrée « à la sauvegarde de Jérusalem ». Taleb A-Sana, Ibrahim Tsartsur, Ahmad Tibi, Jamal Zahalka et Hanin Zouabi seront de la fête, ainsi Muhmad Zidan, président du Comité de Suivi des Arabes israéliens ainsi que le sheikh Hamed Abou Dabas, chef de la branche sud du Mouvement islamique arabe israélien.
Ahmad Tibi a déclaré « qu’il s’agit d’un rendez-vous important pour Al-Quds pour faire prendre conscience à la communauté internationale de l’emprise de judaïsation plus en plus grande de Jérusalem par Israël ».
Sera présent également à ce sommet le chef terroriste Abou Mazen qui entend demander aux pays arabes de financer de gigantesques projets à Jérusalem ».
Dany Danon s’est adressé à la Commission d’Ethique de la Knesset afin d’interdire la sortie du territoire à ces individus. Danon a rappelé que « ce sommet serait un concentré de gens qui ont la haine des juifs et d’Israël et ces députés arabes israéliens seront au premier rang ». Danon a rajouté « qu’Israël doit se défendre contre ceux qui utilisent la démocratie pour le détruire de l’intérieur, et notamment leur interdisant de participer à des sommets qui prennent des décisions contre l’Etat d’Israël ». , ,

par Shraga Blum

Des tensions sont prévues vendredi dans la rue Shouhada de Hevron avec l’arrivée de militants israéliens pro-palestiniens et d’Arabes palestiniens qui veulent protester contre la fermeture de la rue aux Arabes pour des raisons de sécurité. D’importantes forces de police et de l’armée sont sur place pour éviter des provocations arabes contre les habitants juifs de Hevron. Baroukh Marzel, habitant du Yishouv juif de Hevron, espère « que les forces de l’ordre sauront avoir la même fermeté envers ceux qui agressent quasi quotidiennement les juifs dans cette rue que contre les juifs de Itzhar lorsqu’ils se défendent ». 
 
Terrorisme : l’Etat freine les actions en justice
Loin des caméras, des associations israéliennes intentent depuis des années des actions en justice devant les tribunaux israéliens ou internationaux contre les organisations terroristes ou des Etats qui les soutiennent suite aux nombreux attentas antijuifs. Mais des avocats qui représentent ces associations indiquent « que les pouvoirs politique ou judiciaire tentent parfois de freiner voire barrer ces actions pour des raisons politiques. Selon l’association « Shourat Ha-Din » (à ne pas confondre avec l’organisation pro-palestinienne « Yesh Din » !), depuis la 2e Intifada, plus de 150 plaintes pénales ont été déposées contre le Fatah ou le Hamas mais jusqu’à présent deux dossiers à peine sont arrivés à leur terme.
Me Nitzana Darshan-Leitner, qui représente de nombreuses familles victimes du terrorisme, affirme « que le Département d’Etat US et le ministère israélien des Affaires étrangères ne voient pas d’un bon œil ces actions en justice car elles sont susceptibles de freiner la diplomatie pour arriver à la paix entre Israël et les Palestiniens » !! Raison d’Etat peu compréhensible. L’avocate précise « que ces barrages proviennent de fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères et non du ministre lui-même, ainsi que du Conseiller juridique du gouvernement, qui a plusieurs fois demandé à assister à des séances aux tribunaux concernant certaines affaires dans le but de faire obstacle à la poursuite des actions ». , ,

par Shraga Blum
.

Manifestation gauchiste à Hevron

Partager cet article

Repost 0
Published by La Libellule - dans Israel7
commenter cet article

commentaires

Pimprenelle Pourprée

  • : Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • Regard d'un Ecrivain sur le Monde
  • : Cherchant les points communs entre les peuples, les nations et les religions pour creer un monde meilleur...et une paix durable.
  • Contact

Profil

  • PIMPRENELLE POURPRÉE
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.
  • écrivain, née à Marrakech, Maroc, qui cherche une voie pour rapprocher les coeurs et les ames.

PIMPRENELLE POURPRÉE

Recherche

Pimprenelle Pourprée